Génie génétique
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Grains de blé résistants à une maladie, obtenus à partir d’une enzyme fabriquant naturellement des antibiotiques.

Le génie génétique (ou ingénierie génétique (La génétique (du grec genno γεννώ = donner naissance) est la science qui étudie l'hérédité et...)) est un ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble),...) de techniques, faisant partie de la biologie (La biologie, appelée couramment la « bio », est la science du vivant. Prise au sens large de science du vivant, elle recouvre une partie des...) moléculaire et ayant pour objet (De manière générale, le mot objet (du latin objectum, 1361) désigne une entité définie dans un espace à trois dimensions, qui a une fonction précise, et qui peut être désigné par une étiquette verbale. Il est défini...) l’utilisation des connaissances acquises en génétique pour utiliser, reproduire, ou modifier le génome (Le génome est l'ensemble du matériel génétique d'un individu ou d'une espèce codé dans son ADN (à l'exception de certains virus dont le génome est porté par des molécules d'ARN). Il contient...) des êtres vivants.

Il a souvent pour but la modification des génotypes, et donc des phénotypes.

Historique

Au début du XXe, la redécouverte des travaux de Mendel (1822-1888) et les travaux de Morgan (1866-1945) sur des mouches permettent de comprendre que l'hérédité (L’hérédité (du latin hereditas, « ce dont on hérite ») est la transmission de caractéristiques d'une génération à la suivante,...) est due à la transmission de particules appelés gènes, disposés de manière linéaire sur les chromosomes. Dans les années 1950, est mise en évidence la nature chimique des gènes, ainsi que la structure moléculaire de l'ADN. En 1965, découverte des enzymes de restriction confirmée en 1973 par Paul Berg et ses collaborateurs. Ces protéines capables de découper et recoller précisément l’ADN, donne aux chercheurs les outils qui leur manquaient pour établir une cartographie (La cartographie désigne la réalisation et l'étude des cartes géographiques. Le principe majeur de la cartographie est la représentation de...) du génome. Elle ouvre aussi la voie à la transgénèse, « manipulation » in vitro de portions précises d'ADN et donc des gènes. C'est la technologie (Le mot technologie possède deux acceptions de fait :) de l'ADN recombinant, qui permet l'insertion d'une portion d'ADN ( un ou plusieurs gènes ) dans un autre ADN.

Génie génétique appliqué à l'Homme (Un homme est un individu de sexe masculin adulte de l'espèce appelée Homme moderne (Homo sapiens) ou plus simplement « Homme »....)

Le génie génétique, l'une des principales avancées scientifiques du vingtième siècle (Un siècle est maintenant une période de cent années. Le mot vient du latin saeculum, i, qui signifiait race, génération. Il a ensuite indiqué la durée d'une...), présente un énorme potentiel de développement. Les possibilités d'application qu'il offre dans la recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par extension...) biomédicale suscitent à la fois des espoirs et des craintes. Un groupe d'étude constitué au Département de l'intérieur a été chargé d'examiner les atouts et les risques du diagnostic (Le diagnostic (du grec δι?γνωση, diágnosi, à partir de δια-, dia-, „par, à travers, séparation,...) génétique et de la thérapie génique (La thérapie génique est une stratégie thérapeutique qui consiste à faire pénétrer des gènes dans les cellules ou les tissus d'un individu pour traiter une...) appliquée à l'homme. Il se prononce plutôt positivement, tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) en préconisant une réglementation plus poussée (En aérodynamique, la poussée est la force exercée par le déplacement de l'air brassé par un moteur, dans le sens inverse de l'avancement.) des expériences sur l'homme, dans l'intérêt d'une recherche de qualité et de son acceptation par la société, mais aussi dans le but de protéger l'individu (Le Wiktionnaire est un projet de dictionnaire libre et gratuit similaire à Wikipédia (tous deux sont soutenus par la fondation Wikimedia).).

Création d’organismes génétiquement modifiés

La création d’OGM fait intervenir la plupart du temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) une transgénèse, qui permet d’introduire dans le génome d’un être vivant de nouveaux gènes, par insertion de portions d’ADN.

Page générée en 0.085 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique