Fulgence Bienvenüe
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
Fulgence Bienvenüe, devant l'entrée de la station Monceau.
Fulgence Bienvenüe, devant l'entrée de la station Monceau.

Fulgence Marie Auguste Bienvenüe, né le 27 janvier 1852 à Uzel (Côtes-d'Armor) et mort le 3 août 1936 à Paris, fut un ingénieur en chef des Ponts et Chaussées et père du métro de Paris (Le métro de Paris est un des systèmes de transport en commun desservant la ville de Paris et son agglomération. Il comporte 16 lignes en site propre,...).

Origine

Il est le treizième et dernier enfant d'une famille d'origine bretonne (Côtes-d'Armor) et apparentée notamment au maréchal Foch (ce dernier a épousé le 5 novembre 1883 en l' église (L'église peut être :) Saint-Michel de Saint-Brieuc Julie Bienvenüe, petite-cousine de Fulgence) et aux Mazurié de Kéroualin de Segré.

Son père est notaire et très cultivé, il a sans doute eu une influence importante sur les brillantes études de son dernier fils. Son grand-père, magistrat, juriste, écrivain, polémiste est l'auteur d'une œuvre considérable, et fut député à la Chambre des Représentants en 1815. Son cousin Édouard Bienvenüe (1901-1980) était notaire à Mayenne de 1934 à 1965, et conseiller municipal de cette ville (Une ville est une unité urbaine (un « établissement humain » pour l'ONU) étendue et fortement peuplée (dont les habitations doivent être à moins de 200 m chacune, par...) de 1940 à 1958.

Parcours

Bienvenüe passa son bac à 15 ans. Trois ans plus tard, en 1870, il est reçu à l'École polytechnique, où il manque d'être fusillé avec d'autres polytechniciens pendant la Commune. Il entre deux ans plus tard à l'École nationale des ponts et chaussées.

À la sortie de cette école, il est nommé chef d'arrondissement en Normandie. Il est chargé de diriger la construction de deux lignes de chemin de fer : les lignes Fougères-Vire et Domfront-Alençon. Il perd d'ailleurs son bras gauche lors d'une " visite d'expropriation " assez mouvementée le 25 février 1881 (accident sur le tracé de la ligne Pré-en-Pail-Mayenne).

De 1891 à 1893, il est ingénieur (« Le métier de base de l'ingénieur consiste à résoudre des problèmes de nature technologique, concrets et souvent complexes, liés à la conception, à la réalisation et à la mise en œuvre de produits, de systèmes ou...) en chef pour la construction de l'aqueduc (Un aqueduc est un ouvrage destiné à l'adduction d'eau pour la consommation d'une ville. Le mot aqueduc vient du latin aquaeductus, de aqua (« eau ») et de ductus...) de l'Avre.

Paris (Paris est une ville française, capitale de la France et le chef-lieu de la région d’Île-de-France. Cette ville est construite sur une boucle de la Seine, au centre du...)

Puis, il est muté à Paris en 1884, et travaille deux ans plus tard pour le compte de la ville au sein de la 8e section du service municipal de la voie publique. Il prend part à la construction du Funiculaire (Un funiculaire est une forme de transport en commun circulant sur des rails et dont la traction est assurée par un câble. Il est généralement utilisé pour...) de Belleville, qui est inauguré en septembre 1890. Bienvenüe participe aussi à l'aménagement des Buttes-Chaumont et à la percée de l'avenue (Une avenue est une grande voie urbaine. Elle est en principe plantée d'arbres, et conduit à un monument.) de la République. Ces projets lui valent d'être promu et reconnu.

Le métro (Un métro, apocope du terme métropolitain lui-même abréviation de chemin de fer métropolitain, est un chemin de fer urbain souterrain le plus souvent, sur viaduc quelquefois, au sol rarement.)

En 1895, il prépare un avant-projet de métropolitain en s'inspirant des études de Berlier. Il présente un projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et l’intégration d’une grande diversité de...) définitif que le conseil municipal adopte le 9 juillet 1897. Le projet est déclaré d'utilité publique par une loi votée le 30 mars 1898; les travaux sont lancés le 4 octobre suivant afin d'être prêts avant l'Exposition universelle de 1900. Cette première ligne (Porte de Vincennes - Porte Maillot) est inaugurée le 19 juillet 1900 par M. Bienvenüe. La même année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.), il est nommé officier de la Légion d'honneur. En 1911, il est désigné chef du service de la voie publique, de l'éclairage et du nettoiement à la ville de Paris, mais s'occupe toujours de la construction du métro parisien. Lorsque la Première Guerre mondiale éclate, il demande à être mobilisé (il a alors 62 ans) ce qui lui est refusé au vu de ses compétences. Fulgence Bienvenüe (Fulgence Marie Auguste Bienvenüe, né le 27 janvier 1852 à Uzel (Côtes-d'Armor) et mort le 3 août 1936 à Paris, fut un ingénieur en chef des Ponts et Chaussées et père du métro de Paris.) est bien trop important pour la capitale (Une capitale (du latin caput, capitis, tête) est une ville où siègent les pouvoirs, ou une ville ayant une prééminence dans un domaine social, culturel, économique ou sportif, dans ce...). Puis il devient directeur du Port de Paris en 1917. Il rénove les canaux de l'Ourcq et de Saint-Denis. Il fait aussi construire un nouveau port à Gennevilliers. En 1929, il est promu Grand-Croix de Légion d'honneur par le maréchal Foch en récompense de ses services pour la ville de Paris.

Fulgence Bienvenüe décide finalement de prendre sa retraite le 6 décembre 1932 à l'âge de 80 ans. L'année suivante, le Conseil de Paris décide de renommer la station et la place du Maine en hommage au père du métro. Deux jours (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le ciel. Son début (par rapport à...) après Louis Blériot, Fulgence Bienvenüe meurt dans la capitale le 3 août 1936, et est inhumé le 7 août au Cimetière du Père Lachaise dans l'indifférence générale. En 1987, un timbre a été édité en sa mémoire (D'une manière générale, la mémoire est le stockage de l'information. C'est aussi le souvenir d'une information.).

Page générée en 0.542 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique