Embolie
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Une embolie est le largage de matériel (appelé embole) dans la circulation sanguine.

Le risque est l'obstruction d'une artère périphérique ou pulmonaire provoquant une ischémie. Le siège de cette ischémie varie en fonction du réseau (Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour échanger des informations. Par analogie avec un filet (un réseau est un « petit rets », c'est-à-dire un petit filet),...) vasculaire atteint. Par abus de langage, on nomme « embolie » l'embolie pulmonaire (On parle d’embolie pulmonaire lorsqu'un caillot circulant dans le sang va boucher le système artériel irriguant le poumon. C’est l'une des deux manifestations, avec la thrombose veineuse profonde, de la maladie...) car la majorité des caillots se formant (Dans l'intonation, les changements de fréquence fondamentale sont perçus comme des variations de hauteur : plus la fréquence est élevée, plus la hauteur perçue est haute et inversement....) dans les veines se déplaceront, après être passés par le cœur, jusqu'au poumon (Le poumon est un organe invaginé permettant d'échanger des gaz vitaux, notamment l'oxygène et le dioxyde de carbone. L'oxygène est nécessaire au métabolisme de l'organisme, et le dioxyde de carbone doit...).

Types d'embolie

Selon le vaisseau sanguin atteint

Le vaisseau obstrué peut être :

  • l'artère (Une artère (du grec αρτηρία, artêria) est un vaisseau qui conduit le sang du cœur aux poumons ou aux autres tissus de l'organisme.) pulmonaire (Les pulmonaires sont des plantes de la famille des Boraginacées appartenant au genre Pulmonaria. Elles doivent leur nom au fait que, selon les Romains, leur racine était censée guérir les maladies...), provoquant l'embolie pulmonaire responsable d'hypoxémie
  • une artère cérébrale, aboutissant à un accident vasculaire cérébral (Un accident vasculaire cérébral (AVC), parfois appelé « attaque cérébrale », est un déficit neurologique soudain d'origine vasculaire.)
  • une artère périphérique (d'un membre), aboutissant à un infarctus (Un infarctus est défini par la mort brutale et massive de cellules (nécrose irréversible d'une partie d'un organe), en rapport avec un manque d'oxygène.) du membre.

L'embole se fixe très majoritairement dans une artère car chez celles-ci, contrairement aux veines, le sens (SENS (Strategies for Engineered Negligible Senescence) est un projet scientifique qui a pour but l'extension radicale de l'espérance de vie humaine. Par une...) de la circulation (La circulation routière (anglicisme: trafic routier) est le déplacement de véhicules automobiles sur une route.) va du vaisseau le plus large au plus petit (à l'exception des réseaux vasculaires de type admirable).

Selon le matériel embolisé

Le matériel embolisé peut être :

  • un caillot sanguin : embole fibrino-cruorique, de loin le plus fréquente (maladie thrombo-embolique) ;
  • du cholestérol (Le cholestérol est un lipide de la famille des stérols qui joue un rôle central dans de nombreux processus biochimiques. Le cholestérol tire son nom du grec ancien chole- (bile) et de stereos (solide), car il fut...), des calcifications : ce genre d'embolie peut se produire lors d'un cathétérisme ;
  • de moelle osseuse : embolie graisseuse, survenant après une fracture (En traumatologie, le terme de fracture désigne par définition une solution de continuité osseuse ("rupture" des os).) d'un os long ;
  • des cellules tumorales : embole métastatique ;
  • un amas de bactéries (Les bactéries (Bacteria) sont des organismes vivants unicellulaires procaryotes, caractérisées par une absence de noyau et d'organites. La plupart des bactéries possèdent une paroi cellulaire glucidique, le...) ou de fibrine infecté (embolie septique) ;
  • du gaz : embolie gazeuse ;
  • du liquide (La phase liquide est un état de la matière. Sous cette forme, la matière est facilement déformable mais difficilement compressible.) amniotique : embolie amniotique, lors d'un accouchement.

Embolie paradoxale

Le terme d'embolie paradoxale désigne le cas particulier où, à l'occasion d'une communication (La communication concerne aussi bien l'homme (communication intra-psychique, interpersonnelle, groupale...) que l'animal (communication intra- ou inter- espèces) ou la machine (télécommunications,...) anormale (le plus souvent située à l'intérieur du cœur), un embole peut avoir pour point (Graphie) de départ une veine et pour point d'arrivée un organe (Un organe est un ensemble de tissus concourant à la réalisation d'une fonction physiologique. Certains organes assurent simultanément plusieurs fonctions, mais dans ce cas, une fonction est généralement associée...) alimenté par une artère.

Étymologie

C'est à Rudolf Virchow qu'on doit l'identification de l'embolie et l'invention du mot.

En embryologie

En embryologie, l'embolie désigne un mécanisme d'invagination d'un tissu cellulaire. On la retrouve dans la gastrulation, lorsque l'endoderme s'invagine à l'intérieur de l'ectoderme.

Page générée en 0.053 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique