Northrop F-5 Freedom Fighter
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
Northrop F-5E Tiger II
Rôle Avion d'attaque au sol et de chasse
Constructeur Northrop
Date du premier vol 30 juillet 1959
Date de mise en service 1964
Coût unitaire 2,1 millions de dollars (F-5E)[1]
Nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) construit 2 700 (dont 900 sous licence)
Équipage
1 pilote
Motorisation
Moteur (Un moteur est un dispositif transformant une énergie non-mécanique (éolienne, chimique, électrique, thermique par exemple) en une énergie mécanique ou travail.[réf. nécessaire]) General Electric (General Electric est un conglomérat américain fondé en 1892 par la fusion d'une partie de Thomson-Houston Electric Company et de Edison General Electric...) J85-GE-21B
Nombre 2
Type turboréacteur (Le turboréacteur est une turbomachine produisant une poussée par réaction.) avec postcombustion
Puissance (Le mot puissance est employé dans plusieurs domaines avec une signification particulière :) unitaire 22,2 KN avec PC
Dimensions (Dans le sens commun, la notion de dimension renvoie à la taille ; les dimensions d'une pièce sont sa longueur, sa largeur et sa profondeur/son épaisseur, ou bien...)
Envergure (L'envergure est la distance entre les extrémités des ailes. Le terme est valable pour définir un oiseau, un chiroptère, un avion (ou...) 8,13 m
Longueur (La longueur d’un objet est la distance entre ses deux extrémités les plus éloignées. Lorsque l’objet est filiforme ou en forme de lacet, sa longueur est celle de l’objet complètement...) 14,45 m
Hauteur (La hauteur a plusieurs significations suivant le domaine abordé.) 4,08 m
Surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a plusieurs acceptions, parfois objet géométrique, parfois frontière physique, et est souvent abusivement confondu avec sa...) alaire 17,28 m²
Masses
À vide (Le vide est ordinairement défini comme l'absence de matière dans une zone spatiale.) 4 349 kg
Carburant (Un carburant est un combustible qui alimente un moteur thermique. Celui-ci transforme l'énergie chimique du carburant en énergie mécanique.) 2 563 l (interne), 1 040 l pour chaque réservoir externe avec un maximum de 3
Avec armement 6 060 kg
Maximale 11 187 kg
Performances
Vitesse (On distingue :) maximale (en altitude) 1 700 km/h
1,63 Mach
Plafond (Par extension, un plafond représente le maximum de quelque chose :) 15 788 m
Vitesse ascensionnelle 10 485 m/min
Distance franchissable (avec 2 missiles air-air) 1 055 km
Armement
Interne (En France, ce nom désigne un médecin, un pharmacien ou un chirurgien-dentiste, à la fois en activité et en formation à l'hôpital ou en cabinet pendant une durée variable selon le "Diplôme...) 2 canons Pontiac M39A2 de 20mm (280 obus chacun)
Externe 3 180 kg de bombes, missiles air-sol, roquettes, etc. y compris éventuellement 2 missiles air-air Sidewinder en bout d'ailes
Avionique

Le F-5 Freedom Fighter est un avion de chasse (Un avion de chasse (aussi appelé chasseur) est un avion militaire conçu pour attaquer les avions adverses, qu'il s'agisse par exemple de bombardiers afin de les...), conçu et fabriqué par Northrop aux États-Unis à partir de l'année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.) 1962. Fiable, performant et bon marché, il a rencontré un grand succès à l'export puisqu'il a été adopté par une trentaine de pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de la civitas...) et construit à plus de 2 700 exemplaires (dont 1800 par Northrop et 900 autres sous licence).

Conception

Alors que la logique (La logique (du grec logikê, dérivé de logos (λόγος), terme inventé par Xénocrate signifiant à la fois raison, langage, et raisonnement) est dans une première approche...) entre les deux grands pendant la guerre froide était de construire des avions de chasse de plus en plus imposants et coûteux, le constructeur aéronautique (L' industrie aéronautique et spatiale est le secteur économique qui regroupe les activités des secteurs de l'aéronautique et de l'aérospatiale. Ces secteurs sont...) américain Northrop s'engagea en 1954 dans un prototype d'avion (Un avion, selon la définition officielle de l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI), est un aéronef plus lourd que l'air,...) léger, le N-156, sans avoir l'appui de l'USAF. Le premier vol (Le premier vol ou vol inaugural d'un avion est la première occasion pour celui-ci de prendre les airs par ses propres moyens. C'est l'équivalent en...) s'effectua le 30 juillet 1959 et le prototype dépassa le mur (Un mur est une structure solide qui sépare ou délimite deux espaces.) du son bien que ses réacteurs soient dépourvus de postcombustion. Ne correspondant à aucun besoin (Les besoins se situent au niveau de l'interaction entre l'individu et l'environnement. Il est souvent fait un classement des besoins humains en trois grandes catégories : les besoins primaires, les besoins secondaires et les besoins...) des armées américaines, les 2 prototypes poursuivirent néanmoins leurs essais en vol, y compris les essais de tir de missiles, roquettes, etc.

En 1962, l'administration de Kennedy voulut distribuer des avions de combats fiables et peu coûteux à ses alliés pour contrer les soviétiques et annonça que le N-156 avait été choisi pour cela. Un troisième et dernier prototype fut alors construit pour valider quelques modifications comme le renforcement de la structure des ailes et permettre de tester les réacteurs définitifs équipés de postcombustion. Les premiers exemplaires de série furent livrés en 1964, quelques mois (Le mois (Du lat. mensis «mois», et anciennement au plur. «menstrues») est une période de temps arbitraire.) avant qu'il fut décidé de rajouter 2 canons de 20mm pour améliorer les capacités en combat aérien, ce qui provoqua un retard de 4 mois.

Un total ( Total est la qualité de ce qui est complet, sans exception. D'un point de vue comptable, un total est le résultat d'une addition, c'est-à-dire une somme. Exemple : "Le total des dettes". En...) de 636 F-5A Freedom Fighter, d'environ 200 F-5B (version biplace sans canons, premier vol le 24 février 1964) et de 89 RF-5A (version de reconnaissance avec 4 caméras, premier vol en mai 1968) furent construits et exportés jusqu'en 1972. Parallèlement, l'Espagne produisit 70 exemplaires sous licence et le Canada 240 autres avec des réacteurs plus puissants, une perche de ravitaillement en vol et diverses autres modifications (dont 100 destinés aux Pays-Bas et incorporant des modifications supplémentaires).

En 1970, pour améliorer son appareil, Northrop construisit la version F-5E baptisée Tiger II : l'avion était équipé de réacteurs plus puissants, d'un fuselage (Le fuselage désigne l'enveloppe d'un avion qui reçoit généralement la charge transportée, ainsi que l'équipage. Le fuselage d'un avion...) plus grand permettant d'augmenter la capacité en carburant, d'un radar (Le radar est un système qui utilise les ondes radio pour détecter et déterminer la distance et/ou la vitesse d'objets tels que les avions, bateaux, ou encore...) air-air, d'un nouveau collimateur (Un collimateur est un dispositif optique permettant d'obtenir un faisceau de rayons de lumière parallèles à partir d'une source de...) et de nouveaux volets et becs de bord d'attaque pour améliorer encore la manœuvrabilité. Le premier vol eu lieu le 11 août 1972, mais quelques problèmes de fiabilité (Un système est fiable lorsque la probabilité de remplir sa mission sur une durée donnée correspond à celle spécifiée dans le cahier des charges.) des moteurs retardèrent la certification de l'avion.

La production totale fut de 792 F-5E, 140 F-5F (version biplace, un seul canon) et 12 RF-5E (version de reconnaissance). De plus 56 F-5E/F et 5 RF-5E furent construits sous licence en Malaisie, 90 F-5E/F en Suisse, 68 en Corée du Sud (Le sud est un point cardinal, opposé au nord.) et 380 à Taiwan.

Ses caractéristiques de vol ressemblant beaucoup au MiG-21 soviétique, le F-5E fut utilisé par les États-Unis comme Agressor pour simuler les appareils ennemis en entraînement, sous la dénomination de MIG-28. Enfin, le F-5E équipe la Patrouille Suisse (La Patrouille Suisse est la patrouille acrobatique officielle de l'Armée de l'Air Suisse. Ambassadeur de prestige, la patrouille fait des démontrations aériennes en Suisse et à l'étranger.) et les Turkish Stars.

Au début des années 1980, Northrop tenta une dernière fois de le moderniser en mettant au point (Graphie) le F-5G/F-20 Tighershark.

Engagements

L'appareil fut utilisé par l'USAF pendant la guerre du Viêt Nam, où il effectua plus de 3 500 sorties d'attaque.

Les avions donnés au Sud-Viêt Nam furent utilisé après la réunification pendant la guerre sino-vietnamienne de 1979.

Le F-5 a probablement servi dans la guerre Iran-Irak dans l'armée iranienne, ainsi que contre l'Inde dans l'armée pakistanaise.

Variantes

Remarque : cette liste ne comprend pas les versions modernisées spécifiques à certains pays, comme les F-5S/T indonésiens.

  • YF-5A : prototypes
  • F-5A Freedom Fighter : appareil d'origine destiné à l'attaque au sol
  • RF-5A Freedom Fighter : version de reconnaissance équipée de caméras, basée sur le F-5A
  • F-5B Freedom Fighter : version biplace du F-5A (sans canons)
  • CF-5 (A et B) : version utilisée par le Canada, construite sous licence par Canadair (Canadair fut créée comme une compagnie indépendante canadienne dans le domaine de la construction d'avions civils et militaires. Elle fut ensuite une filiale de plusieurs compagnies dans le domaine...) (désignation locale CF-116 et CF-116D)
  • NF-5 (A et B) : version utilisée par les Pays-Bas, construite sous licence au Canada par Canadair
  • SF-5A, SF-5B et RSF-5A : version utilisée par l'Espagne, construite sous licence par CASA (désignation locale C-9, CE-9, CR-9)
  • F-5C Little Tiger : appellation des F-5A dans l'USAF
  • F-5D Little Tiger : appellation des F-5B dans l'USAF
  • F-5E Tiger II : chasseur modernisé dérivé du F-5A
  • RF-5E " Tiger Eye " : version de reconnaissance du F-5E
  • F-5F Tiger II : version biplace du F-5E
  • F-5G : prototype pour la construction du F-20 Tigershark
  • X-29 : prototype utilisant une cellule de F-5 pour l'étude d'ailes en flèche inversée

Pays utilisateurs

Carte des utilisateurs du F-5
Carte des utilisateurs du F-5

La production du F-5 prit fin en janvier 1987 avec plus de 2 200 appareils construits toutes versions confondues. Il a été exporté vers une trentaine de pays : l'Arabie saoudite, l'Autriche, Bahreïn (Bahreïn (arabe : البحرين « les deux mers »), officiellement le Royaume de Bahreïn (arabe : مملكة...), le Botswana, le Brésil, le Canada, le Chili, la Corée du Sud, l'Espagne, l'Éthiopie, la Grèce, le Honduras, l'Indonésie (L'Indonésie, officiellement la République d'Indonésie (en indonésien Republik Indonesia), est un pays transcontinental d'Asie du Sud-Est...), l'Iran, la Jordanie, le Kenya, la Malaisie, le Maroc, le Mexique, la Norvège, le Pakistan, les Pays-Bas, les Philippines (La République des Philippines est un pays constituée d'un archipel de 7 107 îles dont onze d'entre elles totalisent plus de 90 % des...), Singapour, le Soudan, la Suisse, Taiwan, la Thaïlande, la Tunisie, la Turquie, le Venezuela, le Vietnam et le Yémen.

Groupe d'
Groupe d'"Agressors" simulant les avions russes
Page générée en 0.101 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique