Pick (système d'exploitation)
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Le système d'exploitation Pick (du nom de son inventeur, Dick Pick) est un système d'exploitation multiutilisateur, en temps partagé et à mémoire virtuelle basé sur un système de base de données " multivaluée " (SGBDR MV).

Il est utilisé principalement pour les applications de gestion. Initialement un système d'exploitation avec SGBDR MV destiné aux mini-ordinateurs, il s'est diffusé sur les micro-ordinateurs et les grands systèmes, et reste encore en usage (L’usage est l'action de se servir de quelque chose.) aujourd'hui. La partie système d'exploitation ayant disparu de presque toutes les implémentations seul le SGBDR MV persiste.

Principes

Une base de données (En informatique, une base de données (Abr. : « BD » ou « BDD ») est un lot d'informations stockées...) Pick suit une décomposition (En biologie, la décomposition est le processus par lequel des corps organisés, qu'ils soient d'origine animale ou végétale dès l'instant qu'ils sont privés de vie,...) hiérarchique en comptes, avec des fichiers, des enregistrements, des champs, des sous-champs et des sous-sous-champs. Historiquement dans Pick, les enregistrements sont appelés " items ", les champs " attributs ", les sous-champs " valeurs " ou " multivaleurs " (d'où le nom actuel de " base de données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un événement, etc.) multivaluée ") et les sous-sous-champs " sous-valeurs ". Les champs, sous-champs et sous-sous-champs sont tous de longueur (La longueur d’un objet est la distance entre ses deux extrémités les plus éloignées. Lorsque l’objet est filiforme ou en forme de lacet, sa longueur est celle de l’objet complètement...) variable (En mathématiques et en logique, une variable est représentée par un symbole. Elle est utilisée pour marquer un rôle dans une formule, un prédicat ou un algorithme....) et repérés par des délimiteurs spéciaux (codes ASCII 254, 253 et 252). Tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) fichier ( Un fichier est un endroit où sont rangées des fiches. Cela peut-être un meuble, une pièce, un bâtiment, une base de données informatique. Par exemple : fichier des patients d'un médecin, ...), enregistrement ou champ (Un champ correspond à une notion d'espace défini:) peut ainsi contenir plusieurs entités du niveau inférieur. Un programme source BASIC (En programmation, BASIC est un acronyme pour Beginner's All-purpose Symbolic Instruction Code. qui désigne une famille de langages de...) par exemple n'est sous Pick rien d'autre qu'un enregistrement dont chaque attribut constitue une ligne.

Chaque fichier peut contenir une ou plusieurs parties " data " (données) et une partie " dict " (dictionnaire), qui précise comment interpréter les données. Chaque compte possède un " maître dictionnaire " (" md "), qui recense et définit tous les fichiers, mais aussi toutes les commandes, éléments du langage de requête (Le mot requête, synonyme de demande, est employé dans les domaines suivants :), etc., accessibles depuis ce compte. Un système de " synonymes " permet notamment d'accéder depuis un compte donné à des éléments d'un autre compte.

L'adressage à l'intérieur d'un fichier se fait au moyen d'une fonction de hachage (hash coding), basée sur l'espace primaire et le modulo ( En arithmétique modulaire, on parle de nombres congrus modulo n Le terme modulo peut aussi être associé à d'autres formes de congruence En informatique,...) couramment attribués au fichier, avec application d'un algorithme à la clé de l'enregistrement, et gestion de chaînages de partitions (pages mémoire) lorsque nécessaire.

Aujourd'hui encore les bases de données Pick fonctionnent sur le principe de machine virtuelle (Le sens originel de machine virtuelle (ou Virtual Machine (VM) en anglais) est la création de plusieurs environnements d'exécution sur un seul ordinateur, dont...). De nombreux applicatifs fonctionnant sous cette base de données s'appuye sur l'utilisation d'un émulateur de terminal.

Des solutions propriétaires, tel Onware, permettent d'utiliser le principe de base de données multivaluées tout en stockant les données dans des base de données comme Oracle ou SQL Server; cette "migration" n'est pas toujours possible (cela à été impossible en 2002 dans une grosse société: charge (La charge utile (payload en anglais ; la charge payante) représente ce qui est effectivement transporté par un moyen de transport donné, et qui donne lieu à un paiement ou un bénéfice non pécuniaire pour être...) de calcul trop importante après migration) et lorsqu'elle est possible nécessite une forte augmentation de la puissance (Le mot puissance est employé dans plusieurs domaines avec une signification particulière :) du matériel pour garder les mêmes performances (une application qui tournait sous Pick-universe sur un 486DX66 après sa migration sous Oracle devait utiliser un 16processeurs IBM (International Business Machines Corporation (IBM) est une société multinationale américaine présente dans les domaines du matériel informatique, du logiciel et des services...) valant 1Meuro pour garder les même temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) de réponses)

Histoire

Pick a été implémenté sous le nom Generalized Information Retrieval Language System (GIRLS) sur un IBM System/360 en 1965 par Don Nelson et Dick Pick chez TRW à destination de l'armée américaine, pour gérer l'inventaire de pièces d'hélicoptères. Il a été ensuite commercialisé en 1973 par Microdata (et leur distributeur britannique CMC) sous le nom de " Reality Operating System ".

Sur l'implémentation (Le mot implantation peut avoir plusieurs significations :) Microdata, le langage principal pour le développement d'applications était du Databasic, une sorte de BASIC avec de nombreuses extensions pour les opérations sur les bases de données écrite par Charles Bachman (turing award 1973). Un système " PROC " servait à exécuter les fichiers de commandes. ENGLISH [1], un langage ayant un type repris par SQL[2] , permettait la recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances...) et le " reporting " de données, mais pas les mises à jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le ciel. Son début...). Il ne permettait pas toutes les manipulations de données multivaluées à 3 dimensions (Dans le sens commun, la notion de dimension renvoie à la taille ; les dimensions d'une pièce sont sa longueur, sa largeur et sa profondeur/son épaisseur, ou bien son diamètre si...), ni de réaliser les opérations traditionnelles de bases de données relationnelles comme les jointures, parce que des redéfinitions sophistiquées de champs dans le dictionnaire de données permettaient de réaliser des jointures par l'exécution d'une recherche dans un autre fichier. Le système incluait un spouleur. Un éditeur de texte simple était fourni (Les Foúrnoi Korséon (Grec: Φούρνοι Κορσέων) appelés plus...), mais n'était utilisable que pour la maintenance, ne pouvant pas verrouiller les enregistrements. La plupart des applications étaient donc écrites avec d'autres outils comme Batch, RPL, ou le compilateur BASIC pour s'assurer de la validation des données et garantir le verrouillage des enregistrements.

Dick Pick fonda " Pick & Associates ", renommée ensuite " Pick Systems ", actuellement " Raining Data ". Il accorda des licences de ce qu'on appelle maintenant " Pick " à de nombreux constructeurs et vendeurs qui ont produit des variantes différentes de " Pick ". Le véritable nom étant SGBDR MV, Pick étant la marque du premier SGBDR MV. Les brevets et principes des SGBDR MV étant tombés dans le domaine public il en existe plusieurs implémentations en logiciel libre (Un logiciel libre est un logiciel dont l'utilisation, l'étude, la modification, la duplication et la diffusion sont universellement autorisées sans contrepartie financière. Les...) sous la licence publique générale GNU (La Licence publique générale GNU, ou GNU GPL pour GNU General Public License en anglais, est une licence qui fixe les conditions légales de distribution des logiciels libres du projet GNU....) (Maverick, openQM, Winter)

La base de données vendue par Raining Data est connue comme " D3 ", et celle vendue par IBM sous le nom " U2 " est également connue comme UniData (Projet européen lancé le 28 janvier 1972 destiné à permettre dans les années 1970 l'émergence d'une grande industrie informatique européenne à l'identique d'Airbus dans l'aéronautique. Les compétences des...) et Universe. Dick Pick est décédé en octobre 1994 d'une attaque cérébrale.

Bibliographie

  • Le Système d'exploitation PICK ; Malcolm Bull ; Paris (Paris est une ville française, capitale de la France et le chef-lieu de la région d’Île-de-France. Cette ville est construite sur une boucle de la...): Masson, 1989. (OCLC 21247561)
  • The Pick operating system ; Joseph St John Bate; Mike Wyatt; New York : Van Nostrand Reinhold, 1986. (OCLC 14904780)
  • The Pick operating system ; Malcolm Bull ; London ; New York : Chapman and Hall, 1987. (OCLC 13666782)
  • Systeme pick ; Patrick Roussel, Pierre Redoin, Michel Martin ; Paris: CEdi Test, 1988. (OCLC 19546897)
  • Advanced PICK et UNIX : la nouvelle norme informatique (L´informatique - contraction d´information et automatique - est le domaine d'activité scientifique, technique et industriel en rapport avec le traitement automatique de...) ; Bruno Beninca; Aulnay-sous-Bois, Seine-Saint-Denis ; Relais Informatique International, 1990. (OCLC 23242884)
  • Le systeme PICK : mode d'emploi d'un nouveau standard informatique ; Michel Lallement, Jeanne-Françoise Beltzer; Aulnay-sous-Bois, Seine-Saint-Denis ; Relais Informatique International, 1987. (OCLC 20877971)
  • The Pick operating system : a practical guide ; Roger J Bourdon; Wokingham, England ; Reading, Mass. : Addison-Wesley, 1987. (OCLC 13945808)
  • Le Système d'éxploitation : réalités et perspectives ; Bernard de Coux; Paris : Afnor, 1988. (OCLC 20078135)
  • Pick BASIC : a programmer's guide ; Jonathan E Sisk;Blue Ridge Summit, PA : TAB Professional and Reference Books, ©1987. (OCLC 16355134)
  • Pick BASIC : a reference guide ; Linda Mui; Sebastopol, CA : O'Reilly & Associates, 1990. (OCLC 22147353)
  • Programming with IBM PC Basic and the Pick database system ; Blue Ridge Summit, PA : TAB Books, ©1990. (OCLC 19723037)
  • An overview of PICK system ;Shailesh Kamat; 1993. (OCLC 29287280)

Notes et références

  1. La version française s'appelle... FRANCAIS !
  2. ENGLISH est de 1968 et SQL de 1973, ENGLISH a un vocabulaire plus riche que SQL et gére des dictionnaires de données et est multivalué
Page générée en 0.008 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique