Lyndon B. Johnson Space Center
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Lyndon B. Johnson Space Center (JSC) ou couramment en français le centre de contrôle de Houston, au Texas, est le centre des vols spatiaux habités de la Nasa (La National Aeronautics and Space Administration (« Administration nationale de l'aéronautique et de l'espace ») plus connue sous son...).

Présentation

JSC est la base de contrôle (Le mot contrôle peut avoir plusieurs sens. Il peut être employé comme synonyme d'examen, de vérification et de maîtrise.) de mission (en anglais Mission Controle Center ou MCC) il coordonne et surveille tous les vols spatiaux humains de l’agence spatiale américaine (NASA). Il y a deux salles de contrôle : la première, avec environ 20 contrôleurs de vol, assure le contrôle de tous les vols de la navette spatiale (Une navette spatiale, dans le domaine de l’astronautique, est un véhicule aérospatial réutilisable conçu pour assurer la...) et dans la seconde ( Seconde est le féminin de l'adjectif second, qui vient immédiatement après le premier ou qui s'ajoute à quelque chose de nature identique. La seconde est une...) une douzaine de personnes assurent le suivi de toutes les activités à bord de la station spatiale internationale (La Station spatiale internationale (en anglais International Space Station ou ISS) est un habitat placé en orbite terrestre basse, occupé en permanence par un équipage international qui se...).

Le suivi d'une mission

Salle de contrôle durant STS 115.

Dans chaque pièce, une vingtaine de consoles toutes reliées à un opérateur (Le mot opérateur est employé dans les domaines :) peuvent assurer le suivi d'un vol spatial (Constantin Tsiolkovski (1857-1935) est considéré comme le père du vol spatial. Dès la fin du XIXe siècle, il décrit les technologies nécessaires pour aller dans l'espace (notamment les moteurs-fusées)...). Les différentes consoles situées dans une salle de contrôle possèdent chacune une fonction et chacune des consoles peuvent permettre une opération. Les consoles s'identifient à leurs initiales qui sont inscrites sur les moniteurs. Pour permettre de communiquer facilement entre opérateurs chaque console a un indicatif d'appel que les contrôleurs emploient couramment lors d'une mission. Il y a environ 50 personnes sur une équipe, trois équipes se succèdent sur les postes toutes les 9 heures (L'heure est une unité de mesure  :). D’autres personnes soutiennent la mission au cas où il y aurait un problème particulier. Chaque équipe a un directeur de vol et un CAPCOM (Capcom (????) est une société japonaise, fondée en 1979, qui développe et édite des jeux vidéo.).

Quelques opérateurs

Le CapCOM de la mission Apollo 11.
Le CapCOM de la mission Apollo 11 (Apollo 11 est la première mission spatiale à avoir conduit un homme sur la Lune. C'est la troisième mission habitée à avoir approché la Lune, après Apollo 8...).

Voici une liste des principaux opérateurs assurant le suivi d'une mission (liste non exhaustive)

  1. Le directeur de vol (flight director) est le chef de l'équipe de contrôle, il est responsable de toutes les opérations, de toutes les décisions qui sont prises pour mener à bien une mission.
  2. Le Cap Com assure le contact entre le contrôle de vol et les astronautes.
  3. Le Directeur des Opérations (Mission Operation Directorate) est un lien de la salle de commande (Commande : terme utilisé dans de nombreux domaines, généralement il désigne un ordre ou un souhait impératif.) de vol entre les opérateurs et subordonne les directeurs de la NASA et de mission.
  4. L’officier des affaires publiques (Publics Affairs Officer), il fournit de nombreuses informations de vol, du déroulement de la mission à la presse et aux médias (On nomme média un moyen impersonnel de diffusion d'informations (comme la presse, la radio, la télévision), utilisé pour communiquer. Les médias permettent de diffuser une...).
  5. L’officier des activités en vol (Flight Activities Officer) dresse la liste de contrôle, les procédures et les programmes d’orientation de la navette (Une navette spatiale, dans le domaine de l'astronautique, est un véhicule aérospatial réutilisable conçu pour assurer la desserte des stations spatiales en orbite basse mais pouvant aussi assurer d'autres...) dans l’espace.

Le centre de formation

L'entrée du centre spatial
L'entrée du centre spatial (Un Centre spatial est un lieu dédié à l'activité astronautique. Il peut être "public" ou "privé". Ces activités peuvent...)

Des centaines d'astronautes s'entraînent dans le centre de formation qui est doté de nombreuses installations telles que l'immense piscine de 23.5 millions de litres simulant un environnement (L'environnement est tout ce qui nous entoure. C'est l'ensemble des éléments naturels et artificiels au sein duquel se déroule la vie humaine. Avec les enjeux écologiques actuels,...) d'impesanteur (L'impesanteur est l'état d'un corps tel que l'ensemble des forces gravitationnelles et inertielles auxquelles il est soumis possède une résultante et un moment résultant nuls. L'impesanteur est donc le...) ou encore des simulateurs spatiaux.

Page générée en 0.191 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique