Université de Paris
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

La nouvelle université de Paris

La république positiviste reconstitue une université à Paris

La Sorbonne, siège de l’université de Paris et des facultés des sciences et des lettres.
La faculté de droit et des sciences économiques.
La faculté de médecine (La médecine (du latin medicus, « qui guérit ») est la science et la pratique (l'art) étudiant l'organisation du corps...).
L’Institut de géographie (La géographie (du grec ancien γεωγραφία - geographia, composé de "η γη" (hê...).

Suite au décret du 25 juillet 1885 donnant aux facultés la personnalité civile, le décret du 28 décembre 1885 instituant un conseil général des facultés dans une même académie (Une académie est une assemblée de gens de lettres, de savants et/ou d'artistes reconnus par leurs pairs, qui a pour mission de veiller aux usages dans leurs disciplines respectives et de publier des ouvrages tels que des dictionnaires,...), la loi du 28 avril 1893 donnant la personnalité civile aux corps formés par la réunion (La Réunion est une île française du sud-ouest de l'océan Indien située dans l'archipel des Mascareignes à environ 700 kilomètres à...) de plusieurs facultés d’une académie et celle du 10 juillet 1896 donnant le nom d’université aux corps de facultés, la nouvelle université de Paris (L’Université de Paris était l’une des plus importantes et des plus anciennes universités médiévales. Apparue au XIIe siècle, elle est reconnue par le...) fut créée en 1896 comme groupement de la faculté des sciences, de la faculté des lettres, de la faculté de droit, de la faculté de médecine, de la faculté de théologie protestante (créée en 1877, transformée en faculté libre en 1905) et de l’École supérieure de pharmacie (La pharmacie (du grec φάρμακον/pharmakôn signifiant drogue, venin ou poison) est la science...). Elle fut inaugurée le 19 novembre 1896 par le président de la République Félix Faure.

La figure de proue (Une figure de proue est une figure qui se trouve à la proue, sous le beaupré d'un navire.) scientifique (Un scientifique est une personne qui se consacre à l'étude d'une science ou des sciences et qui se consacre à l'étude d'un domaine avec la rigueur et...) de la France

Le temple du positivisme

Une nouvelle organisation (Une organisation est) des études

Toujours plus d'étudiants

Dès les années 1910, de nouveaux bâtiments sont construits (Institut de géographie, Institut (Un institut est une organisation permanente créée dans un certain but. C'est habituellement une institution de recherche. Par exemple, le Perimeter...) d'Art et d'Archéologie). En 1914, l’université de Paris (Paris est une ville française, capitale de la France et le chef-lieu de la région d’Île-de-France. Cette ville est construite sur une boucle de la Seine, au centre du bassin parisien, entre les confluents de la Marne et de la...) compte 17 308 étudiants, elle en compte 64 151 en 1956. À cette époque, de nouveaux sites sont occupés : en particulier la faculté des sciences quitte la Sorbonne (La Sorbonne est un complexe monumental du Quartier latin de Paris. Elle tire son nom du théologien du XIIIe siècle Robert de Sorbon, le...) pour le campus (Un campus (du mot latin désignant un champ) désigne l'espace rassemblant les bâtiments et l'infrastructure d'une université ou d'une école située hors d'une ville. Ce terme inclut ainsi les bâtiments...) d’Orsay et celui de Jussieu, une partie des enseignements de lettres est donné à Censier et à Nanterre.

Présidents du conseil de l’université de Paris

  • Octave Gréard (1885-1902) (président du conseil général des facultés de Paris jusqu'en 1896)
  • Louis Liard (1902-1917)
  • Lucien Poincaré (1917-1920)
  • Paul Appell (1920-1925)
  • Paul Lapie (1925-1927)
  • Sébastien Charléty (1927-1937)
  • Gustave Roussy (Gustave Roussy, né le 24 novembre 1874 à Vevey (Suisse) et mort le 30 septembre 1948 à Paris, est un neurologue,...) (1er oct. 1937-12 nov. 1940)
  • Jérôme Carcopino (13 nov. 1940 - 15 février 1941) (chargé des fonctions)
  • Paul Hazard (15 fév. 1941 - 5 mars 1941)
  • Charles Maurain (5 mars 1941 - 30 sept. 1941)
  • Gilbert Gidel (1er oct. 1941-19 août 1944)
  • Gustave Roussy (20 août 1944-20 août 1947)
  • Jean Cabannes
  • Jean Sarrailh (1947-1961)
  • Jean Roche (La roche, du latin populaire rocca, désigne tout matériau constitutif de l'écorce terrestre. Tout matériau entrant dans la composition du sous-sol est formé par un assemblage de minéraux, comportant parfois des...) (1961-1969)

Un siècle de suspension ( Le fait de suspendre des particules En chimie, la suspension désigne une dispersion de particule. En géomorphologie, la suspension est un mode de transport des sédiments. Le fait de...)

La fermeture (Le terme fermeture renvoie à :) de l’université de Paris

L’ancienne université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la production du savoir (recherche), sa conservation et sa transmission (études supérieures)....) de Paris disparaît avec la suppression des corporations durant la Révolution française. En 1791, René Binet est chargé des fonctions de recteur par la municipalité de Paris. Au mois (Le mois (Du lat. mensis «mois», et anciennement au plur. «menstrues») est une période de temps arbitraire.) de février 1792, la faculté de théologie et le tribunal (Le tribunal ou juridiction (de jus dicere : littéralement, « dire le droit ») est un lieu où est rendue la justice. C'est là que les personnes en conflit viennent chercher la justice et celles...) académique furent supprimés, sur le rapport du représentant Gaudin. Le 19 avril 1792, l’assemblée ordonna que tous les instituteurs ecclésiastiques seraient obligés de prêter serment à la constitution civile du clergé. Puis la Convention nationale supprima par décret du 15 septembre 1793 les collèges de plein exercice et les facultés sur l'ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une multitude qui peut être comprise comme un...) du territoire (La notion de territoire a pris une importance croissante en géographie et notamment en géographie humaine et politique, même si ce concept est utilisé par d'autres...) de la République. La Convention nationale décide de remplacer l’enseignement des anciennes universités par un ensemble d’écoles centrales et d’écoles spéciales, précédées par les écoles primaires. En 1794 une école de médecine fut créée, qui reprit les fonctions de la faculté de médecine. Elle fut rejointe en 1804 par une école de droit.

Les facultés de Paris au sein de l’Université de France

La loi de 1806 crée une académie de Paris (L'académie de Paris est la circonscription scolaire et universitaire correspondant géographiquement à Paris.), qui reprend les fonctions de l’ancienne université de Paris, avec une faculté des lettres, une faculté des sciences, une faculté de théologie catholique (jusqu'en 1885), toutes les trois à la Sorbonne, une faculté de droit et une faculté de médecine. Chaque faculté est dirigée par un doyen nommé par le grand-maître de l’Université de France. Celui-ci est également recteur de l’académie de Paris.

Page générée en 0.165 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique