Obéron (lune) - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Obéron
La meilleure image d'Obéron prise par Voyager 2(24 janvier 1986, NASA)
La meilleure image d'Obéron prise par Voyager 2
(24 janvier 1986, NASA)
Caractéristiques orbitales
Demi-grand axe 583 520 km
Aphélie  ?
Périhélie  ?
Excentricité 0,0014
Période de révolution 13,463234 j
Vitesse orbitale moyenne  ?
Inclinaison 0,058°
Nœud ascendant  ?
Argument du périhélie  ?
Anomalie moyenne  ?
Catégorie Satellite naturel (Un satellite naturel est un objet qui orbite autour d'une planète ou d'un autre objet plus...)
d'Uranus
Caractéristiques physiques
Dimensions 761,4 ± 2,6 km (0.1194 Terre)
Masse 3,014 ± 0,075 x 1021 (5 046 x 10−4 Terre) kg
Masse volumique 1 63 ± 0,05 x 103 kg/m3
Gravité équatoriale à la surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a...) 0,348 m/s2
Vitesse de libération 0,726 km/s
Période de rotation supposée synchrone
Magnitude absolue  ?
Albédo 0,31 (géométrique),
0,14 (Bond)
Température 70–80 K
Atmosphère Pas d'atmosphère
Découverte
Découvreur William Herschel
Date 11 janvier 1787
Désignation(s) Uranus IV

Obéron, également appelé Uranus IV, est le plus éloigné des grands satellites naturels d'Uranus. C'est le deuxième satellite (Satellite peut faire référence à :) d'Uranus de par sa taille et sa masse et le neuvième du système solaire (Le système solaire est un système planétaire composé d'une étoile, le...) en masse. Découvert par William Herschel en 1787, Obéron doit son nom à un personnage de la pièce de Shakespeare Le Songe d'une nuit d'été. Son orbite (En mécanique céleste, une orbite est la trajectoire que dessine dans l'espace un corps...) autour (Autour est le nom que la nomenclature aviaire en langue française (mise à jour) donne...) d'Uranus est partiellement située en dehors de la magnétosphère (La magnétosphère est la région entourant un objet céleste dans lequel les phénomènes...) d'Uranus.

Obéron est constitué de glace (La glace est de l'eau à l'état solide.) et de roche (La roche, du latin populaire rocca, désigne tout matériau constitutif de l'écorce...) en quantités approximativement égales. Le satellite (Satellite peut faire référence à :) est probablement différencié en un noyau rocheux et un manteau glacé. Une couche d'eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les...) liquide (La phase liquide est un état de la matière. Sous cette forme, la matière est...) pourrait être présente à l'interface (Une interface est une zone, réelle ou virtuelle qui sépare deux éléments. L’interface...) entre le noyau et le manteau. La surface d'Obéron, qui est sombre et légèrement rouge (La couleur rouge répond à différentes définitions, selon le système chromatique dont on fait...), semble avoir été principalement modelée par les impacts d'astéroïdes et de comètes. Il est couvert par de nombreux cratères d'impacts, certains atteignant jusqu'à 210 km de diamètre (Dans un cercle ou une sphère, le diamètre est un segment de droite passant par le centre...). Obéron possède un système de canyons dus à l'expansion de son intérieur au début de son évolution. Ce satellite s'est probablement formé à partir du disque (Le mot disque est employé, aussi bien en géométrie que dans la vie courante, pour désigner une...) d'accrétion (L'accrétion désigne en astrophysique, en géologie et en météorologie l'accroissement par...) qui entourait Uranus juste après la formation de la planète (Une planète est un corps céleste orbitant autour du Soleil ou d'une autre étoile de...).

Le système uranien n'a été étudié de près qu'une seule fois, par la sonde (Une sonde spatiale est un vaisseau non habité envoyé par l'Homme pour explorer de plus près des...) Voyager 2 en janvier 1986. Voyager 2 a pris plusieurs images d'Obéron, permettant ainsi de cartographier environ 40 % de la surface de cette lune (La Lune est l'unique satellite naturel de la Terre et le cinquième plus grand satellite du...).

Découverte

Obéron est découvert par William Herschel le 11 janvier 1787, le même jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la...) que Titania, la plus grande lune d'Uranus. Herschel signale par la suite la découverte de quatre satellites supplémentaires, mais qui se sont révélés être des erreurs d'observation (L’observation est l’action de suivi attentif des phénomènes, sans volonté de les...). Durant les cinquante années suivant leur découverte, Titania et Obéron ne seront observés par aucun autre astronome (Un astronome est un scientifique spécialisé dans l'étude de l'astronomie.) que Herschel, bien que ces satellites puissent en 2008 être observés depuis la Terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance...) avec un télescope (Un télescope, (du grec tele signifiant « loin » et skopein signifiant...) amateur haut de gamme.

Obéron fut initialement désigné comme « le deuxième satellite d'Uranus » et, en 1848, reçut la désignation Uranus II par William Lassell, bien qu'il ait parfois utilisé la numérotation de William Herschel (où Titania et Obéron sont II et IV). En 1851, Lassell attribua finalement aux quatre satellites connus des chiffres romains en fonction de leur éloignement de la planète et depuis Obéron est appelé Uranus IV.

Nom

Toutes les lunes d'Uranus sont nommées d'après des personnages des œuvres de William Shakespeare ou d'Alexander Pope. Obéron, roi des fées dans différentes légendes, est un personnage majeur de la pièce Le Songe d'une nuit d'été. Les noms des quatre satellites d'Uranus ont été suggérés par le fils de Herschel, John, en 1852, à la demande de William Lassell, qui, l'année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié...) précédente, avait découvert les deux autres lunes, Ariel et Umbriel (Umbriel (U II Umbriel) est le troisième plus grand satellite d'Uranus. Il fut découvert en 1851...). L'adjectif dérivé de Obéron est obéronien.

Page générée en 0.054 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique