Hyperboloïde
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

En mathématiques, un hyperboloïde est une surface du second degré de l'espace euclidien. Il fait donc partie des quadriques, avec pour caractéristique principale de posséder un centre de symétrie et de s'étendre à l'infini (Le mot « infini » (-e, -s ; du latin finitus, « limité »), est un adjectif servant à qualifier quelque chose qui n'a pas de limite en nombre ou en taille.).

Les sections non triviales d'un hyperboloïde (En mathématiques, un hyperboloïde est une surface du second degré de l'espace euclidien. Il fait donc partie des quadriques, avec pour caractéristique principale de posséder un centre de...) avec un plan sont des paraboles, des ellipses ou des hyperboles. On distingue deux types d'hyperboloïdes, connexes ou non, chaque partie connexe s'appelant une nappe.

Le cône peut être vu comme une forme dégénérée d'hyperboloïde.

Hyperboloïde à une nappe

Hyperboloïde à une nappe
Hyperboloïde à une nappe

Dans un repère bien choisi, son équation (En mathématiques, une équation est une égalité qui lie différentes quantités, généralement pour poser le problème de leur identité. Résoudre l'équation consiste à déterminer toutes les...) cartésienne est de la forme

{x^2 \over a^2} + {y^2 \over b^2} - {z^2 \over c^2}=1

Le cas a = b fournit, en repère orthonormé, le cas particulier d'un hyperboloïde de révolution. L'axe de rotation doit être l'axe non transverse pour que la surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a plusieurs acceptions, parfois objet géométrique, parfois frontière physique, et est...) ne possède qu'une nappe. Les sections avec un plan perpendiculaire (En géométrie plane, on dit que deux droites sont perpendiculaires quand elles se coupent en formant un angle droit. Le terme de perpendiculaire vient du latin per-pendiculum (fil à plomb) et justifie la généralisation de la notion...) à l'axe de rotation sont alors des cercles.

Le dessin ci-contre utilise une hyperbole équilatère, alors a = b = c.

Un château d'eau de forme hyperboloïde - on aperçoit les renforcements rectilignes.
Un château (Un château est à l'origine une construction médiévale destinée à protéger le seigneur et à symboliser son autorité au sein du fief. Les premiers châteaux étaient construits en...) d'eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les organismes vivants connus.) de forme hyperboloïde - on aperçoit les renforcements rectilignes.

On peut aussi générer cette surface par rotation d'une droite oblique autour (Autour est le nom que la nomenclature aviaire en langue française (mise à jour) donne à 31 espèces d'oiseaux qui, soit appartiennent au genre Accipiter,...) de l'axe. Cette propriété justifie que l'hyperboloïde à une nappe est une surface réglée. Cela permet, en pratique, la construction de certains châteaux d'eau et de certaines tours de refroidissement de centrales, ce qui leur assure une certaine stabilité.

Hyperboloïde à deux nappes

Hyperboloïde à deux nappes
Hyperboloïde à deux nappes

Dans un repère bien choisi, son équation cartésienne est de la forme

{x^2 \over a^2} + {y^2 \over b^2} - {z^2 \over c^2}=-1

C'est la seule quadrique (En mathématiques, une quadrique, ou surface quadratique, est n'importe quelle surface de l'espace euclidien usuel de dimension 3 représentée par une équation de deuxième ordre via des variables spatiales...) non connexe.

Le cas a = b fournit, en repère orthonormé, le cas particulier d'un hyperboloïde de révolution. L'axe de rotation doit être l'axe focal pour que la surface possède deux nappes. Les sections avec un plan perpendiculaire à l'axe de rotation sont alors des cercles.

Le dessin ci-contre utilise une hyperbole équilatère, alors a = b = c.

Page générée en 0.101 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique