Extensible Messaging and Presence Protocol - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction



Fonction Messagerie instantanée
Sigle XMPP
RFC RFC 3920 - RFC 3921 - RFC 3922 - RFC 3923

XMPP (Extensible Messaging and Presence Protocol, en français « protocole extensible de présence et de messagerie ») est un ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une...) de protocoles standards ouverts de l’IETF pour la messagerie instantanée (La messagerie instantanée ou le clavardage (qc), également désignée par l’anglicisme « chat »...), et plus généralement une architecture (L’architecture peut se définir comme l’art de bâtir des édifices.) décentralisée d’échange de données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un événement, etc.). XMPP est également un système de collaboration en quasi-temps-réel et d’échange multimédia (Le mot multimédia est apparu vers la fin des années 1980, lorsque les CD-ROM se sont développés. Il désignait alors les applications qui, grâce à la...) via Jingle, dont la VoIP (téléphonie sur Internet), la visioconférence et l’échange de fichiers sont des exemples d’applications.

C’est un protocole basé sur une architecture client/serveur permettant les échanges décentralisés de messages instantanés ou non, entre clients, au format XML. XMPP est en développement constant et ouvert au sein de l’IETF.

Les serveurs peuvent être privés (en intranet, par Facebook) ou bien reliés entre eux au sein du réseau (Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour échanger des informations. Par analogie avec un filet (un réseau est un « petit rets », c'est-à-dire un petit filet), on appelle...) Jabber. XMPP est ainsi utilisé à travers le monde (Le mot monde peut désigner :) par des centaines de serveurs publics et privés, et des millions d’utilisateurs. De très nombreux acteurs industriels utilisent XMPP, notamment Apple (Apple, Inc. (Apple Computer, Inc. jusqu'en janvier 2007 ; apple signifie « pomme » en anglais) (NASDAQ : AAPL) est une société multinationale dont l'activité...), Cisco, Gizmo5, GNOME (GNOME, acronyme de GNU Network Object Model Environment, est un environnement de bureau libre convivial dont l'objectif est de rendre accessible l'utilisation du système d'exploitation GNU au plus grand nombre ; cette interface est...), Google (Google, Inc. est une société fondée le 7 septembre 1998 dans la Silicon Valley en Californie par Larry Page et Sergey Brin, auteurs du moteur de recherche Google. Depuis 2001, Eric Schmidt en est le PDG (CEO). La société compte...), IBM (International Business Machines Corporation (IBM) est une société multinationale américaine présente dans les domaines du matériel informatique, du...), Oracle Corporation (Oracle Corporation (NASDAQ : ORCL) est une entreprise commerciale créée en 1977 par Lawrence Ellison connue pour :), Sun Microsystems (Sun Microsystems (NASDAQ : JAVA) est un constructeur d'ordinateurs et un éditeur de logiciels américain.), etc.

La force (Le mot force peut désigner un pouvoir mécanique sur les choses, et aussi, métaphoriquement, un pouvoir de la volonté ou encore une vertu morale « cardinale » équivalent au...) du protocole XMPP réside dans sa séparation (D'une manière générale, le mot séparation désigne une action consistant à séparer quelque chose ou son résultat. Plus particulièrement il est employé dans plusieurs domaines :) en deux parties différentes :

  • Le protocole de base contient les concepts fondamentaux pour faire fonctionner une infrastructure Jabber. Il est défini par les RFC 3920, 3921, 3922 et 3923. Théoriquement, une telle infrastructure ne peut pas fonctionner sans appliquer complètement (Le complètement ou complètement automatique, ou encore par anglicisme complétion ou autocomplétion, est une fonctionnalité informatique permettant à l'utilisateur de limiter la...) ces protocoles.
  • Les XEP (XMPP Extension Protocols) sont des propositions pour ajouter des fonctionnalités au protocole Jabber. Les serveurs ou clients ne sont pas obligés d’adopter ces extensions. Cela peut bloquer certaines fonctionnalités entre deux utilisateurs. Les XEP sont continuellement créées, révisées ou améliorées.

À la différence des autres systèmes de présence et de messagerie instantanée populaires et propriétaires, XMPP est conçu de manière bien plus large et ouverte que le simple « chat » (discussion sur Internet (Internet est le réseau informatique mondial qui rend accessibles au public des services variés comme le courrier électronique, la messagerie instantanée et le World Wide Web, en utilisant le protocole de...), clavardage). XMPP est ainsi également utilisé par les entreprises et administrations dans le cadre d’échanges de données entre applications (ETL, EAI, ESB) au sein des systèmes d’informations, mais aussi dans le cadre du grid computing, des notifications d’alertes ou d’informations, de la supervision système et réseau, ou le cloud computing. XMPP est enfin également utilisé dans le domaine du partage et de la collaboration en quasi-temps-réel comme le tableau (Tableau peut avoir plusieurs sens suivant le contexte employé :) blanc (Le blanc est la couleur d'un corps chauffé à environ 5 000 °C (voir l'article Corps noir). C'est la sensation visuelle obtenue avec un spectre lumineux continu, d'où l'image que l'on en donne parfois :...) (« whiteboard ») ou l’édition et le développement collaboratifs, mais aussi des jeux sur Internet (notamment les jeux de carte et de plateaux pour l’instant).

Historique

Le début : jabberd

C’est en 1998 que Jeremie Miller a inventé Jabber, un protocole de messagerie instantanée basé sur XML. Ses travaux se sont inspirés de ICQ (ICQ est un système propriétaire de messagerie instantanée, de VoIP et de visioconférence de la société Mirabilis.), créé en 1996, le premier système du genre.

En janvier 1999, il annonce publiquement sur Slashdot « une plate-forme en informatique (L´informatique - contraction d´information et automatique - est le domaine d'activité scientifique, technique et industriel en rapport avec le traitement automatique de l'information par des machines telles que les...) open source complète pour la messagerie instantanée avec communication (La communication concerne aussi bien l'homme (communication intra-psychique, interpersonnelle, groupale...) que l'animal (communication intra- ou inter- espèces) ou la machine (télécommunications, nouvelles...) transparente vers les autres systèmes d’IM ». Le protocole était conçu, ainsi qu’un serveur fonctionnel (jabberd) et des clients de test (WinJab et Gabber).

En août 1999, Jeremie Miller lance un appel à la standardisation du protocole par l’IETF afin de promouvoir les standards ouverts et l’interopérabilité. L’IMPP WG est alors créé et publie en février 2000 les RFC 2778 et 2779 mais n’atteint pas de consensus.

Le serveur open source jabberd 1.0 est publié en mai 2000 et stabilise le protocole. En juin, Jeremie Miller publie un Internet-Draft mais le délai (Un délai est d'après le Wiktionnaire, « un temps accordé pour faire une chose, ou à l’expiration duquel on sera tenu de faire une certaine chose.  ».) est dépassé. La version 1.2 de jabberd introduit le dialback qui empêche les usurpations d’identités de serveurs.

La Jabber Software Foundation et la reconnaissance par l'IETF

La Jabber Software Foundation est créée en août 2001, afin d’assurer la coordination du nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) grandissant de développeurs open source et entreprises qui adoptent les technologies Jabber ainsi que pour gérer la documentation, la création et le maintien des protocoles XML.

En 2002, des Internet-Draft sont à nouveau soumis à l’IETF en tant que XMPP Core et XMPP IM, et un XMPP WG est créé.

Les RFC 3920 XMPP-Core et 3921 XMPP-IM, ainsi que les RFC 3922 CPIM et 3923 E2E, sont acceptées en octobre 2004.


La JSF deviendra en 2007 la XSF pour XMPP Standards Foundation, et propose des services d’autorité intermédiaire de certification TLS/SSL.

L'adoption par les acteurs d'Internet

D'abord Apple et Google…

Apple introduit le support de Jabber dans son logiciel (En informatique, un logiciel est un ensemble d'informations relatives à des traitements effectués automatiquement par un appareil informatique. Y sont inclus...) de messagerie iChat livré avec OS X Tiger en avril 2005. L’entreprise Google publie Google Talk (Google Talk est un logiciel propriétaire et service de messagerie instantanée et de voix sur IP basé sur Jabber développé par la société Google sorti en version bêta le 24 août 2005. Google Talk...) en août 2005, un client (Le mot client a plusieurs acceptations :) Jabber propriétaire lié aux serveurs Jabber de Google. Ce client apporte la voix (téléphonie sur Internet) par le protocole Jingle, dont les spécifications sont publiées avec la bibliothèque libjingle. La JSF prend alors en charge (La charge utile (payload en anglais ; la charge payante) représente ce qui est effectivement transporté par un moyen de transport donné, et qui donne lieu...) sa standardisation.

…Puis ICQ/AIM, Yahoo! (Yahoo!,Inc. est une société américaine de services sur Internet opérant notamment un portail Web. À l'origine, Yahoo! était uniquement un annuaire Web. En 2009, Yahoo! offre de nombreux autres services gratuits et...) et Facebook (Facebook est un réseau social créé par Mark Zuckerberg et destiné à rassembler des personnes proches ou inconnues. Depuis...)

En janvier 2008, AOL, alors fournisseur des logiciels de messagerie instantanée ICQ et AIM (compatibles et basés sur le protocole OSCAR), met en place un serveur expérimental permettant de se connecter via XMPP. C’est donc une base de plus de 50 millions d’utilisateurs qui vient agrandir le réseau Jabber.

En février 2008, c’est Yahoo!, propriétaire de Yahoo! Messenger (Le programme MESSENGER (en anglais : Mercury Surface, Space Environment, Geochemistry and Ranging) est une mission d'étude des caractéristiques physicochimiques de...), un autre réseau de messagerie instantanée important qui annonce mener des expériences sur XMPP.

En mai 2008, les développeurs de Facebook, un des principaux site de réseautage social, annoncent le support de XMPP pour leur application de chat. La mise en place sera effective le 10 février 2010, cependant le serveur n’est pas raccordé au reste du réseau Jabber.

Rachat de la société Jabber Inc.

En septembre 2008, Cisco annonce un accord de rachat de la société Jabber Inc.. Ni XSF, la fondation à but non lucratif, ni le protocole XMPP ne sont concernés par ce rachat.

Page générée en 0.013 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique