Ioukos
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Ioukos (en russe, ???? ; aussi orthographié Youkos ou Yukos ) est une compagnie pétrolière russe, jadis contrôlé par le millionnaire russe Mikhaïl Khodorkovsky et plusieurs hommes d'affaires russes d'importance. Son actuel PDG est Steven Theede.

Histoire

Ioukos (Ioukos (en russe, ???? ; aussi orthographié Youkos ou Yukos ) est une compagnie pétrolière russe, jadis contrôlé par le millionnaire russe...) a été acquise pendant la vague (Une vague est un mouvement oscillatoire de la surface d'un océan, d'une mer ou d'un lac. Les vagues sont générées par le vent et ont une amplitude crête-à-crête allant de...) de privatisation des biens du gouvernement russe au début des années 1990, par des investisseurs dont Mikhaïl Khodorkovsky qui faisait d'ailleurs partie de la banque chargée par le gouvernement russe de privatiser Ioukos.

Jusqu'en juillet 2004, Ioukos était une des plus grandes compagnies pétrolières privées au monde (Le mot monde peut désigner :). Elle produisait 20% de la production de pétrole (Le pétrole est une roche liquide carbonée, ou huile minérale. L'exploitation de cette énergie fossile est l’un des piliers de l’économie industrielle contemporaine, car le pétrole fournit la quasi...) en Russie, ce qui représente 2% de la production mondiale.

Prise de contrôle (Le mot contrôle peut avoir plusieurs sens. Il peut être employé comme synonyme d'examen, de vérification et de maîtrise.) du Kremlin

En avril 2003, une fusion (En physique et en métallurgie, la fusion est le passage d'un corps de l'état solide vers l'état liquide. Pour un corps pur, c’est-à-dire pour une substance constituée de molécules...) était formellement conclue avec l'entreprise Sibneft (Gazprom neft («??????? ?????»), anciennement Sibneft («????????»), est l'une des principales compagnies pétrolières de Russie (en 2005 - 5e place dans le pays), fondée en 1995. Le...) présidée par Roman Abramovitch, mais elle ne fut pas suivie d'effet à cause de l'arrestation du président de Ioukos, Khodorkovsky en octobre 2003. Il purge actuellement une peine de huit ans de prison pour fraude fiscale.

L'arrestation de celui-ci est souvent commenté comme la conséquence de ses ambitions politiques, notamment en opposition au président Vladimir Poutine. Mais on peut également y voir la volonté du Kremlin de reprendre le contrôle sur le secteur stratégique qu'est l'énergie (Dans le sens commun l'énergie désigne tout ce qui permet d'effectuer un travail, fabriquer de la chaleur, de la lumière, de produire un mouvement.) (gaz et pétrole principalement), première source de devises pour l'État russe.

Le 31 octobre 2003, le gouvernement russe a gelé 44% des actions de la compagnie pour éviter qu'elle ne soit vendue par un groupe d'actionnaires menés par Khodorkovsky.

A partir de ce moment là, Ioukos investit massivement dans des entreprises étrangères, de manières à se protéger légalement contre une nationalisation.

En juillet 2004, le fisc russe a réclamé un arriéré d'impôts d'un équivalent de plus de 3 milliards de dollars états-uniens à la compagnie Ioukos. Le 7 juillet, faute de paiement, le fisc a commencé à saisir les biens de la compagnie. L'avenir de la compagnie reste incertain.

Ioukos ayant racheté une entreprise étasunienne, elle put se déclarer en faillite et se placer sous la protection de la loi étasunienne, ce que le tribunal (Le tribunal ou juridiction (de jus dicere : littéralement, « dire le droit ») est un lieu où est rendue la justice. C'est là que les personnes en conflit viennent...) des faillites de Houston (Houston est une ville du Texas au sud des États-Unis. Avec une population de plus de 2 000 000 habitants (Houstoniens) et 5 280 661 dans l'agglomération, c'est la plus grande ville...), aux États-Unis, confirma le 16 décembre. Ioukos est ainsi protégé contre un éventuel rachat, au moins vis-à-vis de la loi étasunienne.

Mise aux enchères de Iouganskneftegas

Le 19 décembre 2004, la vente aux enchères de la principale filiale de Ioukos, Iouganskneftegas, eu lieu. Deux repreneurs se présentèrent :

  • Gazpromneftegtaz une filiale de l'entreprise publique russe Gazprom ;
  • Baïkalfinansgroup, un mystérieux groupe financier.

En quelques minutes ( Forme première d'un document : Droit : une minute est l'original d'un acte. Cartographie géologique ; la minute de terrain est la carte originale,...), la vente fut conclue et Baïkalfinansgroup acheta Iouganskneftegas pour la somme de 6,975 milliards d'euros.

Ce groupe financier fut créé quelques jours (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le ciel. Son début (par rapport à minuit heure...) avant la mise aux enchères. Pour l'instant (L'instant désigne le plus petit élément constitutif du temps. L'instant n'est pas intervalle de temps. Il ne peut donc être considéré comme une durée.), personne ne sait vraiment qui est derrière Baïkalfinansgroup (le Kremlin, Gazprom (Gazprom est une société anonyme russe connue principalement pour l'extraction, le traitement et le transport de gaz naturel. Depuis 1954, elle est le premier exploitant et le premier exportateur de gaz au monde. Depuis 2005,...), ou une autre entreprise proche du Kremlin comme Sourgoutneftegaz). Quoiqu'il en soit, la majorité des analystes financiers et des journalistes voyent dans Baïkalfinansgroup la main (La main est l’organe préhensile effecteur situé à l’extrémité de l’avant-bras et relié à ce dernier par le poignet. C'est un organe destiné à saisir et...) du Kremlin.

Filiales

  • Iouganskneftegas (mise en vente le 19 décembre)
Page générée en 0.054 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique