Pamplemousse et pomélo - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Nom vernaculaire ou
nom normalisé ambigu :
Les termes « pamplemousse » et « pomélo » désignent, en français,
à plusieurs taxons distincts. Icône de redirection
pamplemousse et pomélo
Citrus maxima et Citrus ×paradisi
Citrus maxima et Citrus ×paradisi
Taxons concernés
  • Famille :
    • Rutaceae (ou Rutacées)
  • Espèces :
    • Citrus maxima
    • Citrus ×paradisi

Pamplemousse et pomélo sont des noms vernaculaires ambigus qui désignent en français deux types de fruits dont les noms peuvent être confondus provenant de deux espèces différentes du genre Citrus de la famille des Rutaceae. Ces fruits sont nommés commercialement « agrume » à l'instar des citrons, oranges et mandarines :

  • Citrus maxima (aussi Citrus grandis ou Citrus decumana) est un arbre (Un arbre est une plante terrestre capable de se développer par elle-même en hauteur, en...) fruitier nommé pamplemoussier. Il est issu d'Asie (L'Asie est un des cinq continents ou une partie des supercontinents Eurasie ou Afro-Eurasie de la...) du Sud-Est (Le sud-est est la direction à mi-chemin entre les points cardinaux sud et est. Le sud-est est...) (Indonésie, Malaisie). Son fruit (En botanique, le fruit est l'organe végétal protégeant la graine....) à l'écorce (L'écorce est le revêtement extérieur du tronc, des branches et des racines des arbres, et plus...) épaisse de couleur (La couleur est la perception subjective qu'a l'œil d'une ou plusieurs fréquences d'ondes...) jaune (Il existe (au minimum) cinq définitions du jaune qui désignent à peu près la même...), rosée ou verdâtre est une baie comestible, composée de 16 à 18 quartiers remplis de pépins.
  • Citrus ×paradisi est un hybride (En génétique, l'hybride est le croisement de deux individus de deux variétés,...) entre le pamplemoussier et l'oranger doux (Citrus maxima × Citrus sinensis). Son fruit, à l'écorce mince de couleur jaune ou rose est une baie comestible légèrement sucrée composée d'une douzaine de quartiers. Il pousse (Pousse est le nom donné à une course automobile illégale à la Réunion.) en grappes d'où son nom anglais de « grapefruit ».

Étymologie et origine de la confusion

fruit de Citrus ×paradisi

Le mot « pamplemousse » est emprunté au tamoul « pampa limāsu » (பம்பரமாசு). Le mot est attesté en français dès la fin du XVIIe siècle pour désigner C. maxima, puis au XXe siècle pour désigner également C. paradisi.

Le mot pomélo est emprunté à l'anglais pomelo ; son origine est incertaine : certains ont suggéré une composition pome-melon, hypothèse jugée douteuse, car une telle forme composée n'a jamais été attestée ; d'autres une altération du mot néerlandais pompelmoes. Le mot pomelo est attesté en anglais au début du XIXe siècle sous la forme pommelo, et désignait d'abord C. maxima, mais aussi C. paradisi durant la seconde ( Seconde est le féminin de l'adjectif second, qui vient immédiatement après le premier ou qui...) moitié du XIXe siècle. En français, le terme a fait son apparition au début du XXe siècle.

Le mot « pomelo » est toutefois resté pendant longtemps peu connu du public, et les C. paradisi étaient commercialisés sous le nom de pamplemousse, comme l'atteste cette citation datant de 1968 : « L'Encyclopédie horticole (...) ajoute que sur les marchés européens, notamment en France, les « grape-fruits » se vendent sous le nom de pamplemousse. Leur nom scientifique (Un scientifique est une personne qui se consacre à l'étude d'une science ou des sciences et qui...) « pomelo », n'est évidemment connu que des spécialistes. » (Ac. Can-Fr. 1968). Selon P. Robert auteur de Les Agrumes dans le monde (1947), « on eût probablement évité cette confusion [entre pamplemousse et pomelo] en adoptant pour le fruit du pomélo le nom américain de grape-fruit sous lequel il est commercialement connu et qui évoque la fructification en grappes de cette espèce ».

Aujourd'hui, les sources averties font soigneusement la distinction, en utilisant « pamplemousse » pour C. maxima et « pomélo » pour C. paradisi, et cela tant en France qu'au Québec. Cependant, dans l'usage (L’usage est l'action de se servir de quelque chose.) populaire, « pamplemousse » est resté très courant pour C. paradisi, et « pomélo » est même parfois utilisé pour C. maxima, comme l'atteste cette citation : « Le pomelo est bien souvent confondu, à tort, avec le pamplemousse. Pour accentuer la confusion, ce dernier, énorme, très lourd (dont la chair remplie de nombreux pépins est recouverte par une peau (La peau est un organe composé de plusieurs couches de tissus. Elle joue, entre autres, le...) épaisse et aromatique) est parfois commercialisé en France sous la dénomination de pomelo exotique ». La confusion est accentuée par l'usage actuel de pomelo en anglais pour désigner C. maxima.

Appellations en français et dans quelques langues européennes
Citrus maxima (l'Asiatique vert) Citrus ×paradisi (l'Occidental hybride)
français, usage en botanique (La botanique est la science consacrée à l'étude des végétaux (du grec...) et horticulture
français pamplemousse pomélo
français, usage commercial (Un commercial (une commerciale) est une personne dont le métier est lié à la vente.)
Canada pomélo pamplemousse, pomelo
France pamplemousse pomélo
Belgique pamplemousse pomélo
Suisse pomélo grapefruit ou pamplemousse
usage dans d'autres langues voisines
anglais pomelo (pummelo, Chinese grapefruit, shaddock, etc.) grapefruit
italien pomelo, pummelo, pampaleone pompelmo
espagnol pampelmusa, cimboa toronja, (pomelo)
portugais pomelo toronja
allemand Pampelmuse, (Riesenorange, Adamsapfel, Pumelo) Grapefruit
néerlandais pompelmoes grapefruit
polonais pomarańcza olbrzymia, pomelo grejpfrut
Page générée en 0.112 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique