IRATE
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

iRATE est un logiciel libre sous licence Licence publique générale GNU qui permet de télécharger de la musique libre sous format MP3.

Le principe est relativement simple : après avoir lancé le logiciel (En informatique, un logiciel est un ensemble d'informations relatives à des traitements effectués automatiquement par un appareil informatique. Y sont inclus les instructions de traitement, regroupées...), des morceaux de musiques sont aléatoirement téléchargé. Vous pouvez ensuite les évaluer (rate en anglais) et supprimer ceux qui ne vous plaisent pas.

Si vous n'écoutez pas en entier, et donc n'évaluez pas les morceaux, les téléchargements s'arrêtent. Mais ils recommencent dès que l'on écoute (Sur un voilier, une écoute est un cordage servant à régler l'angle de la voile par rapport à l'axe longitudinal du voilier et en conséquence l'angle d'incidence du vent sur la...) et évalue. Le site Web (Un site Web est un ensemble de pages Web hyperliées entre elles et mises en ligne à une adresse Web. On dit aussi site Internet par métonymie, le World Wide Web reposant sur Internet.) précise qu'il y avait début 2005 plus de 40 000 morceaux dans le catalogue.

  • Ce que iRATE (iRATE est un logiciel libre sous licence Licence publique générale GNU qui permet de télécharger de la musique libre sous format MP3.) permet de faire :
    • découvrir, télécharger et écouter la musique ;
    • utilisation des évaluation des autres utilisateurs qui on les mêmes goûts ;
    • fonctionne comme un site de radio internet (Internet est le réseau informatique mondial qui rend accessibles au public des services variés comme le courrier électronique, la...), mais emploie moins de bande passante (La bande passante (angl. bandwidth) est un intervalle de fréquences pour lesquelles la réponse d'un appareil est supérieure à un minimum. Elle est généralement...) et permet un meilleur contrôle ;
    • n'est le fruit (En botanique, le fruit est l'organe végétal protégeant la graine. Caractéristique des Angiospermes, il succède à la fleur par transformation du pistil. La paroi de...) que d'un travail de forçat volontaire.
  • Ce que iRATE ne permet pas :
    • un fonctionnement comme Napster (Napster est souvent considéré comme le premier réseau P2P. Son architecture était centralisée : les éléments du réseau annoncaient les fichiers...), Kazaa, Gnutella (Gnutella est un protocole informatique décentralisé de recherche et de transfert de fichiers peer-to-peer (aussi appelés P2P). Il a été imaginé en 2000 par Tom Pepper et Justin Frankel alors...) ou eDonkey;
    • permettez à d'autres d'accéder à n'importe quoi sur votre ordinateur (Un ordinateur est une machine dotée d'une unité de traitement lui permettant d'exécuter des programmes enregistrés. C'est un ensemble de...), ou n'importe quelle information que vous envoyez au serveur ;
    • entendre la même musique que vous entendez sur la radio ou à la télévision ;
    • d'avoir des spyware, des virus (Un virus est une entité biologique qui nécessite une cellule hôte, dont il utilise les constituants pour se multiplier. Les virus existent sous une forme extracellulaire ou...), des publicités ou d'autres dispositifs peu amicaux ;
    • vous coûter de l'argent (L’argent ou argent métal est un élément chimique de symbole Ag — du latin Argentum — et de numéro atomique 47.).

iRATE est programmé en java libre, compilé avec GCJ, et utilise la bibliothèque logicielle (En informatique, une bibliothèque ou librairie[1] logicielle (ou encore, bibliothèque de programmes) est un ensemble de fonctions utilitaires, regroupées et mises à disposition afin de pouvoir être utilisées sans avoir à...) java-swt-GTK sous Linux (Au sens strict, Linux est le nom du noyau de système d'exploitation libre, multitâche, multiplate-forme et multi-utilisateur de type UNIX créé par Linus Torvalds, souvent désigné...).

Les morceaux de musiques téléchargés sont tous libres. IL ne s'agit donc pas d'une musique piratée. Cela permet à des auteurs de se faire connaître via internet, et de diffuser une partie de leurs œuvres. Il s'agit donc également d'un moyen de lutter et de contrer le piratage en trouvant de la musique gratuite, et pourquoi pas, si le morceau plait, de faire une recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par extension métonymique, la recherche...) sur l'auteur et d'acheter le CD !

Page générée en 0.100 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique