Métro - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs est disponible ici.
Premier métro électrique d'Europe continentale (Budapest).
Premier métro électrique d'Europe continentale (Budapest).

Un métro, apocope du terme métropolitain lui-même abréviation de chemin de fer métropolitain, est un chemin de fer urbain souterrain le plus souvent, sur viaduc (Un viaduc est un ouvrage d'art routier ou ferroviaire qui franchit une vallée, une...) quelquefois, au sol rarement.

En 1981, le Comité des Métropolitains de l’UITP définit " le chemin de fer (Le chemin de fer est un système de transport guidé servant au transport de personnes et...) métropolitain " comme " un chemin de fer (Le fer est un élément chimique, de symbole Fe et de numéro atomique 26. C'est le...) conçu pour constituer un réseau (Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour échanger des...) permettant le transport (Le transport est le fait de porter quelque chose, ou quelqu'un, d'un lieu à un autre, le plus...) d’un grand nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre...) de voyageurs à l’intérieur d’une zone urbaine au moyen de véhicules sur rails avec contrôle (Le mot contrôle peut avoir plusieurs sens. Il peut être employé comme synonyme d'examen, de...) externe, dans un espace totalement ou partiellement en tunnel (Un tunnel est une galerie souterraine livrant passage à une voie de communication (chemin de...) et entièrement réservé à cet usage (L’usage est l'action de se servir de quelque chose.). "

La définition (Une définition est un discours qui dit ce qu'est une chose ou ce que signifie un nom. D'où la...) nord-américaine du métro (Un métro, apocope du terme métropolitain lui-même abréviation de chemin de fer métropolitain,...) est plus synthétique : c'est un transport public urbain de masse (Le terme masse est utilisé pour désigner deux grandeurs attachées à un...) en mode guidé sur site propre (La définition du site propre est donnée par le Code de l'urbanisme ; c'est une "emprise...) intégral, sans croisement avec tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou...) autre mode de transport (Un mode de transport, ou moyen de transport, ou système de transport, est une forme...) ni accès piétonnier.

Métro de Nuremberg
Métro de Nuremberg (Le métro de Nuremberg est le réseau de métro le plus récent d'Allemagne et forme avec le S-Bahn...)

Histoire

Le premier métro fut celui de Londres (Londres (en anglais : London - /?l?nd?n/) est la capitale ainsi que la plus grande ville...) (1863), tiré à l'origine par des locomotives à vapeur ().

Sa construction fut décidée par la municipalité londonienne pour régler les énormes problèmes de circulation (La circulation routière (anglicisme: trafic routier) est le déplacement de véhicules automobiles...) que connaissait la métropole (Une métropole (du grec mêtêr, mère, et polis, ville) est la ville principale...) à l'époque, avec ses 2,5 millions d'habitants sur 90 km2. Le problème était amplifié par la géographie (La géographie (du grec ancien γεωγραφία...) urbaine de l'époque, riche en petites rues tortueuses.

Le premier tronçon faisait 6,5 km de long, et allait de Farringdon Street à Paddington. Le tunnel de ce premier métro fut constitué d'une tranchée couverte.

L'utilisation de la vapeur causait des problèmes importants de ventilation des tunnels, mais ce métro connut un grand succès populaire, et le nombre de lignes s'accrut assez rapidement.

En 1890 fut inaugurée la première ligne électrique, réglant le problème de la vapeur. Toutes les lignes du métro de Londres (Le métro de Londres, couramment nommé l’Underground ou le Tube (en référence à la forme...) furent électrifiées entre 1890 et 1900.

Le premier métro continental européen fut celui d'Istanbul (" le Tünel ") en 1871, suivi de Budapest (1896). Le métro de Paris (Le métro de Paris est un des systèmes de transport en commun desservant la ville de Paris...), dont la première ligne fut mise en service pour l'exposition universelle de 1900, était à traction électrique dès l'origine. Depuis, de nombreux autres réseaux ont été construits dans le monde (Le mot monde peut désigner :).

À Paris (Paris est une ville française, capitale de la France et le chef-lieu de la région...), le métro urbain a été complété à partir des années 1960 par le Réseau Express Régional (Un réseau express régional est un réseau ferré de transport en commun desservant une région...) (RER), composé de lignes de chemin de fer de banlieue (La banlieue désigne communément l'espace urbanisé d'une ville qui est situé...) reliées entre elles par des tunnels traversant la capitale (Une capitale (du latin caput, capitis, tête) est une ville où siègent les pouvoirs,...). Le RER est un mode hybride (En génétique, l'hybride est le croisement de deux individus de deux variétés,...) mi-métro, mi-train.

Actuellement, la plus petite localité (Une localité est une agglomération habitée de taille indéterminée, en général peu...) au monde possédant un métro (sans notion de transport de masse) est Serfaus, commune du Tyrol (Le Tyrol est une région alpine d'Europe centrale.) autrichien.

Techniques actuelles

La plupart des métros roulent sur des rails classiques à écartement standard.

Le métro sur pneus est une technologie (Le mot technologie possède deux acceptions de fait :) d'origine française, développée (En géométrie, la développée d'une courbe plane est le lieu de ses centres de...) à partir des années 1950 par la RATP (La Régie autonome des transports parisiens (RATP) est une entreprise publique désignée par le...). Le premier système de métro entièrement sur pneus est celui de Montréal (Montréal est à la fois région administrative et métropole du Québec[2]. Cette grande...), construit en collaboration avec des ingénieurs français. Le métro de Mexico (Le métro de Mexico ( Sistema de Transporte Colectivo Metro ou STC Metro) est un des moyens de...) et celui de Santiago utilisent aussi cette technologie.

La conduite de certains métros a été automatisée à partir de la même époque. À partir du début des années 1980 sont apparus des métros entièrement automatiques, sans conducteur, à petit gabarit (Val), à Lille (1983), Toulouse (1993) et à Rennes en 2002, ou à grand gabarit : le premier fut la ligne D à Lyon (1991), suivie de la ligne 14 (Le terme ligne 14 est utilisé pour désigner un grand nombre de lignes de transports en...) à Paris en 1998. Les premiers métros automatiques japonais apparaissent également à cette époque.

Dans les années 1970, des villes allemandes, ainsi que Bruxelles, Charleroi et Anvers, ont choisi de réaliser un semi-métro, ou pré-métro, en enterrant certaines sections de leurs lignes de tramway (Le tramway (ou tram) est une forme de transport en commun urbain ou interurbain circulant sur des...). C'est un mode hybride, le métro-tram. À Bruxelles, les lignes en question sont conçues dès le départ pour être transformées plus tard en métros lourds à peu de frais, d'où le terme pré-métro. En France, la ville (Une ville est une unité urbaine (un « établissement humain » pour...) de Rouen opte pour ce type de matériel en 1994.

Cet article vous a plu ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis !
Page générée en 0.021 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique