Monochromatique
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

On qualifie de monochromatique (du grec mono-, un seul et chromos, couleur) une lumière dont la couleur n'est formée que d'une fréquence ou, par extension de sens, d'une bande très étroite de fréquence au niveau de son spectre.

Une source monochromatique (On qualifie de monochromatique (du grec mono-, un seul et chromos, couleur) une lumière dont la couleur n'est formée que d'une fréquence ou, par extension de sens,...) émet un rayonnement électromagnétique (Un rayonnement électromagnétique désigne une perturbation des champs électrique et magnétique.) à une longueur (La longueur d’un objet est la distance entre ses deux extrémités les plus éloignées. Lorsque l’objet est filiforme ou en forme de lacet, sa longueur...) d'onde (Une onde est la propagation d'une perturbation produisant sur son passage une variation réversible de propriétés physiques locales. Elle transporte de l'énergie sans transporter de...) précise. Par exemple, le rayonnement (Le rayonnement, synonyme de radiation en physique, désigne le processus d'émission ou de transmission d'énergie impliquant une particule porteuse.) laser (Un laser est un appareil émettant de la lumière (rayonnement électromagnétique) amplifiée par émission stimulée. Le terme laser provient de...) ne comporte qu'une seule composante (une seule longueur d'onde), il a donc une émission lumineuse monochromatique.

Le terme monochromatique ne doit pas être confondu avec celui de monochrome, qui est un terme signifiant qu'une seule couleur (La couleur est la perception subjective qu'a l'œil d'une ou plusieurs fréquences d'ondes lumineuses, avec une (ou des) amplitude(s) donnée(s).) est perçue par l'œil (cas d'une surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a plusieurs acceptions, parfois objet géométrique, parfois frontière physique, et est souvent abusivement...) unie, par exemple). Une zone peut être monochrome sans pour autant que la lumière (La lumière est l'ensemble des ondes électromagnétiques visibles par l'œil humain, c'est-à-dire comprises dans des longueurs d'onde de 380nm (violet) à 780nm (rouge). La...) qui en provient soit monochromatique. Ainsi par exemple le " jaune " d'un écran (Un moniteur est un périphérique de sortie usuel d'un ordinateur. C'est l'écran où s'affichent les informations saisies ou demandées par l'utilisateur et générées ou restituées...) d'ordinateur (Un ordinateur est une machine dotée d'une unité de traitement lui permettant d'exécuter des programmes enregistrés. C'est un ensemble de circuits...) (diode électroluminescente ou cathodique), qui est formé d'un mélange (Un mélange est une association de deux ou plusieurs substances solides, liquides ou gazeuses qui n'interagissent pas chimiquement. Le résultat de l'opération est une préparation aussi appelée mélange....) de lumières rouge (La couleur rouge répond à différentes définitions, selon le système chromatique dont on fait usage.) et verte (lumières de couleur primaire, en physique (La physique (du grec φυσις, la nature) est étymologiquement la « science de la nature ». Dans un sens général et ancien, la physique...), avec le bleu), mais reproduit correctement la sensation que produirait tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) jaune (Il existe (au minimum) cinq définitions du jaune qui désignent à peu près la même couleur :) monochromatique, du moins pour l'œil des personnes qui ne sont pas atteintes de daltonisme.

La vision d'un corps s'interpréte par la pénétration dans l'œil de la lumière qui provient de ce corps (qu'il la produise ou la diffuse).

Exemple d'application

Photographie sous exposition monochromatique

Ce mode de photographie est utilisé en tant que filtre (Un filtre est un système servant à séparer des éléments dans un flux.) pour faire ressortir certains détails. Il est effectuée dans les mêmes conditions que la photographie en lumière blanche et la photographie infrarouge ; c'est généralement la lumière visible (La lumière visible, appelée aussi spectre visible ou spectre optique est la partie du spectre électromagnétique qui est visible pour l'œil humain.) de couleur jaune émise par des lampes à sodium (Le sodium est un élément chimique, de symbole Na et de numéro atomique 11. C'est un métal mou et argenté, qui appartient aux métaux alcalins. On ne le trouve...) qui est utilisée.

On remarquera que la lumière émise par le sodium n'est pas exactement monochromatique; on dit qu'il possède un doublet, c'est-à-dire qu'il émet à deux longueurs d'ondes très proches l'une de l'autre. Les raies du doublet du sodium ont des longueurs d'onde (Une onde est la propagation d'une perturbation produisant sur son passage une variation réversible des propriétés physiques locales. Elle...) de 589 et 594 nm.

Page générée en 0.036 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique