Institut universitaire de formation des maîtres - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Formateurs de l’IUFM

Les formateurs sont les enseignants de l'IUFM. La caractéristique essentielle de ces formateurs est qu’ils sont d’horizons et de parcours très variés, contrairement à la plupart des établissements d’enseignement, et dans l’idéal se veulent former des équipes pédagogiques sans hiérarchisation. Leur nom de « formateur » est utilisé dans ce but, pour éviter d’autres termes qui feraient immanquablement référence au statut et au grade (Le mot grade a plusieurs significations :). Ils peuvent être :

  • maîtres formateurs : instituteurs ou professeurs des écoles ayant passé (Le passé est d'abord un concept lié au temps : il est constitué de l'ensemble...) avec succès le CAFIMF (certificat d'aptitude aux fonctions d'instituteur (Un instituteur ou une institutrice est, dans beaucoup de pays, une personne en charge d'enseigner...) maître formateur) ou le CAFIPEMF (certificat d'aptitude aux fonctions de professeur des écoles (Professeur des écoles (succédant à instituteur) est un corps de la fonction publique...) maître formateur) ; ces formateurs continuent d'enseigner dans leur classe, mais interviennent à l'IUFM pendant un temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le...) de décharge d'enseignement (L'enseignement (du latin "insignis", remarquable, marqué d'un signe, distingué) est une...).
  • enseignants agrégés ou certifiés issus du secondaire (PRAG, PRCE) ou professeurs des écoles issus du primaire (PREC) et enseignants détachés ou en temps partagé (Le temps partagé est une approche permettant de simuler le partage par plusieurs utilisateurs de...) (travaillant à la fois dans leur classe et dans les IUFM). Ces enseignants interviennent pour assurer des formations dans les disciplines de l'enseignement primaire ou secondaire, mais aussi en philosophie de l'éducation et parfois dans d'autres sciences humaines pour l'éducation ;
  • enseignants-chercheurs : maîtres de conférences et professeurs des universités ;
  • intervenants extérieurs : personnes d'horizons (Conceptuellement, l’horizon est la limite de ce que l'on peut observer, du fait de sa propre...) divers apportant une expertise dans un domaine particulier.

Les IUFM recrutent des enseignants en temps partagé (IUFM et un autre établissement, du primaire ou du secondaire pour des contrats de cinq ans), des enseignants à temps plein (Agrégé, certifié ou professeur des écoles) et des enseignants-chercheurs. Il existe un programme national pour les IUFM, (cf. le cahier des charges (Un cahier des charges est un document visant à définir exhaustivement les spécifications de base...) des IUFM publié en 2007 au Bulletin officiel du ministère de l’Éducation nationale). Les postes sont publiés dans le Bulletin officiel de l’Éducation nationale et les candidatures sont sélectionnées par une commission mixte, sur le modèle universitaire (concours sur dossier puis audition).

Fonctions des IUFM

Les IUFM assurent :

  • auprès des étudiants, la préparation de certains concours de l'enseignement, appelée première année d'IUFM ;
  • auprès des fonctionnaires stagiaires, la formation initiale des lauréats à ces différents concours, appelée seconde année d'IUFM ;
  • auprès des fonctionnaires titulaires (enseignants en poste), la formation continue.

La seconde année d'IUFM est l'activité (Le terme d'activité peut désigner une profession.) la plus importante des IUFM, si bien que parfois le terme IUFM est utilisé pour désigner cette année de formation (en particulier, les critiques de l'IUFM concernent le plus souvent celle-ci).

La préparation aux concours

La première année d'IUFM est consacrée à la préparation des étudiants aux différents concours de l'enseignement :

  • concours de recrutement des professeurs des écoles (CRPE) ;
  • concours de recrutement des professeurs des lycées et collèges (CAPES) ;
  • concours de recrutement des professeurs de l'enseignement technique (CAPET) ;
  • concours de recrutement des professeurs d'éducation physique (La physique (du grec φυσις, la nature) est étymologiquement la...) et sportive (CAPEPS) ;
  • concours de recrutement des professeurs des lycées professionnels (CAPLP) ;
  • concours de recrutement des conseillers principaux d'éducation (CPE).

Pendant cette année, les étudiants sont appelés "PE1" (préparant le CRPE), "PLC1" (préparant un CAPES, un CAPET ou une agrégation), "PLP1", "CPE1"...

Certains concours, comme l’agrégation, se préparent principalement dans d’autres institutions (Université, École normale supérieure…). Par ailleurs, la plupart des IUFM délèguent la préparation du CAPES aux universités, tandis que, dans d'autres, la préparation de l’IUFM vient en plus de celle de l’Université. Enfin les candidats libres sont nombreux à concourir. Si bien que certains lauréats au concours entrent directement en seconde année d'IUFM, sans passer (Le genre Passer a été créé par le zoologiste français Mathurin Jacques...) par la première année. Cela tient d’une part au fait que le recrutement se fait par concours ouvert à tous, sous condition de titres universitaires et que, d’autre part, les épreuves sont de type académique bien plus que professionnel. Même dans l’épreuve d’admission dite « pré-professionnelle », les candidats sont plutôt jugés sur ce qu’ils disent que sur leurs véritables aptitudes professionnelles ou sur les règles professionnelles qu’ils ont réellement l’intention de respecter. Cette situation (En géographie, la situation est un concept spatial permettant la localisation relative d'un...) n’est ni le fait des IUFM ni celui des universités, mais suit de la conception du concours, qui relève de la responsabilité du ministère de l’Éducation nationale.

La formation initiale

La seconde année d’IUFM est un passage obligatoire pour les futurs (Futurs est une collection de science-fiction des Éditions de l'Aurore.) enseignants. Durant cette année, les lauréats au concours ont le statut de fonctionnaire stagiaire, et leur titularisation s’effectue en fin de cette année, selon la proposition de l’IUFM, et la décision de l'employeur (rectorat, inspection académique, qui constituent un jury académique) tenant compte de cette proposition.

Lors de la deuxième année, les IUFM assurent la formation professionnelle (La formation professionnelle est le processus d'apprentissage qui permet à un individu...) des lauréats des concours cités ci-dessus pendant leur année de fonctionnaire stagiaire, afin de valider la partie pratique de leur concours.

Lors de cette année, les stagiaires sont appelés PE2 (lauréats du CRPE), PLC2 (lauréats d'un CAPES ou d'une agrégation), PLP2, CPE2… Pour être titularisés, ces enseignants débutants doivent satisfaire à l’acquisition d’un ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection...) de compétences décrites par le ministère de l’Éducation nationale dans le nouveau cahier des charges des IUFM (2007). Le mémoire (D'une manière générale, la mémoire est le stockage de l'information. C'est aussi le souvenir...) professionnel a disparu de ce cahier des charges. En revanche les IUFM peuvent le maintenir dans le cadre de leur autonomie. L’admission par le jury académique se fera sur la base de l’évaluation du stage (Un stage est le plus souvent une période de formation, d'apprentissage ou de perfectionnement...), ou des stages, en situation et de l’étude du dossier de compétences que le stagiaire présentera, après l’avoir constitué en IUFM, aux membres du jury académique.

S’ils sont admis par le jury académique, ils obtiennent leur diplôme (Le diplôme (grec ancien :δίπλωµα, diploma...) professionnel ou leur certificat d’aptitude du recteur d’académie puis sont titularisés par ce dernier (enseignants du second degré) ou par l’inspecteur d’académie, directeur des services de l’Éducation nationale du département dont ils dépendent (enseignants du premier degré).

La formation continue

Les IUFM participent aussi à la formation continue des personnels enseignants en poste depuis la suppression des MAFPEN en 1998.

Les enseignants peuvent s'inscrire annuellement à des modules paraissant dans le « plan académique de formation » ou le « plan départemental de formation ». Une fois obtenue la possibilité de participer aux stages, ceux-ci se déroulent soit sur le temps scolaire (les enseignants sont remplacés par des enseignants titulaires d'un poste de remplacement ou des professeurs stagiaires), soit hors temps scolaire.

La formation permanente, qui n’est pas obligatoire, est aussi assurée par d’autres institutions (universités, IREM, etc.).

Page générée en 0.461 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique