Limaçon
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

En zoologie

Initialement, " limaçon " est un diminutif de " limace ". Tout d'abord, de manière naturelle, ce mot est parfois utilisé pour désigner de petites limaces. Il serait imprudent de dire exactement quelles espèces particulières sont concernées : le terme, détaché de toute base scientifique (Un scientifique est une personne qui se consacre à l'étude d'une science ou des sciences et qui se consacre à l'étude d'un domaine avec la rigueur et les méthodes scientifiques.), pourrait qualifier à la fois :

  • des espèces de petite taille : par exemple, le genre Deroceras, ou bien des espèces comme Arion hortensis, Arion intermedius et Boettgerilla pallens ;
  • des individus juvéniles appartenant à des espèces de plus grande taille, mais étant petits pour leur espèce : Arion rufus ou Arion ater par exemple, mais aussi sans doute des juvéniles d'escargot (Le terme escargot est un nom vernaculaire qui en français désigne, par opposition aux limaces, la plupart des mollusques qui portent une...) (les Helicidae entre autres).

" Limace " et " limaçon " dérivent du latin " limax ". Ce dernier désigne aussi bien la limace (Limace est un nom vernaculaire ambigu désignant en français certains gastéropodes sans coquille externe appartenant à l'infra-ordre des Stylommatophora. Les limaces mesurent de 1 à 15 cm. Comme les autres...) ou le limaçon (Initialement, « limaçon » est un diminutif de « limace ». Tout d'abord, de manière naturelle, ce mot est parfois utilisé pour désigner de petites...) que l'escargot ; c'est-à-dire des animaux à corps mou et visqueux (certains auteurs proposent de rapprocher " limax " de " limus ", qui désigne la boue (En sédimentologie, la boue est un mélange d'eau et de particules sédimentaires fines de limons et d'argiles.) en latin). Le latin fait néanmoins une distinction entre limace et escargot : il appelle volontiers l'escargot " cochlea ". Certains latinistes rapportent aussi le mot " cocholimax ", soit " limace " (" limax ") " à coquille " (" cocha ") ; on peut d'ailleurs trouver en français le régionalisme " limace à coquille " pour l'escargot.

Enfin, on trouve le terme de " colimaçon (Initialement, « limaçon » est un diminutif de « limace ». Tout d'abord, de manière naturelle, ce mot est parfois utilisé pour désigner de petites limaces. Il serait...) " qui dérive directement ou non de " limaçon " et peut-être de " cocholimax ". Quoi qu'il en soit, " colimaçon " semble désigner sans ambiguïté l'escargot, uniquement, soit le " limaçon à coquille ".

En conclusion, selon les dictionnaires de langue française, le terme vernaculaire " limaçon ", tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) comme " colimaçon ", est strictement équivalent à celui d'" escargot ".

Par analogie

Par analogie avec l'architecture (L’architecture peut se définir comme l’art de bâtir des édifices.) de la coquille des (co)limaçons, ce terme a été emprunté pour désigner des stuctures spiralées ou hélicoïdales, bien qu'étymologiquement, " limaçon " n'exprime pas cette idée d'enroulement :

  • le limaçon (ou la cochlée) est, en anatomie (L'anatomie (provenant du nom grec ἀνατομία anatomia, provenant du verbe ἀνατέμνειν anatemnein, se traduisant par couper,...), l'organe (Un organe est un ensemble de tissus concourant à la réalisation d'une fonction physiologique. Certains organes assurent simultanément plusieurs fonctions, mais dans ce cas, une fonction est...) de l'audition (L'audition est le fruit d'un mécanisme complexe assuré principalement par les deux oreilles (pour permettre la perception binaurale stéréophonie)et les voies centrales avec notamment un...), se présentant sous la forme d'un long cône enroulé en spirale (En mathématiques, une spirale est une courbe qui commence en un point central puis s'en éloigne de plus en plus, en même temps qu'elle tourne autour.)  ;
  • un escalier (L’escalier est une construction architecturale constituée d'une suite régulière de marches, les degrés, permettant d'accéder à un étage, de passer d'un niveau à un autre en...) en colimaçon (ou de manière désuète en limaçon) est, en architecture, un escalier de forme hélicoïdale ;
  • un limaçon de Pascal est, en mathématiques (Les mathématiques constituent un domaine de connaissances abstraites construites à l'aide de raisonnements logiques sur des concepts tels que les nombres, les figures, les structures et les...), un type de courbe (En géométrie, le mot courbe, ou ligne courbe désigne certains sous-ensembles du plan, de l'espace usuels. Par exemple, les droites, les segments, les lignes polygonales et les cercles sont des...) plane ;
  • un limaçon est, en horlogerie, une came de forme spiralée réglant le nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) de coups que doit sonner une horloge ;
  • en colimaçon est, en jardinage, une manière de tailler, sculpter un arbuste ou de palisser un groupe d'arbustes.
Page générée en 0.105 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique