GTK+
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
GTK+
Développeurs L'équipe GTK+ et de nombreux contributeurs[1]
Dernière version 2.11.2 (le 6 juin 2007)
Environnement (L'environnement est tout ce qui nous entoure. C'est l'ensemble des éléments naturels et artificiels au sein duquel se déroule la vie humaine. Avec les enjeux...) Multiplate-forme (Un logiciel multiplate-forme ou multiplateforme est un logiciel conçu pour fonctionner sur plusieurs plates-formes, c’est-à-dire le couple liant ordinateur et système d’exploitation....)
Type Bibliothèque logicielle (En informatique, une bibliothèque ou librairie[1] logicielle (ou encore, bibliothèque de programmes) est un ensemble de fonctions utilitaires, regroupées et mises à disposition afin de pouvoir être...)
Licence LGPL
Site Web (Un site Web est un ensemble de pages Web hyperliées entre elles et mises en ligne à une adresse Web. On dit aussi site Internet par métonymie, le World Wide Web reposant sur...) www.gtk (GTK+ (The GIMP Tool Kit) est un ensemble de bibliothèques logicielles, c'est-à-dire un ensemble de fonctions informatiques, développé originellement pour les besoins du logiciel...).org

GTK+ (The GIMP (GIMP (prononcez /gimp/), signifiant GNU Image Manipulation Program, littéralement « programme GNU de manipulation d'images », anciennement General...) Tool Kit) est un ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une multitude qui peut être comprise comme un tout », comme...) de bibliothèques logicielles, c'est-à-dire un ensemble de fonctions informatiques, développé originellement pour les besoins du logiciel (En informatique, un logiciel est un ensemble d'informations relatives à des traitements effectués automatiquement par un appareil informatique. Y sont inclus les instructions de traitement,...) de traitement d'images The GIMP (GIMP (prononcez /gimp/), signifiant GNU Image Manipulation Program, littéralement « programme GNU de manipulation d'images », anciennement General Image Manipulation Program, est un logiciel de traitement d'image...). GTK+ est maintenant utilisé dans de nombreux projets, dont les environnements de bureau GNOME (GNOME, acronyme de GNU Network Object Model Environment, est un environnement de bureau libre convivial dont l'objectif est de rendre accessible...), Xfce et ROX.

GTK+ est un projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et...) libre (licence GNU (GNU est un système d'exploitation composé exclusivement de logiciels libres.) LGPL) et multiplate-forme.

Langages

GTK+ est écrit en langage C et utilise pourtant le paradigme de la programmation orientée objet (La programmation par objet (du terme anglo-saxon Object-Oriented Programming ou OOP), est un paradigme de programmation, il consiste en la définition et...)[2]. Il est également possible d'utiliser GTK+ dans de nombreux autres langages de programmation (La programmation dans le domaine informatique est l'ensemble des activités qui permettent l'écriture des programmes informatiques. C'est une étape importante de la...)[3] : C++ (avec gtkmm), PHP (PHP (sigle de PHP: Hypertext Preprocessor), est un langage de scripts libre principalement utilisé pour produire des pages Web dynamiques via un serveur HTTP, mais pouvant également...), Perl, Ruby (Ruby est un langage de programmation libre. Il est interprété, orienté objet, et multi-paradigme.), Java, Python, avec la plateforme mono au travers du binding Gtk#, etc.

Apparence

GTK+ s'intègre relativement bien sur les systèmes GNU/Linux, à partir du moment ou plusieurs environnements de bureau comme GNOME, Xfce ou encore ROX sont basés sur cette bibliothèque. Cependant, il n'en est pas de même sous Mac OS X (Mac OS X est une ligne de systèmes d’exploitation propriétaire développés et commercialisés par Apple, dont la version la plus récente (Mac OS X 10.5 dit 'Leopard' fin 2007) est installée sur tous...), où GTK (GTK+ (The GIMP Tool Kit) est un ensemble de bibliothèques logicielles, c'est-à-dire un ensemble de fonctions informatiques, développé originellement...) utilise l'environnement X11 qui n'est pas natif sur ce système. Sur Windows (Windows est une gamme de systèmes d'exploitation produite par Microsoft, principalement destinées aux machines compatibles PC. C'est le remplaçant de MS-DOS. Depuis les années 1990, avec la sortie de Windows 95,...), l'ensemble est correct avec un thème reprenant l'interface (Une interface est une zone, réelle ou virtuelle qui sépare deux éléments. L’interface désigne ainsi ce que chaque élément a besoin de connaître de l’autre pour pouvoir fonctionner correctement.) de XP ou de 98.

L'utilisateur peut configurer GTK+ en utilisant différents moteurs. Il existe des moteurs pour simuler l'apparence des autres bibliothèques graphiques connues, comme Luna (Windows XP), Motif, Qt ou NeXTSTEP (NeXTSTEP est le système d'exploitation des ordinateurs conçus par NeXT, basé sur un micro-noyau Mach, un environnement BSD 4.3 et une interface graphique efficace fondée sur le Display PostScript.). Il existe aussi des moteurs originaux comme Industrial par Novell (Novell (NASDAQ : NOVL) est un éditeur de logiciel réputé pour son système d'exploitation réseau NetWare lancé en 1983 pour la plateforme...) ou Bluecurve par Red Hat (Red Hat est une société multinationale d'origine américaine éditant des distributions Linux. Elle est l’une des entreprises...).

GTK+2

GTK+2 est la dernière version en date, développée (En géométrie, la développée d'une courbe plane est le lieu de ses centres de courbure. On peut aussi la décrire comme l'enveloppe de la famille des droites...) avec l'intention de succéder à GTK+1.2. La bibliothèque intègre un nouveau système de rendu (Le rendu est un processus informatique calculant l'image 2D (équivalent d'une photographie) d'une scène créée dans un logiciel de modélisation 3D comportant à la fois des objets et des sources de lumière...) du texte utilisant Pango (Pango est une bibliothèque logicielle open source chargée du rendu de police de caractère et de l'affichage de texte internationalisé. Deux projets majeurs s'appuient sur cette interface : GTK+ et...), un nouveau moteur (Un moteur est un dispositif transformant une énergie non-mécanique (éolienne, chimique, électrique, thermique par exemple) en une énergie mécanique ou travail.[réf. nécessaire]) de thème, accessibilité améliorée en utilisant ATK (Accessibility ToolKit), transition complète à Unicode (Unicode est une norme informatique, développée par le Consortium Unicode, qui vise à donner à tout caractère de n’importe quel système...) en utilisant l'UTF-8 et une API plus flexible. Cependant, GTK+2 manque de compatibilité avec GTK+1.2, et les programmeurs doivent porter les applications. Quelques programmes continuent à employer GTK+ 1, car la version originale demeure active, et offre moins de complexité (La complexité est une notion utilisée en philosophie, épistémologie (par exemple par Anthony Wilden ou Edgar Morin), en physique, en biologie (par...) que GTK+2, pour les applications embarquées.

Anecdote

Par le jeu de l'imbrication des acronymes, les initiales GTK cachent la douce dénomination: The GNU's Not Uniplexed Information and Computing Service Image Manipulation Program ToolKit, que l'on peut encore déployer. C'est un acronyme imbriqué.

WikiLivres

Page générée en 0.777 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique