Edme Mariotte
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

L’abbé Edme Mariotte est un physicien et un botaniste français, né vers 1620 à Dijon et mort le 12 mai 1684 à Paris.

Après avoir été ordonné prêtre, il obtient la cure de Saint-Martin-sous-Beaune près de Dijon. Mariotte est surtout connu pour ses travaux sur la reconnaissance, en 1676, de la loi de comportement élastique des gaz (Un gaz est un ensemble d'atomes ou de molécules très faiblement liés et quasi-indépendants. Dans l’état gazeux, la matière n'a pas de forme propre ni de volume propre : un gaz...) formulée par Robert Boyle. En 1660, il découvre la tache aveugle de l’œil.

Il est membre de la première Académie des sciences (Une académie des sciences est une société savante dont le rôle est de promouvoir la recherche scientifique en réunissant certains des chercheurs les plus éminents, en tenant des séances au cours desquelles des travaux sont...) de Paris (Paris est une ville française, capitale de la France et le chef-lieu de la région d’Île-de-France. Cette ville est construite sur une boucle de la Seine, au centre du bassin parisien, entre les confluents de la Marne et...) en 1666. Le premier volume (Le volume, en sciences physiques ou mathématiques, est une grandeur qui mesure l'extension d'un objet ou d'une partie de l'espace.) de l’Histoire et mémoires de l'Académie (1733) contient plusieurs articles de Mariotte sur les sujets les plus divers comme le mouvement des fluides, la nature de la couleur (La couleur est la perception subjective qu'a l'œil d'une ou plusieurs fréquences d'ondes lumineuses, avec une (ou des) amplitude(s) donnée(s).), les notes de la trompette, le baromètre (Le baromètre est un instrument de mesure, utilisé en physique et en météorologie, qui sert à mesurer la pression atmosphérique. Il peut, de façon secondaire, servir...), la chute des corps, la glace (La glace est de l'eau à l'état solide.), etc.

Ses Essais de physique, au nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) de quatre, qui commencent à paraître à Paris entre 1676 et 1679, comptent parmi ses travaux les plus importants. Il faut également citer le Traité de la percussion des corps, dans le premier volume des Œuvres de Mariotte (deux volumes, Leyde, 1717). Le second de cet essai (De la nature de l'air) contient l’observation que le volume des gaz varie inversement à la pression (La pression est une notion physique fondamentale. On peut la voir comme une force rapportée à la surface sur laquelle elle s'applique.), fait qui avait été découvert en 1660 par Robert Boyle. Le quatrième essai traite de la nature de la couleur.

Il est l’un des premiers à étudier scientifiquement le fonctionnement des végétaux. Il fait paraître sous le titre des Essais sur la végétation des plantes. Il s’intéresse à la circulation (La circulation routière (anglicisme: trafic routier) est le déplacement de véhicules automobiles sur une route.) de la sève (En botanique et en physiologie végétale, la sève est le milieu liquide qui circule grâce à des cellules spécialisées appelées...) et affirme qu’il n’y a pas d’âme dans les végétaux. Ses observations (L’observation est l’action de suivi attentif des phénomènes, sans volonté de les modifier, à l’aide de moyens d’enquête et d’étude appropriés. Le plaisir procuré explique la très grande...) sont très justes pour l’époque. Il affirme ainsi que ce sont des particules présentes dans l’air qui provoquent l’apparition de la végétation sur les étangs asséchés. Il montre aussi que si une plante (Les plantes (Plantae Haeckel, 1866) sont des êtres pluricellulaires à la base de la chaîne alimentaire. Elles forment l'une des subdivisions (ou règne) des Eucaryotes. Elles sont, avec les autres...) est toxique, ce n’est pas parce qu’elle croît sur un sol différent de celui d'une plante non toxique mais qu’elle en exploite les matières d’une façon différente (En mathématiques, la différente est définie en théorie algébrique des nombres pour mesurer l'éventuel défaut de dualité d'une application définie à l'aide de la...).

Page générée en 0.164 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique