Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Partenaires
Organismes
 CEA
 ESA
Sites Web
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
 A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z | +
150 Est 150001 à 150195

Les Decapod série 13 numéros 150001 à 150195 sont des locomotives à vapeur construites par la SACM à Graffenstaden pour 72 machines, par la société Fives-Lille pour 107 machines et par la société Blanc-Misseron pour 16 machines de 1926 à 1931 pour la Compagnie des chemins de fer (Le fer est un élément chimique, de symbole Fe et de numéro atomique 26. C'est le métal de transition et le matériau ferromagnétique le...) de l'Est. Elles étaient la reproduction des 150 Est 5201 à 5206 ( futures : 1-150 D 201 à 206 ) après adaptation aux normes de l'Est par l'ingénieur (« Le métier de base de l'ingénieur consiste à résoudre des problèmes de nature technologique, concrets et souvent complexes, liés à la conception, à la réalisation et à la mise...) en chef M. F. Duchatel.

Service

Sur l'Est

Conçues comme la reproduction avec les apparaux de l'Est des 150 Est 5201 à 5206 ( futures : 1-150 D 201 à 206 ) et des G12.1 AL 5546 à 5562 ( futures : 1-150 B 546 à 562 ) elles avaient les mêmes possibilités que ces dernières. Cependant lors d'essais avec une G12.1 AL 5546 à 5562 ( futures : 1-150 B 546 à 562 ) et une 150 PO 6001 à 6070 ( futures : 4-150 ? ) de la Compagnie du chemin de fer (Le chemin de fer est un système de transport guidé servant au transport de personnes et de marchandises. Il se compose d'une infrastructure spécialisée, de...) de Paris (Paris est une ville française, capitale de la France et le chef-lieu de la région d’Île-de-France. Cette ville est construite sur une boucle de la Seine, au centre du bassin parisien, entre les...) à Orléans il s'avéra que celle-ci du fait du compoundage se montra plus puissante tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) en consommant moins. On peut donc s'étonner de la construction des machines de l'Est dont le prototype original remonte quand même à 1915. En fait devant l'augmentation du trafic minéralier (Un minéralier est un navire destiné à transporter de marchandises lourdes en vrac, en particulier du minerai de fer.), le manque de puissance (Le mot puissance est employé dans plusieurs domaines avec une signification particulière :) des Consolidation et l'urgence de la situation (En géographie, la situation est un concept spatial permettant la localisation relative d'un espace par rapport à son environnement proche ou non. Il inscrit un...) il fut décider de reproduire les Decapod armistice mais avec des améliorations. La série fut immatriculée 1-150 E 1 à 195 par la SNCF (La Société nationale des chemins de fer français (SNCF) est l'une des principales entreprises publiques françaises. Elle exerce une double activité :) mais du fait des hostilités 4 machines furent perdues ( les 1-150 E 69, 98, 158 et 187 ).

Sur l'État

Malgré les résultats obtenus après ces essais la Compagnie des chemins de fer de l'État commanda une série de 10 machines qui furent immatriculées 150001 à 150010 puis 3-150 A 1 à 10. Du fait de la Seconde ( Seconde est le féminin de l'adjectif second, qui vient immédiatement après le premier ou qui s'ajoute à quelque chose de nature identique. La seconde est une unité de mesure du temps. La seconde d'arc est une mesure...) Guerre mondiale 2 machines ex-État furent perdues, les 8 survivantes furent mutées à la région Est en 1949 où elles furent réimmatriculées 1-150 E 196 à 203. Sur l'Est, avec les Decapod armistice comme sur l'État elles s'accaparèrent la remorque (Une remorque est un véhicule (généralement dépourvu de moteur) que l'on attelle à un autre véhicule, dit tracteur, pour le déplacer et dont la particularité est qu'elle repose sur un ou plusieurs essieux.) des trains de minerais et des trains lourds de marchandises.

Leurs dépôts furent : Mohon, Conflans-Jarny, Pagny-sur-Moselle, Longuyon, Audun-le-Roman, Lumes, Vaires, Conflans, Baroncourt, Neufchâteau et Châlons. La série fut amortie pour le 26 janvier 1963 avec la 1-150 E 173.

Description

Ces Decapod disposaient d'un moteur (Un moteur est un dispositif transformant une énergie non-mécanique (éolienne, chimique, électrique, thermique par exemple) en une énergie mécanique ou travail.[réf. nécessaire]) à trois cylindres à simple expansion et la distribution était du type " Walschaerts ". Le foyer était un foyer " Crampton " à ciel (Le ciel est l'atmosphère de la Terre telle qu'elle est vue depuis le sol de la planète.) plat et à grille ( Un grille-pain est un petit appareil électroménager. Une grille écran est un élément du tube de télévision. Une grille d'arrêt est un élément du tube de...) étroite. L'échappement était un trèfle à 3 jets avec une cheminée (Une cheminée (lat. caminus) est un conduit vertical aménagé dans un bâtiment, (un véhicule), pour évacuer les gaz et fumées toxiques d'un feu...) à chapiteau ( Un chapiteau est une grande tente où se produisent les cirques ; En architecture, un chapiteau est un élément de forme évasée qui couronne une colonne et lui transmet les charges qu'elle...) de type " PO ". Certaines d'entre elles furent équipées par la suite d'un trèfle à 6 jets de type " Bourges " avec une cheminée normale. Le bissel (Le bissel est un essieu porteur installé sur certaines locomotives, capable de s'orienter par rapport au châssis pour faciliter l'inscription dans les courbes.) avait un déplacement ( En géométrie, un déplacement est une similitude qui conserve les distances et les angles orientés. En psychanalyse, le déplacement est mécanisme de défense déplaçant la valeur, et...) latéral de + ou - 150 mm et était du type " Est ". Une particularité de ces machines tient au fait que contrairement aux Decapod d'origine allemande le dernier essieu (Dans un véhicule à roues, un essieu est un arbre placé transversalement sous la caisse et supportant par l'intermédiaire des fusées les roues situées à ses extrémités. Un essieu peut être...) moteur (Un moteur (du latin mōtor : « celui qui remue ») est un dispositif qui déplace de la matière en apportant de la puissance. Il...) n'avait pas de déplacement latéral mais le troisième essieu moteur était démuni de boudin et les deuxième et quatrième essieux moteurs avaient des boudins amoindris. À partir de 1945 la série fut équipée d'écrans pare-fumées de 4 modèles différents dont 1 pour les machines équipées de l'échappement " Bourges " et les 3 autres récupérés sur des 140 Est 4003 à 4175 ( futures : 1-140 A 3 à 175 ) réformées. Les machines de l'ex-Compagnie des chemins de fer de l'État étaient quant à elles encore munies d'un autre type. Parmi celles équipées de l'échappement " Bourges " 6 machines furent choisies pour recevoir un stoker de type " HT 1 "; ce furent les 1-150 E 8, 23, 107, 148, 167 et 183.

Tender

L'attelage (Le terme attelage désigne:) côté tender était du type " TI (tender interchangable) " et la plateforme du type " Mestre ". Malgré cet attelage elles ne furent jamais attelées aux tenders de 35 m² ( 1-35 A 1 à 82, 1-35 B 101 à 113 et 1-35 C 1 à 49 ) ni au 1-36 A 1 et très rarement aux 1-32 A 1 à 25 et 1-32 B 26 à 50 dont les machines étaient surtout celles de vitesse (On distingue :). En définitive elle furent attelées aux :

  • tenders à bogies provenant de la transformation d'anciens tenders des 140-101 à 370 État (Les 140 numéros 101 à 370 et les 70 machines d'origine militaire construite pour l'ALVF (artillerie lourde sur voie ferrée), lors de la Première Guerre mondiale sont des locomotives à vapeur...) ( futures : 1-140 C entre 101 et 370 et entre 1 et 70 ) dont la contenance en eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les organismes vivants connus.) fut porté de 18 m³ à 21 m³ et celle en charbon de 5 t à 7 t qui furent immatriculées 21001 à 21010 puis 1-21 F 1 à 10 pour la totalité
  • tenders à bogie (Un bogie (ou boggie) est un chariot situé sous un véhicule ferroviaire, sur lequel sont fixés les essieux (et donc les roues). Il est mobile par rapport au chassis du véhicule ( locomotive, wagon ou voiture ) et destiné à s'orienter...) contenant 22,4 m³ d'eau et 8 t de charbon qui furent immatriculées 22001 à 22100 puis 1-22 B 1 à 100 pour la totalité
  • tenders à bogie contenant 22,4 m³ d'eau et 8 t de charbon ex-État qui furent immatriculées 22101 à 22110 puis 3-22 E 1 à 10 puis 1-22 B 101 à 110 pour la totalité
  • tenders à bogie provenant de la transformation d'anciens tenders des 231 numéros 31001 à 31040 ( futures : 1-231 B 1 à 40 ) dont la contenance en eau fut porté de 22 m³ à 25,4 m³ et celle en charbon de 8 t à 10 t qui furent immatriculées 25001 à 25040 puis 1-25 A 1 à 40 pour la totalité
  • tenders à bogie contenant 26,6 m³ d'eau et 7 t de charbon qui furent immatriculées 25041 à 25094 puis 1-25 C 41 à 94 pour partie
  • tenders à bogie provenant de la transformation d'anciens tenders de type 1-22 B ou 1-25 C dont le châssis (Un châssis est un cadre rigide ou mobile fait d'une matière résistante, destiné à entourer ou supporter quelque chose.) identique fut conservé mais la caisse (Les caisses en bois servent à emballer des produits en plusieurs pièces, qui doivent être livrées ensembles.) changée par une étudiée par la division (La division est une loi de composition qui à deux nombres associe le produit du premier par l'inverse du second. Si un nombre est non nul, la fonction "division...) des études des locomotives (DEL) contenant 25 m³ d'eau et 9,5 t de charbon qui furent immatriculés 1-25 E 130, 132 et 134 pour les 3 unités

Caractéristiques

  • Pression (La pression est une notion physique fondamentale. On peut la voir comme une force rapportée à la surface sur laquelle elle s'applique.) de la chaudière : 14 kg/cm²
  • Diamètre (Dans un cercle ou une sphère, le diamètre est un segment de droite passant par le centre et limité par les points du cercle ou de la sphère.) du cylindre (Un cylindre est une surface dans l'espace définie par une droite (d), appelée génératrice, passant par un point variable décrivant une courbe plane fermée (c), appelée courbe directrice et gardant une direction fixe. On...) HP : 560 mm
  • Diamètre des cylindres BP : 560 mm
  • Diamètre des roues (La roue est un organe ou pièce mécanique de forme circulaire tournant autour d'un axe passant par son centre.) motrices : 1400 mm
  • Diamètre des roues du bissel : 920 mm
  • Masse (Le terme masse est utilisé pour désigner deux grandeurs attachées à un corps : l'une quantifie l'inertie du corps (la masse inerte) et l'autre la contribution du corps à la force de gravitation (la masse...) en ordre de marche : 98 t
  • Masse adhérante : 83,7 t
  • Longueur (La longueur d’un objet est la distance entre ses deux extrémités les plus éloignées. Lorsque l’objet est filiforme ou en forme de lacet, sa longueur est celle de l’objet...) hors tout : 12,815 m
  • Masse du tender en ordre de marche : sera mis plus tard
  • Masse totale : sera mis plus tard
  • Longueur totale : ?
  • Vitesse maxi en service : 65 km/h
Source: Wikipédia publiée sous licence CC-BY-SA 3.0.

Vous pouvez soumettre une modification à cette définition sur cette page. La liste des auteurs de cet article est disponible ici.