Alfred Perot
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
Alfred Perot
Alfred Perot

Jean Baptiste Gaspard Gustave Alfred Perot est un scientifique français, né à Metz le 3 novembre 1863 et mort le 28 novembre 1925, Paris.

Après des études secondaires à Nancy, il entre, comme son père, à l'École Polytechnique en 1882, et en sort démissionnaire en 1884. Il retourne alors à Nancy pour réaliser des travaux de recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par...) sous la direction du professeur René Blondot.

En 1888, il reçoit le doctorat (Le doctorat (du latin doctorem, de doctum, supin de docere, enseigner) est généralement le grade universitaire le plus élevé. Le titulaire de ce grade est le docteur. Selon les pays et...) ès sciences devant la Faculté des sciences de Paris (Paris est une ville française, capitale de la France et le chef-lieu de la région d’Île-de-France. Cette ville est construite sur une boucle de la Seine, au centre du bassin parisien, entre les confluents de la Marne et de...) pour ses travaux sur la détermination précise des constantes thermodynamiques pour le calcul de l'équivalent mécanique (Dans le langage courant, la mécanique est le domaine des machines, moteurs, véhicules, organes (engrenages, poulies, courroies, vilebrequins, arbres de transmission, pistons, ...),...) de la chaleur (Dans le langage courant, les mots chaleur et température ont souvent un sens équivalent : Quelle chaleur !). Il est alors nommé maître de conférences à la faculté des sciences de Marseille.

En 1894, il est nommé professeur d'électricité (L’électricité est un phénomène physique dû aux différentes charges électriques de la matière, se manifestant par une énergie....) industrielle à la même faculté.

En 1902, il est nommé directeur du Laboratoire national d'essais (aujourd'hui "Laboratoire national de métrologie (La métrologie est la science de la mesure au sens le plus large.) et d'essais" du Conservatoire national des arts et métiers en remplacement de Masson.

En 1908, il est nommé physicien (Un physicien est un scientifique qui étudie le champ de la physique, c'est-à-dire la science analysant les constituants fondamentaux de l'univers et les...) à l'Observatoire d'astronomie (L’astronomie est la science de l’observation des astres, cherchant à expliquer leur origine, leur évolution, leurs propriétés physiques et chimiques. Elle ne doit pas être...) physique (La physique (du grec φυσις, la nature) est étymologiquement la « science de la nature ». Dans un sens général et ancien, la physique désigne la connaissance de la...) de Meudon et directeur d'études à l'École pratique des hautes études.

Il succède l'année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.) suivante à Henri Becquerel (Antoine Henri Becquerel est un physicien français né le 15 décembre 1852 à Paris et décédé le 25 août 1908 au Croisic.) à la chaire de physique de l'École Polytechnique.

En 1918, il est lauréat de la Médaille Rumford pour ses travaux dans le domaine de l'optique (L'optique est la branche de la physique qui traite de la lumière, du rayonnement électromagnétique et de ses relations avec la vision.).

Il est surtout connu pour sa participation à l'invention de l'interféromètre à ondes (Une onde est la propagation d'une perturbation produisant sur son passage une variation réversible de propriétés physiques locales. Elle transporte de l'énergie sans transporter de...) multiples dit de Fabry-Perot.

Précédé par Alfred Perot (Jean Baptiste Gaspard Gustave Alfred Perot est un scientifique français, né à Metz le 3 novembre 1863 et mort le 28 novembre 1925, Paris.) Suivi par
Henri Becquerel Chaire de physique n?2 de l'École polytechnique Charles Fabry (Charles Fabry (1867-1945) est un physicien français.)
Page générée en 0.119 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique