X (système de fenêtrage)
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

X Window System (communément appelé X Window ou X11 ou plus simplement X) est un système qui gère l'interaction homme-machine par l'écran, la souris et le clavier de certains ordinateurs en réseau. C'est le système standard ouvert d'interaction (Une interaction est un échange d'information, d'affects ou d'énergie entre deux agents au sein d'un système. C'est une action réciproque qui suppose l'entrée en contact de...) graphique avec l'utilisateur sur les Unix, Linux (Au sens strict, Linux est le nom du noyau de système d'exploitation libre, multitâche, multiplate-forme et multi-utilisateur de type UNIX créé par Linus Torvalds, souvent désigné comme le noyau Linux. Par extension, Linux...) et les *BSD. Le serveur X est optionnel sur Mac OS X (Mac OS X est une ligne de systèmes d’exploitation propriétaire développés et commercialisés par Apple, dont la version la plus récente (Mac OS X 10.5 dit 'Leopard'...) et il est possible d'installer un serveur X sur la plupart des systèmes d'exploitation, dont Windows. On dit communément d'une application qu'elle tourne sous X lorsqu'elle est conçue pour l'environnement (L'environnement est tout ce qui nous entoure. C'est l'ensemble des éléments naturels et artificiels au sein duquel se déroule la vie humaine. Avec les enjeux écologiques actuels, le terme environnement tend...) X Window (Windows est une gamme de systèmes d'exploitation produite par Microsoft, principalement destinées aux machines compatibles PC. C'est le remplaçant de MS-DOS. Depuis les années 1990, avec la sortie de Windows 95,...).

Note : ne pas confondre X Window avec le système d'exploitation Windows de Microsoft (Microsoft Corporation (NASDAQ : MSFT) est une multinationale américaine de solutions informatiques, fondée par Bill Gates et Paul Allen, dont le revenu annuel a atteint 44,28 milliards de...) qui prend un s à la fin.

Fonctionnement

X fonctionne suivant le modèle client/serveur :

  • le logiciel (En informatique, un logiciel est un ensemble d'informations relatives à des traitements effectués automatiquement par un appareil informatique. Y sont inclus les instructions de traitement, regroupées sous forme de...) serveur X tourne sur une machine qui est dotée d'un écran (Un moniteur est un périphérique de sortie usuel d'un ordinateur. C'est l'écran où s'affichent les informations saisies ou demandées par l'utilisateur et générées ou restituées par l'ordinateur, sous...), d'un clavier et d'une souris ; il reçoit et sert des requêtes d'affichage (L' affichage désigne l'application d'une surface de papier script dans un lieu public(et non du foyer)sur un support destiné à son émission, externe ou interne, ce qui en fait un média à part entière sans contexte...), d'entrées de texte et de déplacement ( En géométrie, un déplacement est une similitude qui conserve les distances et les angles orientés. En psychanalyse, le déplacement est mécanisme de défense déplaçant la valeur, et finalement le sens En...) de souris (Le terme souris est un nom vernaculaire ambigu qui peut désigner, pour les francophones, avant tout l’espèce commune Mus musculus, connue aussi comme animal de compagnie ou de...) sur un port logiciel,
  • un logiciel client (Le mot client a plusieurs acceptations :) X (logiciel graphique) se connecte au serveur X et lui envoie ses requêtes d'affichages en utilisant le protocole X au travers de la bibliothèque X (Xlib).

X fonctionne en IPv4 (L'Internet Protocol version 4 ou IPv4 est la première version d'IP à avoir été largement déployée, et forme encore la base (en 2007) de l'Internet. Elle est décrite dans la RFC numéro...) depuis des années, mais il peut également fonctionner en IPv6 (IPv6 (Internet Protocol version 6) est un protocole réseau sans connexion de la couche 3 du modèle OSI.).

Ce modèle de communication (La communication concerne aussi bien l'homme (communication intra-psychique, interpersonnelle, groupale...) que l'animal (communication intra- ou inter- espèces) ou la machine...) permet notamment l'affichage de fenêtres et autres éléments d'interfaces graphiques, en local (logiciel client et serveur sur la même machine) ou déporté sur un autre ordinateur (Un ordinateur est une machine dotée d'une unité de traitement lui permettant d'exécuter des programmes enregistrés. C'est un ensemble de circuits...) à travers le réseau (Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour échanger des informations. Par analogie avec un filet (un réseau est un...) (un logiciel graphique tourne sur une machine distante et est affichée sur une station de bureau ou portable).

L'affichage graphique se fait par bitmap (champs de pixels) par opposition à vectoriel.

Parmi les clients X, on en distingue généralement un en particulier : le gestionnaire de fenêtres dont le rôle est de gérer l'affichage, la sélection, le déplacement, le redimensionnement et les décorations des fenêtres (une fenêtre (En architecture et construction, une fenêtre est une baie, une ouverture dans un mur ou un pan incliné de toiture, avec ou sans vitres.) particulière étant la root-window c'est-à-dire fenêtre-racine).

Programmation (La programmation dans le domaine informatique est l'ensemble des activités qui permettent l'écriture des programmes informatiques. C'est une étape...) X

La programmation pour X Window peut se faire à différents niveaux. Le plus bas est celui du protocole X, ou comment le client et le serveur échangent des données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un événement, etc.). On ne programme pour ainsi dire jamais directement au niveau du protocole, mais il peut servir de le connaître, de façon par exemple à décoder les informations qui circulent.

Bibliothèques pour la programmation X
Bibliothèques pour la programmation X

Le niveau au-dessus est celui de la bibliothèque X ou Xlib. La Xlib propose une traduction assez directe des requêtes du protocole X en appels de fonctions. Elle permet notamment de créer et de manipuler des fenêtres, de dessiner à l'intérieur par l'intermédiaire d'un " contexte graphique " et de recevoir des événements (clavier, souris, exposition des fenêtres, messages inter-clients, etc.) Pour la Xlib, une fenêtre est un rectangle (En géométrie, un rectangle est un quadrilatère dont les quatre angles sont des angles droits.) dans lequel on peut dessiner, et qu'on peut soulever ou baisser par rapport aux autres (on peut aussi imbriquer des fenêtres) ; la décoration des fenêtres de plus haut niveau est apportée par le gestionnaire de fenêtres. La programmation directe en Xlib n'est guère adaptée que pour des environnements à l'environnement graphique (Un environnement graphique est, en informatique, ce qui est affiché en mode pixel au moniteur d'ordinateur et sur lequel l’utilisateur peut agir avec différents périphériques d’entrée comme le...) très limité ou pour le développement de toolkit.

Le niveau suivant est celui du X Toolkit, Xt en abrégé, un système orienté objets (mais entièrement en C) qui permet de manipuler des widgets, qui sont des fenêtres munies de ressources et de méthodes, leur permettant de réagir " toutes seules " à certains événements. Ce niveau est composé de deux parties : les X toolkit intrinsics et un jeu de widgets. Les intrinsics sont le cadre dans lequel on peut communiquer avec les widgets et proposent quelques widgets tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) à fait rudimentaires (dont le widget Core, une fenêtre qui ne réagit à rien). Il y a plusieurs jeux de widgets disponibles pour le X toolkit. Le jeu Athena (Xaw en abrégé), développé au MIT, est petit et peu complet, mais il a l'avantage d'être léger, standard et gratuit. Deux autres exemples importants sont le jeu Motif de l'OSF, très commun pour les applications commerciales jusque vers 2000, et OpenLook, qui imite l'apparence de SunView, dont il est le remplaçant.

Ces différentes bibliothèques sont de moins en moins utilisées, au profit d'autres surcouches de la Xlib, qui remplissent les mêmes fonctions que Xt mais qui sont disjointes de lui. Les deux principales sont GTK+ et Qt.

Informations supplémentaires

Le logiciel client X sans doute le plus connu et celui qui sert à également tester un bon paramétrage (En mathématiques, le paramétrage est un des procédés fondamentaux de définition des courbes, surfaces, et plus généralement des variétés.) est xclock (xeyes et xlogo sont également très utilisés à des fins de démonstration).

C'est le MIT qui a publié la première version du X Window System (X Window System (communément appelé X Window ou X11 ou plus simplement X) est un système qui gère l'interaction homme-machine par l'écran, la souris et le clavier de certains ordinateurs en...) en juin 1984.

À la fin des années 1980, Sun (Sun Microsystems (NASDAQ : SUNW) est un constructeur d'ordinateurs et un éditeur de logiciels américain.) a proposé un protocole et un serveur programmable de plus haut niveau NeWS (NeWS est un système de fenêtrage conçu par James Gosling (qui a contribué à Java) et introduit par Sun Microsystems à la fin des années 1980 n'a pas connu de succès mais mérite attention par son avance...) -programmable dans un langage étendant PostScript pour le graphique distant, qui n'a pas eu le succès escompté.

Le protocole Virtual Network Computing (Virtual Network Computing ou VNC est un protocole ouvert pour se connecter à un ordinateur distant. Il permet de transmettre les saisies au clavier ainsi que les clics de souris d'un ordinateur à l'autre, à travers un réseau informatique.) (VNC) permet d'afficher à distance un écran (par un protocole de très bas niveau).

Page générée en 0.069 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique