Introduction

Les Tokelau, anciennes îles de l'Union, sont un archipel de trois atolls polynésiens du Pacifique, sous souveraineté néo-zélandaise.

Géographie

Carte des trois îles de Tokelau (Les Tokelau, anciennes îles de l'Union, sont un archipel de trois atolls polynésiens du...).

Les Tokelau constituent un archipel (Un archipel est un ensemble d'îles relativement proches les unes des autres. La proximité...) de trois îles polynésiennes, Fakaofo (2,6 km2), Nukunonu (5,4 km2) et Atafu (2,2 km2), qui s’étendent sur une distance de quelques 170 km dans le Pacifique-Sud, à mi-chemin entre Hawaii et la Nouvelle-Zélande (La Nouvelle-Zélande est un pays de l'Océanie, au Sud-Ouest de l'océan Pacifique,...).

Les États voisins sont les Kiribati (Les Kiribati (se prononce [ˈkiribæs], c'est-à-dire proche de kiribasse), en forme...) au nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.), les Samoa (Les Samoa constituent un État indépendant de Polynésie, comprenant quatre îles...) (occidentales) et les Samoa américaines (Les Samoa américaines sont un territoire non incorporé et non-organisé des...) au sud (Le sud est un point cardinal, opposé au nord.), les Tuvalu (Les Tuvalu sont un État et un archipel polynésien, au centre de l'océan Pacifique,...) à l’ouest. Pour les situer dans l’espace, les Tokelau se trouvent à quelque 480 km au nord des Samoa. L’archipel n’a pas de capitale (Une capitale (du latin caput, capitis, tête) est une ville où siègent les pouvoirs,...), chacun des atolls ayant la responsabilité des « services de proximité ». L’île la plus au sud, Fakaofo, est située à 65 km de Nukunonu et à 105 km d’Atafu, l’île la plus au nord.

Les Tokelau font partie intégrante de la Nouvelle-Zélande, tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou...) en étant dotées d’un statut particulier et d’un système juridique autonome.

Tokelau revendique l’île d’Olohega (ou Île Swains), qui fait officiellement partie des Samoa américaines.

Population

Rue (La rue est un espace de circulation dans la ville qui dessert les logements et les lieux...) principale du village (Un village est, à la campagne ou à la montagne, un ensemble d'habitations, de...) d'Atafu.

La population des Tokelau en 2004 était estimée à quelque 2 000 habitants. La quasi-totalité des insulaires est d’origine austronésienne (polynésienne) avec 97 % de Tokelauiens, 2 % d’Anglo-Néo-Zélandais et 1 % de Samoans. Les Tokelauiens parlent le tokelauien, les Anglo-Néo-Zélandais, l’anglais, les Samoans, le samoan. Par ailleurs au moins 65 % des locuteurs du tokelauan (environ 4 500) vivent à l’extérieur de l’archipel, en Nouvelle-Zélande et aux Samoa américaines.

En ce qui a trait à l’appartenance religieuse, les insulaires sont de confession chrétienne : 70 % appartiennent à l’Église chrétienne congrégationnaliste (surtout à Atafu), 28 % sont des catholiques romains (Nukunonu) et 2 % sont d’une autre confession. L’île de Fakaofo abrite les deux confessions religieuses importantes.

En raison des ressources naturelles très limitées et de la surpopulation (La surpopulation survient lorsque les ressources disponibles pour un territoire donné sont...) (145 pers./km2), les insulaires ont tendance à quitter l’archipel pour s’installer en Nouvelle-Zélande.

Histoire

Il y a 5 000 ans (3000 av. J.-C.), des habitants du littoral de la Chine du Sud, cultivateurs de millet et de riz (Le riz est une céréale de la famille des Poacées ou Graminées, cultivée...), commencent à traverser le détroit pour s’installer à Taïwan (Taïwan ou Taiwan (en sinogrammes traditionnels 臺灣 et plus souvent en sinogrammes...). Vers 2000 avant J.-C., des migrations ont lieu de Taïwan vers les Philippines (La République des Philippines est un pays constituée d'un archipel de...). De nouvelles migrations commencent bientôt des Philippines vers Célèbes et Timor (Timor est une île de l'archipel indonésien, dans l'est des Petites îles de la Sonde....) et de là, les autres îles de l’archipel indonésien. Vers 1500 av. J.-C., un autre mouvement mène des Philippines en Nouvelle-Guinée (La Nouvelle-Guinée est une île de l'Océanie proche l'ouest de l'océan Pacifique.) et au-delà, les îles du Pacifique. Les Austronésiens sont sans doute les premiers navigateurs de l’histoire de l’humanité.

Bien que des preuves archéologiques indiquent que les atolls des Tokelau ont été occupés il y a environ 1 000 ans, les traditions orales et les généalogies reconstituées font remonter l’occupation à seulement quelques centaines d’années. Les trois atolls vivaient de façon assez indépendante les uns des autres tout en maintenant une grande cohésion sociale et linguistique. La société des Tokelau était dominée par des clans de chefs traditionnels (les aliki polynésiens) et il y a eu à la fois des escarmouches nombreuses et des mariages inter-îles. Fakaofo (608 habitants) a eu une légère prédominance sur Atafu (421 hab.) et Nukunoni (376 hab.). La vie (La vie est le nom donné :) sur les atolls était basée sur la subsistance, notamment le poisson (Dans la classification classique, les poissons sont des animaux vertébrés aquatiques...) et la noix de coco (La noix de coco est le fruit du cocotier (Cocos nucifera), un des représentants de la famille...). Il n’y a pas de sol dans ces atolls et les fruits et les légumes ne sont pas disponibles.

Les premiers contacts avec les Européens apportèrent des changements importants dans la société des Tokelau. Les navires apportèrent de nouvelles nourritures, des vêtements, des outils ainsi que la connaissance de nouveaux modes de vie. Dans les années 1850, des missionnaires catholiques et protestants (de la London Missionary Society), introduisirent la chrétienté qui fut adoptée par tous. Actuellement, la majorité de la population d’Atafu est congrégationnaliste et la plupart des habitants de Nukunonu sont catholiques. À Fakaofo, 70 % sont protestants et le restant est catholique.

Vers 1860, les navires péruviens cherchant de la main-d’œuvre forcée pour les mines du Pérou, visitèrent les trois atolls, et forcèrent 253 hommes valides à se rendre au Pérou, soit la quasi totalité de la population active masculine. La variole (La variole ou petite vérole est une maladie infectieuse d'origine virale, très...) et la dysenterie décimèrent ces travailleurs forcés et très peu (une vingtaine) revinrent aux Tokelau. Avec la perte de ces hommes et de nombreux chefs, les Tokelau se reportèrent sur des conseils des anciens, les Taupulega afin de mieux gouverner les îles. Sur chaque île (Une île est une étendue de terre entourée d'eau, que cette eau soit celle d'un cours d'eau, d'un...), les familles étaient représentées individuellement au sein du Taupulega.

Les Tokelau passèrent sous protectorat britannique en 1877 (notamment pour les protéger des navires étrangers), statut qui fut formalisé en 1889. Les îles de l’Union (Union Islands) furent annexées en 1916 et incluses dans la colonie des îles Gilbert et Ellice. Elles furent transférées administrativement de facto à la Nouvelle-Zélande en 1925. Il n’y a jamais eu de présence administrative résidentielle aux Tokelau, et, de ce fait, l’administration y a toujours été légère, sans provoquer de changement substantiel dans la vie des atolls. La souveraineté formelle a été transférée à la Nouvelle-Zélande par le Tokelau Act de 1948 qui rétablit l’ethnonyme. Bien que les Tokelau furent déclarées faire partie de la Nouvelle-Zélande à partir du 1er janvier 1949, elles gardèrent leur culture (La définition que donne l'UNESCO de la culture est la suivante [1] :) distincte et leur système à part.

Depuis les trois dernières décennies, les Tokelau ont progressé vers une plus large autonomie. Il existe désormais un corps législatif national et un conseil exécutif. Un pouvoir judiciaire local existe ainsi que des services publics. Des navires et des télécommunications (Les télécommunications sont aujourd’hui définies comme la transmission à distance...) locales permettent à l’archipel d’être relié.

Page générée en 0.203 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
A propos - Informations légales | Partenaire: HD-Numérique