Grand Mur
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

En astronomie, le Grand Mur, parfois plus spécifiquement nommé Grand Mur CfA2, est un filament de galaxies. Il s'agit de la seconde plus grande structure cosmique connue de l'Univers (après le Grand Mur de Sloan).

Caractéristiques

Le Grand Mur (En astronomie, le Grand Mur, parfois plus spécifiquement nommé Grand Mur CfA2, est un filament de galaxies. Il s'agit de la seconde plus grande structure...) est situé à environ 200 millions d'années-lumière de distance et mesure plus de 500 millions d'années-lumière de long, 300 millions d'années-lumière de large et 15 millions d'années-lumière d'épaisseur. Son agencement crée un illusion d'optique (L'optique est la branche de la physique qui traite de la lumière, du rayonnement électromagnétique et de ses relations avec la vision.) faisant croire qu’il est plus titanesque qu’il ne l’est en réalité.

Son étendue exacte n'est pas connue à cause du disque (Le mot disque est employé, aussi bien en géométrie que dans la vie courante, pour désigner une forme ronde et régulière, à l'image d'un palet...) de gaz (Un gaz est un ensemble d'atomes ou de molécules très faiblement liés et quasi-indépendants. Dans l’état gazeux, la matière n'a pas de forme propre ni de volume propre : un gaz tend...) et de poussière de la Voie lactée (La Voie lactée (appelée aussi « notre galaxie », ou parfois simplement « la Galaxie », avec une majuscule) est le nom de la galaxie dans laquelle se situent le Système solaire (dont la...), dans laquelle la Terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance croissante au Soleil, et la quatrième par taille et par masse croissantes. C'est la plus grande et la plus massive...) se trouve : le milieu interstellaire (En astronomie, le milieu interstellaire est le gaz raréfié qui, dans une galaxie, existe entre les étoiles et leur environnement proche. Ce gaz est habituellement extrêmement ténu, avec des...) occulte les observations (L’observation est l’action de suivi attentif des phénomènes, sans volonté de les modifier, à l’aide de moyens d’enquête et...) et a jusqu'ici empêché de déterminer si le mur (Un mur est une structure solide qui sépare ou délimite deux espaces.) s'arrête ou continue au-delà de ce qu'il est actuellement possible d'observer.

Comme les autres grandes structures de l'Univers (L'Univers est l'ensemble de tout ce qui existe et les lois qui le régissent.), il ne s'agit pas à proprement parler d'une structure au sens (SENS (Strategies for Engineered Negligible Senescence) est un projet scientifique qui a pour but l'extension radicale de l'espérance de vie humaine. Par une évolution progressive allant du ralentissement du vieillissement,...) astronomique, car ses composants ne sont pas gravitationnellement liés.

Découverte

Le Grand Mur fut découvert en 1989 par Margaret Geller et John Huchra sur la base d'observations du décalage vers le rouge (Le décalage vers le rouge ou redshift est un phénomène astronomique de décalage vers les grandes longueurs d'onde des raies spectrales et de l'ensemble du spectre...) de galaxies (Galaxies est une revue française trimestrielle consacrée à la science-fiction. Avec ce titre elle a connu deux existences, prenant par ailleurs la suite de deux autres Galaxie, cette fois au singulier.), le CfA Redshift Survey. Il est resté la plus grande structure cosmique connue jusqu'à la découverte du Grand Mur de Sloan, découvert en 2003 à partir de données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un événement, etc.) provenant du Sloan Digital Sky Survey ; cette structure distante d'un milliard (Un milliard (1 000 000 000) est l'entier naturel qui suit neuf cent quatre-vingt-dix-neuf millions neuf cent quatre-vingt-dix-neuf mille neuf cent quatre-vingt-dix-neuf (999 999 999) et précède un milliard un...) d'années-lumière est longue d'1,5 milliard d'années-lumière.

Origine

On suppose que les structures comme le Grand Mur se forment le long de fils de matière noire (En astrophysique, la matière noire (ou matière sombre) désigne la matière apparemment indétectable, invoquée pour rendre compte d'effets inattendus,...), dont on pense qu'elle détermine la structure de l'Univers à très grande échelle (La grande échelle, aussi appelée échelle aérienne ou auto échelle, est un véhicule utilisé par les sapeurs-pompiers, et qui emporte une échelle escamotable de grande hauteur. Le terme...). La matière (La matière est la substance qui compose tout corps ayant une réalité tangible. Ses trois états les plus communs sont l'état...) noire attirerait gravitationnellement la matière ordinaire, laquelle serait observée formant (Dans l'intonation, les changements de fréquence fondamentale sont perçus comme des variations de hauteur : plus la fréquence est élevée, plus la hauteur perçue est haute et inversement....) de long murs fins de superamas (En astronomie, un superamas est une association d'amas et de groupes de galaxies.) galactiques.

Page générée en 0.244 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique