Réanimation cardio-pulmonaire - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Entraînement à la réanimation cardio-pulmonaire sur un mannequin

La réanimation cardio-pulmonaire (RCP), ou réanimation cardio-respiratoire (RCR) ou en anglais Cardio-pulmonary resuscitation (CPR), est un ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection...) de manœuvres destinées à assurer une oxygénation des organes lorsque la circulation sanguine (La circulation sanguine est un type de système circulatoire en circuit fermé qui assure...) d'une personne s'est arrêtée (arrêt cardio-circulatoire).

En effet, lorsque la circulation (La circulation routière (anglicisme: trafic routier) est le déplacement de véhicules automobiles...) du sang (Le sang est un tissu conjonctif liquide formé de populations cellulaires libres, dont le...) s'arrête, les organes, dont le cerveau (Le cerveau est le principal organe du système nerveux central des animaux. Le cerveau traite...) et le cœur lui-même, ne sont plus alimentés en oxygène (L’oxygène est un élément chimique de la famille des chalcogènes, de...) et commencent à mourir : des lésions cérébrales apparaissent dès la troisième minute ( Forme première d'un document : Droit : une minute est l'original d'un...), et les chances de survie deviennent quasiment nulles après huit minutes d'arrêt circulatoire. Le fait d'oxygéner artificiellement le sang et de le faire circuler permet d'éviter ou de ralentir cette dégradation, et donc d'accroître les chances de survie.

Description sommaire

La réanimation cardio-pulmonaire (La réanimation cardio-pulmonaire (RCP), ou réanimation cardio-respiratoire (RCR) ou en...) est l'association de

  • la ventilation artificielle (La ventilation artificielle, ou respiration artificielle, regroupe les méthodes de premiers...)
  • et de compressions thoraciques ou « massage cardiaque externe » (MCE).

Le concept a été inventé par Peter Safar, à qui l'on doit l'acronyme en anglais ABC :

  • A pour airway, libération des voies aériennes ;
  • B pour breathing, ventilation artificielle ;
  • C pour circulation, assurer la circulation du sang par le massage cardiaque externe.

La réanimation (La réanimation est une discipline médicale qui s'attache à prendre en charge les...) cardio-pulmonaire doit se pratiquer sur toute personne en état de mort (La mort est l'état définitif d'un organisme biologique qui cesse de vivre (même si...) apparente, c'est-à-dire :

  • inconsciente : la personne ne bouge pas spontanément, elle ne réagit pas au toucher (Le toucher, aussi appelé tact ou taction, est l'un des cinq sens de l'homme ou de l'animal,...) ni à la parole ;
  • qui ne respire pas : après libération des voies aériennes ainsi que l'élévation du menton (dégrafage des vêtements pouvant gêner la respiration (Dans le langage courant, la respiration désigne à la fois les échanges gazeux (rejet...), mise en bascule (Une bascule ou un basculeur est un circuit intégré logique doté d'une sortie et d'une ou...) prudente de la tête), on ne voit aucun mouvement respiratoire et on ne sent pas d'air (L'air est le mélange de gaz constituant l'atmosphère de la Terre. Il est inodore et...) sortir par le nez (Le nez (du latin nasus) est chez l'homme la saillie médiane du visage située au-dessus de...) ou la bouche (La bouche (encore dénommée cavité buccale ou cavité orale) est l'ouverture par...).

À moins d'y avoir été formé, il ne faut pas chercher à prendre le pouls (Le pouls est la perception du flux sanguin pulsé par le cœur par la palpation d'une...) de la victime. Cette opération n'est fiable que si elle est réalisée par une personne entraînée et elle prend un temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le...) qui serait plus efficacement passé (Le passé est d'abord un concept lié au temps : il est constitué de l'ensemble...) à réanimer la victime. Le cas d'une victime en arrêt respiratoire mais dont le cœur bat est rare, et de toutes façons la conduite appropriée dans ce cas pour le grand public est la réanimation.

Les cas typiques de mort apparente sont la mort subite (la personne s'écroule sans raison apparente), la noyade (Une noyade est une mort par immersion prolongée dans un liquide, généralement de...) et le choc (Dès que deux entitées interagissent de manière violente, on dit qu'il y a choc, que ce soit de...) électrique. Il peut aussi y avoir une origine traumatique autre, comme une asphyxie (L'asphyxie est un terme médical signifiant l'arrêt plus ou moins long de la circulation...), une chute de hauteur (La hauteur a plusieurs significations suivant le domaine abordé.) ou un accident de la circulation. La mort apparente peut être aussi due à une perte de sang importante (il faut alors d'abord stopper l'hémorragie).

Dans tous les cas, la priorité reste la protection. Le sauveteur doit repérer et éliminer tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou...) danger, par exemple l'appareil électrique dans le cas de la victime électrocutée.

Dans le cas d'un adulte qui s'effondre sans raison, et lorsqu'on est seul (sauveteur isolé), la priorité est l'arrivée des secours, il faut donc alerter les secours avant de commencer la RCP. Celle-ci améliore les chances de survie en attendant les secours.

Lorsque la victime est un enfant de moins de huit ans, si aucun témoin n'est disponible, on pratique la RCP deux minutes avant d'aller alerter les secours car l'apport rapide d'oxygène aux cellules peut améliorer l'état de la personne. Au contraire, dans la cas de l'arrêt spontané chez l'adulte, seule une défibrillation (La défibrillation, appelée aussi choc électrique externe ou cardioversion est le geste médical...) rapide et une intervention rapide des secours permet de sauver la personne.

Si un témoin est présent, le sauveteur lui demande d'alerter les secours et d'apporter un défibrillateur, puis commence immédiatement la réanimation.

Page générée en 0.458 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique