Xilinx
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
Logo manquant
Nom officiel : Xilinx, Inc.
Forme juridique : Société anonyme (NASDAQ : XLNX)
Création : 1984
Dates clés : 1985 : Commercialisation du premier FPGA

1990 : Introduction en bourse

Slogan : The Programmable Logic Company
Siège social : 2100 Logic Drive
San Jose, Californie
 États-Unis
Personnes-clés : R. Freeman : co-fondateur
B. Vonderschmitt  : co-fondateur
J. Barnett : co-fondateur
W. Roelandts : CEO
Secteurs d’activité : Semi-conducteurs
Produits : Circuits logiques programmables
Effectif : 3 295 employés (en 2006)
Chiffre (Un chiffre est un symbole utilisé pour représenter les nombres.) d’affaires : $ 1.7 milliards (en 2006)
Site Web : (en) http://www.xilinx (Xilinx, Inc. est une société américaine spécialisée dans la logique programmable.).com/
Concurrents
Altera (Altera NASDAQ : ALTR est un fabricant de composants reprogrammables comme les FPGA. Dans ce domaine, il tient tête à Xilinx et Atmel. Altera est aussi à l'origine du processeur softcore NIOS et du bus Avalon.), Lattice Semiconductor, Actel, QuickLogic
FPGA Xilinx Spartan-3 (réference XC3S400) contenant 400 000 portes logiques
FPGA Xilinx Spartan-3 (réference XC3S400) contenant 400 000 portes logiques

Xilinx, Inc. est une société américaine spécialisée dans la logique (La logique (du grec logikê, dérivé de logos (λόγος), terme inventé par Xénocrate signifiant à la fois raison, langage, et raisonnement) est dans une première approche...) programmable.

Elle conçoit et commercialise des circuits logiques programmables, les outils de développement associés et des services annexes (comme la formation et l'expertise).

Historique

Fondation

Xilinx a été fondée en 1984 par trois anciens employés de Zilog : Ross Freeman ; Bernie Vonderschmitt et Jim Barnett, avec comme objectif de commercialiser un composant éléctronique basé sur un nouveau concept : le FPGA.

Bien que située dans la Silicon Valley, la société a choisi de ne pas investir dans sa propre fonderie (La fonderie est l'un des procédés de formage des métaux qui consiste à couler un métal ou un alliage liquide dans un moule pour reproduire, après refroidissement, une pièce donnée (forme intérieure et...), mais au contraire de confier l'étape de fabrication de ses composants à des partenaires. Ce modèle de fonctionnement, appelé fabless, c'est largement démocratisé depuis.

Développement

La société a commercialisé son premier produit en 1985, le FPGA XC2064. Deux ans plus tard, elle ouvrait des bureaux de vente en Europe (L’Europe est une région terrestre qui peut être considérée comme un continent à part entière, mais aussi comme l’extrémité occidentale du continent eurasiatique, voire comme une des...) et au Japon. En 1990, Xilinx est introduite en bourse, et réalise en 2000 un chiffre d'affaire dépassant le milliard (Un milliard (1 000 000 000) est l'entier naturel qui suit neuf cent quatre-vingt-dix-neuf millions neuf cent quatre-vingt-dix-neuf mille neuf cent quatre-vingt-dix-neuf (999 999 999) et précède un milliard un...) de Dollars.

Acquisitions

Au cours de son développement, Xilinx a racheté differentes sociétés :

Implentation

En 2007 La société possède des centres et des bureaux dans 20 pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de la civitas gallo-romaine. Comme la civitas qui subsiste le plus souvent...).

Produits

Composants logiques programmables

L'offre commerciale de Xilinx est découpée en plusieurs gammes :

  • FPGA hautes performances : gamme Virtex
  • FPGA pour la fabrication en grande série : gamme Spartan
  • CPLD : gammes XC9500 et Coolrunner

FPGA hautes performces

Ce type de FPGA est ciblé pour des applications à forte valeur ajouté :

  • Réseaux et télécommunications (Les télécommunications sont aujourd’hui définies comme la transmission à distance d’information avec des moyens électroniques. Ce terme est plus utilisé que le terme synonyme...) (routage de dorsale)
  • Vidéo-numérique (effets visuels, encodage, ...)
  • Traitement numérique (Une information numérique (en anglais « digital ») est une information ayant été quantifiée et échantillonnée, par opposition...) du signal ( Termes généraux Un signal est un message simplifié et généralement codé. Il existe sous forme d'objets ayant des formes particulières. Les signaux lumineux sont employés depuis la nuit des temps par les hommes...)
  • Emulation d'ASIC
  • Modulation / Démodulation implémentée de manière logicielle (Software Defined Radio)

Classement de la gamme Virtex par ordre chronologique :

La première génération des Virtex ont introduit l'intégration de mémoire (D'une manière générale, la mémoire est le stockage de l'information. C'est aussi le souvenir d'une information.) double-port DPRAM et de boucles à vérrouillage de délai (Un délai est d'après le Wiktionnaire, « un temps accordé pour faire une chose, ou à l’expiration duquel on sera tenu de faire une certaine chose.  ».) (DLL) directement au sein de la matrice du FPGA.

Les génération suivantes ont apporté, en plus d'une augmentation des performances et des capacités logiques, des multiplieurs dédiés (codés "en dur" dans la matrice du FPGA), puis un processeur (Le processeur, ou CPU (de l'anglais Central Processing Unit, « Unité centrale de traitement »), est le composant de l'ordinateur qui exécute les programmes informatiques. Avec la mémoire notamment, c'est l'un des...) PowerPC (Le PowerPC est une architecture de microprocesseurs développée conjointement par Apple, IBM et Freescale (ex-Motorola Semiconducteurs). Elle utilise un modèle RISC, privilégiant pipeline et jeu d'instructions réduit. L'architecture du...) et transceiveurs série multi-gigabit (permettant de supporter directement l'Ethernet (Ethernet est un protocole de réseau local à commutation de paquets. Bien qu'il implémente la couche physique (PHY) et la sous-couche Media Access...) Gigabit, et plus récement le PCI-Express ainsi que le SATA). Les multiplieurs dédiés sont ensuite devenus des blocs DSP dédiés a part entière.

Evolutions de la série Virtex
Nom complet Introduction Référence Process de fabrication Nouveautés introduites Transceiveurs PowerPC Remarques
Virtex 1998 XCVxxxx- 220 nm ; 5 couches ; 2.5 V DLL et DPRAM Non Non Modèle basé sur le XC4000
Virtex-E 1999 XCVxxx0E- 180 nm ; 6 couches; 1.8 V Support du LVDS Non Non
Virtex-E EM 2000 XCV405E- et XCV812E- 180 nm ; 6 couches ; 1.8 V Quantité (La quantité est un terme générique de la métrologie (compte, montant) ; un scalaire, vecteur, nombre d’objets ou d’une autre manière de dénommer la valeur...) de DPRAM en hausse Non Non
Virtex-II 2001 XC2Vxxxx- 150 nm ; 8 couches ; 1.5 V Multiplieurs cablés Non Non
Virtex-II Pro 2002 XC2VPxxx- 130 nm ; 9 couches ; 1.5 V Transceivers ; PowerPC 3.125 Gbit/s Oui[1]
Virtex-II Pro X 2003 XC2VPXxx- 130 nm ; 9 couches ; 1.5 V Transceivers 10 Gbit/s [2] 4.25+ Gbit/s Oui Production arrêté [3]; Transceiveurs susceptibles aux variations PVT
Virtex-4 LX 2004 XC4VLXxxx- 90 nm ; ? couches ; 1.2 V Blocs DSP cablés Non Non Plus de ressources logiques que le Virtex-4 SX
Virtex-4 SX 2004 XC4VSXxx- 90 nm ; ? couches ; 1.2 V Blocs DSP cablés Non Non Plus de blocs DSP que le Virtex-4 LX
Virtex-4 FX 2004 XC4VFXxx- 90 nm ; ? couches ; 1.2 V Blocs DSP cablés 6.125 Gbit/s Oui Transceiveurs susceptibles aux variations PVT
Virtex-5 LX 2006 XC5VLXxxx- 65 nm ; 12 couches ; 1.0 V LUT à 6 entrées Non Non Plus de ressources logiques que le Virtex-5 SXT
Virtex-5 LXT 2007 XC5VLXTxxx- 65 nm ; 12 couches ; 1.0 V LUT à 6 entrées 3.125 Gbit/s Non Plus de ressources logiques que le Virtex-5 SXT
Virtex-5 SXT 2007 XC5VSXTxxx- 65 nm ; 12 couches ; 1.0 V LUT à 6 entrées 3.125 Gbit/s Non Plus de blocs DSP que les Virtex-5 LX/LXT

FPGA de grande série

La famille Spartan
Nom complet Introduction Référence Process de fabrication Remarques
Spartan XCSxx- 5 V
Spartan-XL 1998 XCSxxXL- 3.3 V
Spartan-II 2000 XC2Sxxx- 2.5 V
Spartan-IIE 2000 XC2SxxxE- 1.8 V Basé sur le Virtex-E
Spartan-3 2003 XC3Sxxxx- Basé sur le Virtex-II
Spartan-3E
Spartan-3A
Spartan-3AN Données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un événement, etc.) de configuration du FPGA conservées dans le composant[4]

CPLD

Xilinx propose les gammes XC9500, CoolRunner rachetée à Philips Semiconductors en 1999.

Outils de développement

Xilinx commercialise toute une gamme d'outils de développement pour exploiter ses composants.

Les principaux outils sont :

  • Xilinx ISE : Environnement de développement intégré (Un environnement de développement intégré (EDI ou IDE en anglais pour Integrated Development Environment) est un programme regroupant un ensemble d'outils pour le...)
  • Xilinx EDK : Environnement (L'environnement est tout ce qui nous entoure. C'est l'ensemble des éléments naturels et artificiels au sein duquel se déroule la vie humaine. Avec les enjeux écologiques...) de développement intégré ciblant les processeurs intégrés au FPGA
  • Xilinx ChipScope Pro : Outil (Un outil est un objet finalisé utilisé par un être vivant dans le but d'augmenter son efficacité naturelle dans l'action. Cette augmentation se traduit...) de déboguage temps-réel de FPGA

Technologies

Xilinx fabrique une large gamme de FPGA et de CPLD pour diverses applications. Les plus onéreux sont les FPGA de la famille des Virtex (Virtex II/pro ,Virtex 4 et virtex 5). Les Virtex II Pro Virtex 4 et Virtex 5 sont très performants grâce à la présence d'un PowerPC 405 on-chip, c’est-à-dire directement inclu au sein du FPGA. Ils peuvent dès lors contenir des systèmes d'exploitation embarqués comme Linux (Au sens strict, Linux est le nom du noyau de système d'exploitation libre, multitâche, multiplate-forme et multi-utilisateur de type UNIX créé par Linus...) et travailler avec la logique implémentée dans le FPGA.

Les CPLD sont meilleur marché (Coolrunner I/II) mais sont bien plus limités. Citons encore les FPGA de la famille Spartan qui se trouvent à mi-chemin en terme de complexité (La complexité est une notion utilisée en philosophie, épistémologie (par exemple par Anthony Wilden ou Edgar Morin), en physique, en biologie (par exemple par Henri...). Xilinx vend également des spécifications d'architectures (Architectures est une série documentaire proposée par Frédéric Campain et Richard Copans, diffusé sur Arte depuis 1995.) ("IP Cores"). Cela peut aller de fonctions très simples comme des compteurs jusqu'à des systèmes complets comme des microcontrôleurs. Xilinx est également à l'origine du processeur softcore Microblaze.

Notes et références

  1. Excepté le plus petit modèle XC2VP2
  2. 10 Gbit/s à l'origine, ramené ensuite à 6.125 Gbit/s max. (en) http://direct.xilinx.com/bvdocs/userguides/ug035.pdf
  3. (en) http://www.xilinx.com/products/silicon_solutions/fpgas/virtex/virtex_ii_pro_fpgas/capabilities/index.htm
  4. Les FPGA ordinaires font appel à une EEPROM ou Flash externe pour conserver les données de configuration
Page générée en 0.276 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique