Bascule
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Une bascule ou un basculeur est un circuit intégré logique doté d'une sortie et d'une ou plusieurs entrées. La sortie peut être au niveau logique 0 ou 1. Les changements d'état de la sortie sont déterminés par les signaux appliqués aux entrées.

Ce qui différencie les bascules des circuits logiques combinatoires (portes ET, OU, OU Exclusif, etc.), c'est que la sortie maintient son état même après disparition du signal ( Termes généraux Un signal est un message simplifié et généralement codé. Il existe sous forme d'objets ayant des formes...) de commande (Commande : terme utilisé dans de nombreux domaines, généralement il désigne un ordre ou un souhait impératif.).

La bascule (Une bascule ou un basculeur est un circuit intégré logique doté d'une sortie et d'une ou plusieurs entrées. La sortie peut être au niveau logique 0 ou 1. Les changements d'état de la sortie sont déterminés par...) est l'élément de base de la logique (La logique (du grec logikê, dérivé de logos (λόγος), terme inventé par Xénocrate signifiant à la fois raison, langage, et raisonnement) est dans une première approche l'étude...) séquentielle. En effet, en assemblant des bascules, on peut réaliser des compteurs, des registres, des registres à décalage, des mémoires.

Certaines bascules, appelées à fonctionner dans des systèmes synchrones possèdent une entrée d'horloge de synchronisation. Il existe donc des bascules asynchrones et des bascules synchrones.

Il existe plusieurs types de bascules : RS, RSH, JK, D, verrous transparents (latchs), T. Citons également la bascule de Schmidt, qui est commandée par une tension (La tension est une force d'extension.) analogique (Le concept d'analogique est utilisé par opposition à celui de numérique.) appliquée à son entrée.

Bascules asynchrones

Ce sont des bascules dont la sortie ou l'état de mémorisation (D'une manière générale, la mémoire est le stockage de l'information. C'est aussi le souvenir d'une information.) dépend à tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) instant (L'instant désigne le plus petit élément constitutif du temps. L'instant n'est pas intervalle de temps. Il ne peut donc être considéré comme...) de l'état simultané des entrées

Bascules synchrones

Ici, l'action des entrées sur l'état de mémorisation ne sera effective que si l'entrée de l'horloge est active. L'activation (Activation peut faire référence à :) de l'entrée d'horloge pourra se faire soit sur un niveau logique (0 ou 1) soit sur un front(montant ou descendant).

Bascule RS AVEC PORTE NOR

Symbole de la bascule RS.
Symbole de la bascule RS.
  • Mise à 1 de S (Set) : la sortie Q passe à 1.
  • Mise à 1 de R (Reset) : la sortie Q passe à 0.
  • R = S = 0 : maintien de l'état précédent des sorties.
  • R et S ne peuvent pas être mis à 1 en même temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.).
  • Qn est l'état présent de la sortie.
  • Qn+1 est l'état suivant l'état Qn.

Table de vérité :

S R Qn Qn+1
0 0 0 0
0 0 1 1
0 1 X 0
1 0 X 1
1 1 X Indéfini

Bascule RSH - RST

Une bascule RSH (aussi appelé RST) est une bascule RS à laquelle on a ajouté une troisième entrée, généralement notée H (pour horloge). Cette troisième entrée a la fonction suivante :

  • si H est au niveau logique 0, la sortie maintient son état, quels que soient les niveaux appliqués aux entrées R et S ;
  • si H est à 1, la bascule RS répond normalement aux commandes appliquées à ses entrées.

Bascule JK

Symbole de la bascule JK.
Symbole de la bascule JK.
  • Pour J = K = 0, le signal d'horloge est sans effet, il y a conservation du dernier état logique pris par Q et /Q : il n'y a jamais de basculement (Le basculement, dans le domaine de l'astronautique, est l'inclinaison progressive d'un véhicule spatial autour d'un axe quelconque. Le basculement peut être utilisé pour modifier la direction du vecteur poussée.).
  • Pour J = K = 1, le système bascule à chaque front d'horloge (montant ou descendant selon les modèles).
  • Pour J différent de K, la sortie Q recopie l'entrée J et la sortie /Q recopie l'entrée K à chaque front d'horloge.
  • On utilise cette bascule pour faire des compteurs. On compte jusqu'à 2^n avec n bascules à la suite et on compte dans l'ordre croissant avec des bascules à front descendant et dans l'ordre décroissant avec des bascules à front montant.

Table de vérité :

J K Qn+1
0 0 Qn
0 1 0
1 0 1
1 1 /Qn

Équation (En mathématiques, une équation est une égalité qui lie différentes quantités, généralement pour poser le problème de leur identité. Résoudre l'équation consiste à déterminer toutes les façons de donner à certaines des quantités...) de la bascule : Q_{n+1} = J\overline Q_{n} + \overline KQ_{n}

Chronogramme : Image:JK_FF_impulse_diagram.png

Origine du nom de la bascule JK

L'origine du nom de la bascule JK est détaillée par P. L. Lindley, un ingénieur (« Le métier de base de l'ingénieur consiste à résoudre des problèmes de nature technologique, concrets et souvent complexes, liés à la conception, à la...) de JPL, dans un article du magazine de conception électronique "EDN". L'article est daté du 13 juin 1968 et a été publié dans l'édition d'Août. Dans cet article, M. Lindley explique que c'est le docteur Eldred Nelson, un scientifique (Un scientifique est une personne qui se consacre à l'étude d'une science ou des sciences et qui se consacre à l'étude d'un domaine avec la rigueur et les méthodes scientifiques.) de Hughes Aircraft qui a inventé le terme de bascule JK.

Les bascules qui étaient utilisées à cette époque à Hughes étaient toutes du même type, celui de la futur bascule J-K. Durant la conception d'un système logique le docteur Nelson a assigné des lettres à chaque entrée des bascules de la façon suivante :

  • bascule 1, les lettres A et B,
  • bascule 2, les lettres C et D,
  • bascule 3, les lettres E et F,
  • bascule 4, les lettres G et H,
  • bascule 5, les lettres J et K,
  • ...

Étant donné la taille du système sur lequel travaillait le docteur Nelson, il s'est rendu (Le rendu est un processus informatique calculant l'image 2D (équivalent d'une photographie) d'une scène créée dans un logiciel de modélisation 3D comportant à la fois des objets et des sources de lumière et vue...) compte qu'il allait être à court de lettres. Puisque les lettres J et K était peu utilisées dans les systèmes électroniques il a donc décidé d'utiliser ces lettres comme entrées "set" et "reset" pour toutes les bascules de son système (avec des indices pour les distinguer les unes des autres).

Le docteur Montgomery Phister, un membre de l'équipe du docteur Nelson à Hughes, a repris dans son livre "Logical Design (Le design (la stylique en français) est un domaine visant à la création d'objets, d'environnements ou d'œuvres graphiques, à la fois fonctionnels,...) of Digital Computers" (Wiley,1958) l'idée que les entrées "set" et "reset" des bascules utilisées à Hughes étaient nommées J et K. De ce fait il est alors amené à les désigner sous le terme de "bascule JK". Dans ce même livre il a aussi défini les bascules R-S, T, D et R-S-T et a montré qu'en utilisant l'Algèbre (L'algèbre, mot d'origine arabe al-jabr (الجبر), est la branche des mathématiques qui étudie, d'une façon générale, les...) de Boole il était possible de les combiner afin de réaliser des fonctions complexes.

=== Bascule D === (Delay)

Symbole de la bascule D.
Symbole de la bascule D.

La bascule D (pour Delay) est une bascule JK à laquelle on a ajouté un inverseur entre les entrées J et K. Il y a donc une seule entrée, qui est notée D (pour Donnée (Dans les technologies de l'information, une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction, d'un...) ou Data). La table de vérité est la table de vérité d'une JK, limitée aux deux lignes J = 0, K = 1 et J = 1, K = 0.

  • La bascule D la plus simple possède 2 entrées (entrée D et l'horloge) et une sortie Q. À chaque front (ici montant) d'horloge, Q recopie l'entrée D.
  • Parfois, un signal reset existe afin de pouvoir initialiser la valeur initiale de la bascule lors de la mise sous tension.
  • Il existe des versions où les changements d'état ont lieu au moment des fronts descendants de l'horloge. Elles se signalent par une barre supplémentaire (en-dessous à 45°) sous l'entrée Clock.

Sa fonction est donc "mémoire (D'une manière générale, la mémoire est le stockage de l'information. C'est aussi le souvenir d'une information.)" puisque l'information en entrée se retrouve en sortie après un "coup d'horloge" (un front).

Table de vérité :

D Ck Qn+1 \overline {Q}n+1
0 \nearrow 0 1
1 \nearrow 1 0
X 0 Qn \overline {Q}n

Verrou transparent (latch)

Ce circuit ressemble à la bascule D, dans la mesure où il possède, comme la bascule D, deux entrées, notées D et H, et une sortie Q. Mais le fonctionnement est différent :

  • quand H est à 0, la sortie maintient son état, quel que soit le niveau appliqué à D ;
  • quand H est à 1, la sortie Q recopie l'état de D.

Bascule T

La bascule T est un diviseur (En mathématiques, un nombre entier d est un diviseur d'un entier n lorsque la division euclidienne de n par d donne un reste égal à zéro. Autrement dit, il existe un entier q tel que n = d × q.) de fréquence (En physique, la fréquence désigne en général la mesure du nombre de fois qu'un phénomène périodique se reproduit par unité de temps....) par 2 : la sortie Q change a chaque front (montant ou descendant suivant les modèles) de l'entrée T.

Elle peut être conçue à partir d'une bascule JK, où J et K sont mis à 1 en permanence.

Bascule de Schmitt

On l'appelle aussi Trigger de Schmitt ou bascule à seuil.

Symbole
Symbole

C'est une bascule à trois entrées V, SB et SH et une sortie Q. Contrairement aux bascules citées ci-dessus, qui sont commandées en appliquant des signaux logiques à leurs entrées, la bascule de Schmitt est conçue pour être pilotée par une tension analogique, càd. qui peut prendre n'importe quelle valeur (dans l'intervalle 0 - Vcc afin de ne pas dégrader le circuit).

Les entrées SB et SH (seuil bas, seuil haut, ce dernier étant à un potentiel supérieur à SB) sont maintenues à des potentiels fixes ; ceci peut se faire par exemple grâce à un diviseur de tension (Le pont diviseur de tension est un montage électronique simple permettant d'obtenir une tension proportionnelle à une autre tension.) composé de 3 résistances placées en série entre Vcc et la masse ; SH et SB sont reliés aux points intermédiaires du diviseur.

Chronogramme.
Chronogramme.

Le fonctionnement est le suivant :

  • supposons qu'au départ, V soit à 0 ; Q est alors à 0 ;
  • quand V augmente, Q reste à 0 jusqu'à ce que V dépasse SH ; à ce moment, Q passe à 1 ;
  • Q reste à 1 jusqu'au moment où V devient inférieur à SB ; à ce moment, Q passe à 0;
  • Q reste à 0 jusqu'à ce que V repasse au dessus de SH.

La principale application de la bascule de Schmitt est la mise en forme de signaux analogiques pour les appliquer à des circuits logiques (par exemple une entrée de compteur).

La bascule de Schmitt peut aussi être utilisée pour :

  • débarrasser un signal du bruit ; il suffit que l'écart entre SH et SB soit supérieur à l'amplitude (Dans cette simple équation d’onde :) crête-à-crête du bruit ;
  • réaliser des circuits de contrôle (Le mot contrôle peut avoir plusieurs sens. Il peut être employé comme synonyme d'examen, de vérification et de maîtrise.) avec hystérésis : thermostats, interrupteurs crépusculaires, maintien du niveau dans une cuve...
  • le trigger de Schmitt est l'ancêtre des générateurs de musique, miniaturisé dans les sonneries des montres électroniques, les sonneries des téléphones portables, les Game-Boy et autres jeux électroniques, les alarmes électroniques, les cartes de vœux parlantes, les boîtes à musique et horloges électroniques, etc. Le fameux bip des premiers ordinateurs dans les années 1980 était un signal rectangulaire.
Page générée en 0.180 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique