Analyse de la valeur
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

L'analyse de la valeur (AV) est une méthode née aux USA juste à la fin de la deuxième guerre mondiale grace aux efforts de M Larry Miles, ingénieur à la General Electric qui devait résoudre un problème de pénurie de matériaux nobles. Monsieur Miles découvre alors que dans un produit ce qui compte c'est la fonction qu'il exerce quelle que soit la solution utilisée pour satisfaire cette fonction. A partir de ce constat monsieur Miles cherche des solutions créatives permettant de réaliser des économies et pour ce faire il cherche des solutions de produit qui répondent uniquement au besoin (Les besoins se situent au niveau de l'interaction entre l'individu et l'environnement. Il est souvent fait un classement des besoins humains en trois grandes...) pour lequel le produit existe. Elle a été beaucoup améliorée au Japon avant d'être importée dans les années 60 en Europe (L’Europe est une région terrestre qui peut être considérée comme un continent à part entière, mais aussi comme...) via les filiales des entreprises américaines. C'est une méthode rationnelle d'optimisation d'un produit (ou d'un procédé ou d'un processus).

Champs d'application

Elle peut donc être utilisée soit pour améliorer un produit ou un service déjà existant, soit être mise en œuvre directement au moment de sa conception. Le but de cette méthode est de concevoir un "produit" parfaitement adapté aux besoins de son utilisateur et ce, au coût le plus faible. Elle améliore donc la qualité d'un "produit" sans en augmenter le coût ou diminue le coût du produit sans réduire le niveau des services attendus.

Le "produit" peut-être un produit existant ou nouveau, simple ou complexe, répétitif ou unique, mais peut être aussi un processus administratif ou industriel, un service interne (En France, ce nom désigne un médecin, un pharmacien ou un chirurgien-dentiste, à la fois en activité et en formation à l'hôpital ou en...) à une entreprise ou vendu par cette entreprise. La méthode peut donc s'appliquer dans toutes les entreprises, l'ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une multitude qui peut être comprise comme un tout », comme...) des services et tous les secteurs économiques. Lorsqu'il s'agit d'analyse de la valeur (L'analyse de la valeur (AV) est une méthode née aux USA juste à la fin de la deuxième guerre mondiale grace aux efforts de M Larry Miles, ingénieur à...) de produit on parle de "Value Analysis", lorsque c'est de l'analyse de la valeur en conception de "Value engineering" et enfin, pour de l'analyse de la valeur en gestion on parle de "value Management".

Définition (Une définition est un discours qui dit ce qu'est une chose ou ce que signifie un nom. D'où la division entre les définitions réelles et les...)

La définition de l'AFNOR est : l'Analyse de la Valeur est une méthode de compétitivité, organisée et créative, visant à la satisfaction de l'utilisateur, par une démarche spécifique de conception, à la fois fonctionnelle (En mathématiques, le terme fonctionnelle se réfère à certaines fonctions. Initialement, le terme désignait les fonctions qui en prennent d'autres en argument. Aujourd'hui, le terme...), économique et pluridisciplinaire. La valeur d'un produit est une grandeur qui croit lorsque la satisfaction du besoin augmente et/ou que le coût du produit diminue. La valeur peut donc être considérée comme le rapport entre l'aptitude aux fonctions divisée par le coût des solutions.

C'est une :

  • démarche fonctionnelle,
  • démarche économique,
  • démarche pluridiscciplinaire.

Cette démarche : - s'intéresse au produit - repose sur des concepts - s'appuie sur des coûts - s'articule sur des fonctions - utilise des outils normalisés - impose des conditions de mise en œuvre

Le plan de travail, en 7 phases :

  1. Orienter l'action
  2. Rechercher l'information
  3. Analyser fonctionnellement
  4. Rechercher les idées et voies de solution
  5. Étudier et évaluer les solutions
  6. Bilan (prévisionnel) et proposition (de choix)
  7. Suivre la réalisation

Organismes promoteurs

Cette méthode vit et évolue par l'intermédiaire des associations comme la SAVE aux USA, le VDI en Allemagne et l'AFAV en France et est d'ailleurs normalisée par l'AFNOR au niveau français.

En France, les normes concernées sont les suivantes :

NF X 50-153 : Analyse de la Valeur - Recommandations pour sa mise en œuvre - 1985.

NF X 50-152 : Analyse de la Valeur - Caractéristiques fondamentales - 1990.

NF X 50-151 : Analyse de la Valeur, Analyse Fonctionnelle - Expression fonctionnelle du besoin et cahier des charges (Un cahier des charges est un document visant à définir exhaustivement les spécifications de base d'un produit ou d'un service à réaliser. Outre les spécifications de base, il décrit ses modalités d'exécution. Il définit aussi les objectifs...) fonctionnel - 1991.Cette norme (Une norme, du latin norma (« équerre, règle ») désigne un état habituellement répandu ou moyen considéré le plus souvent comme une règle à...) a fait l'objet (De manière générale, le mot objet (du latin objectum, 1361) désigne une entité définie dans un espace à trois dimensions, qui a une fonction précise, et qui peut être désigné par une étiquette verbale. Il est défini par les...) d'une enquête publique en vue (La vue est le sens qui permet d'observer et d'analyser l'environnement par la réception et l'interprétation des rayonnements lumineux.) de l'actualiser. Cette enquête a été clôturée au printemps (Le printemps (du latin primus, premier, et tempus, temps, cette saison marquant autrefois le début de l'année) est l'une des quatre saisons des zones tempérées, précédant l'été et...) 2007. L'ouvrage "Exprimer le besoin. Les apports de l'analyse fonctionnelle" (Editions Afnor) présente de nombreux cas pratiques d'utilisation. Depuis la conception esthétique d'un fauteuil pour un fabricant de meubles à la conception de maisons de retraite ou de la fusée (Fusée peut faire référence à :) Ariane.

NF EN 1325-1 : Vocabulaire du management de valeur, de l'analyse de la valeur et de l'analyse fonctionnelle - Partie 1 : analyse de la valeur et analyse fonctionnelle - 1996.

NF X 50-100 : Analyse Fonctionnelle - Caractéristiques fondamentales - 1996.

Exemple

Conception d'un massicot sécurisé. À partir de la loi de Murphy, permettant de poser avec rigueur l’importance du zéro défaut (La Qualité Totale (Total Quality Management en anglais) est une démarche de gestion de la qualité dont l'objectif est l'obtention d'une très large mobilisation et implication de toute l'entreprise pour parvenir à une qualité...) en matière (La matière est la substance qui compose tout corps ayant une réalité tangible. Ses trois états les plus communs sont l'état solide, l'état liquide, l'état...) de conception industrielle,

  • Voici comment était traité l’exemple du problème posé par la conception de la sécurité d’un massicot électrique : " il faut avoir un doigt sur chaque bouton à l'extrémité du plateau, ce qui évite tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) risque de réflexe (Le réflexe d'une façon générale fait intervenir des propriétés intégratrices d'un centre nerveux. Il résulte d'un réflexe des activités musculaires en réponse à un stimulus. Ces activités musculaires sont involontaires, stéréotypées.) maladroit pour repositionner le papier (Le papier (du latin papyrus) est une matière fabriquée à partir de fibres cellulosiques végétales et animales. Il se présente sous forme de feuilles minces et est considéré comme un matériau de...) lorsque la lame descend. ". Lorsque cette solution est donnée (Dans les technologies de l'information, une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction, d'un...), elle paraît évidente. Mais la question est de savoir quelle démarche d’esprit permet de trouver une bonne solution. Cette démarche est l’analyse de la valeur, et consiste à identifier le bon problème.
  • Voici le problème qu’il fallait résoudre : " concilier l’occupation des mains hors zone dangereuse et la nécessité de commander la descente de la lame
  • Et voici comment il a fallu poser " le problème apparent " avant d’identifier le problème à résoudre effectivement : " pour obtenir zéro (Le chiffre zéro (de l’italien zero, dérivé de l’arabe sifr, d’abord transcrit zefiro en italien) est un symbole marquant une position vide dans l’écriture des nombres en...) accident, il faut penser à l’opérateur, alors que le réflexe naturel consiste à penser à la machine "

Conclusion pédagogique

  • Habitudes - Concevoir les bons produits au lieu de concevoir les produits que l’on a l’habitude de produire nécessite du bon sens (SENS (Strategies for Engineered Negligible Senescence) est un projet scientifique qui a pour but l'extension radicale de l'espérance de vie humaine. Par une évolution progressive allant du ralentissement du...).
  • Négligence - Suggérer que le "système Toyota (Toyota est un constructeur automobile, originaire du Japon. Le siège du groupe est situé dans la ville de Toyota (qui a repris le nom de l'entreprise), à proximité de Nagoya.)" n’existe pas, avec l’alibi qu’il est facile d’effectuer l’amalgame entre bon sens et savoir faire négligeable, et pour le moins que " les avis (Anderlik-Varga-Iskola-Sport (Anderlik-Varga-Ecole-Sport) fut utilisé pour désigner un projet hongrois de monoplace de sport derrière lequel se cachait en fait un monoplace de chasse...) sont partagés ", est une vision réductrice de la réalité (voir paradigme de Lao-Tseu).
  • Paradigme de Lao-Tseu : " voir la connaissance comme la non-connaissance, voilà le bien ; voir la non-connaissance comme la connaissance, voilà le mal !"
  • Zen - L'Analyse de la valeur caractérise non seulement l’esprit japonais, mais elle caractérise aussi ... la langue japonaise ! Ainsi, observer que "98% de l'électronique japonaise emploie l'analyse de la valeur" revient à considérer l’importance de l’esprit des Japonais, caractérisés par le zen, dans leurs réalisations.
  • Conclusion - C'est cette contrainte que l'on avait insuffisamment prise en considération dans les années 70 ; les cercles de qualité, en réduisant l'esprit japonais à des "formules" ("Zéro stock", "Cercles de qualité", ...) que le philosophe réprouve (voir article : " méthode de travail ".
Page générée en 0.273 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique