Nerf
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

En anatomie, un nerf est un organe du système nerveux périphérique composé de fibres nerveuses (ou neurones, ayant des axones et dendrites) capables de transmettre des informations sensitives afférentes (du corps vers le cerveau) et efférentes (du cerveau (Le cerveau est le principal organe du système nerveux central des animaux. Le cerveau traite les informations en provenance des sens, contrôle de...) vers les muscles pour les axones moteurs ou vers d'autres organes, comme les glandes). Les axones composant le nerf (En neuroanatomie, au sein du système nerveux , périphérique et central, un nerf désigne un regroupement d'axones, myélinisés ou non, issus de cellules nerveuses ou neurones. La myélinisation est...) sont entourés de leur gaine de myéline (La myéline est une substance constituée principalement de lipides (sphingomyéline) dont les couches alternent avec des couches de protides, elles forment la substance blanche du cerveau et de la moelle...), dont la synthèse est assurée par les oligodendrocytes.

Le signal ( Termes généraux Un signal est un message simplifié et généralement codé. Il existe sous forme d'objets ayant des formes particulières. Les signaux lumineux sont employés depuis la nuit des temps par les hommes pour communiquer...) que les nerfs transmettent (le potentiel d'action) est de nature électrique, il est engendré par des mouvements d'ions entrants et sortants de l'axone (Un axone ou fibre nerveuse est le prolongement long, mince et cylindrique d'un neurone qui conduit les impulsions électriques en dehors du corps cellulaire. Les axones sont effectivement les...) via des canaux spécifiques, ce qui entraîne une dépolarisation membranaire qui se transmet de proche en proche, par sauts d'un nœud à l'autre. Les nœuds sont des zones dépourvues de myéline où les mouvements d'ions ont lieu, ce qui permet une transmission rapide des signaux électriques. Ces signaux naissent au niveau du corps cellulaire du neurone (Un neurone, ou cellule nerveuse, est une cellule excitable constituant l'unité fonctionnelle de base du système nerveux. Le terme de « neurone » fut introduit dans le...) et se terminent à la synapse, où ils sont transmis au neurone suivant par un phénomène biochimique.

Anatomie (L'anatomie (provenant du nom grec ἀνατομία anatomia, provenant du verbe...) et fonctions

Nerf sensitif et nerf moteur (Un moteur est un dispositif transformant une énergie non-mécanique (éolienne, chimique, électrique, thermique par exemple) en une énergie mécanique ou...)

On distingue deux catégories de nerfs suivant le type d'informations qu'ils convoient :

  • les nerfs sensitifs (ou voie afférente) font remonter les informations depuis les récepteurs sensoriels somatiques (situés dans la peau (La peau est un organe composé de plusieurs couches de tissus. Elle joue, entre autres, le rôle d'enveloppe protectrice du corps.), les muscles, etc.) et viscéraux
  • les nerfs moteurs (ou voie efférente) transportent la commande (Commande : terme utilisé dans de nombreux domaines, généralement il désigne un ordre ou un souhait impératif.) motrice depuis le système nerveux (Le système nerveux est un système en réseau formé des organes des sens, des nerfs, de l'encéphale, de la moelle épinière, etc. Il coordonne les mouvements musculaires, contrôle le fonctionnement...) central vers les effecteurs (principalement les muscles, mais aussi les glandes) des systèmes somatiques ou autonome

Les nerfs contenants des voies afférentes et efférentes sont dits mixte.

Anatomie générale

Les fibres (Une fibre est une formation élémentaire, végétale ou animale, d'aspect filamenteux, se présentant généralement sous forme de faisceaux.) efférentes nerveuses motrices naissent au niveau des centres cérébraux moteurs, appelées cortex (En biologie, le cortex (mot latin signifiant écorce) désigne la couche superficielle ou périphérique d'un tissu organique.) moteur (Un moteur (du latin mōtor : « celui qui remue ») est un dispositif qui déplace de la matière en apportant de la puissance. Il effectue ce travail à partir d'une énergie...) (ou aires motrices) où se situent les motoneurones. Elles cheminent ensuite dans la corona radiata (Le groupe des radiés (Radiata) est l'une des deux grandes subdivisions morphologiques et phylogénétiques des métazoaires (en opposition aux bilatériens). Ils se caractérisent par une symétrie...) et la capsule interne (En France, ce nom désigne un médecin, un pharmacien ou un chirurgien-dentiste, à la fois en activité et en formation à l'hôpital ou en...) (qui sont des éléments de la substance blanche (La Substance blanche est avec la substance grise une des deux catégories de tissus du système nerveux. Elle forme la partie interne du cerveau et la partie superficielle de la moelle épinière.) du cerveau), puis dans le tronc (Un tronc peut être :) cérébral, et enfin dans la moelle épinière (La moelle épinière, ou moelle spinale, désigne la partie du système nerveux central prolongeant en dessous la medulla oblongata, ou bulbe...), jusqu'a la corne antérieure où elle passe le relais à un nouveau groupe de motoneurone.Ce nouveau groupe laisse ses axones former la racine rachidienne antérieure motrice. Il existe deux faiscaux moteurs : le faisceau pyramidal direct et croisé. De là, les fibres nerveuses se regroupent en nerfs selon leur fonction, émergent de la moelle, et rejoignent leur muscle (Les muscles sont une forme contractile des tissus des animaux. Ils forment l'un des quatre types majeurs de tissus, les autres étant le tissu épithélial, le tissu conjonctif, le tissu nerveux....) de destination sur lequel elles vont agir via la plaque motrice (La plaque motrice désigne la zone où un axone de nerf réalise une synapse avec une fibre musculaire. Le nerf contrôle l'état d'excitation du muscle.) et la voie extrapyramidale chargée des mouvements semi-automatiques.

Les fibres sensitives afférentes possèdent une terminaison dendritique dans l'organe (Un organe est un ensemble de tissus concourant à la réalisation d'une fonction physiologique. Certains organes assurent simultanément plusieurs fonctions, mais dans ce cas, une fonction est généralement associée...) cible (par exemple la peau), mais le corps cellulaire du neurone sensitif se trouve dans le ganglion rachidien, renflement de la racine rachidienne postérieure. L'axone de ce neurone sensitif chemine ensuite dans la moelle épinière, au sein d'un faisceau sensitif (faisceau cordonnal postérieur ou faisceau spinothalamique).

La plupart des nerfs sont des nerfs mixtes, c'est-à-dire qu'ils sont composés à la fois de fibres sensitives et de fibres motrices.

Anatomie détaillée

Le nerf périphérique

Le nerf, s'il est périphérique (c’est-à-dire s'il appartient au système nerveux périphérique), est composé d'un assemblage très particulier de prolongement cellulaire (ici, axone). Plusieurs fibres nerveuses s'associent en fascicules par le biais d'un tissu conjonctif nommé endonèvre (tissu conjonctif lâche contenant de nombreuses microfibrilles de collagène). Plusieurs fascicules s'associent autour (Autour est le nom que la nomenclature aviaire en langue française (mise à jour) donne à 31 espèces d'oiseaux qui, soit appartiennent au genre Accipiter, soit constituent les 5 genres...) d'un autre tissu, le périnèvre (constitué d'une dizaine de cellules aplaties revêtues par une lame basale), formant (Dans l'intonation, les changements de fréquence fondamentale sont perçus comme des variations de hauteur : plus la fréquence est élevée, plus la hauteur perçue est haute et inversement. Chaque...) ainsi un "groupe de fascicules". Enfin, plusieurs "groupes de fascicules" s'associent par le biais de l'épinèvre (tissus conjonctif dense contenant des adipocytes et des vaisseaux sanguins), donnant le nerf en tant qu'unité anatomique.

fibres nerveuses du sytème nerveux autonome et fibres nerveuses qui font intervenir la conscience

Le système nerveux autonome est la partie du système nerveux responsable des fonctions automatiques telles que la digestion (La digestion est le processus au cours duquel un organisme vivant reçoit du milieu extérieur des aliments (eau, molécules organiques et...), la sudation... ces fibres ont un rôle dans le maintien de l’équilibre du milieu intérieur, ou homéostasie, implique des interactions complexes entre des aspects physiologiques et comportementaux.Ils peut y avoir des nerfs afférents et efférents.

On y oppose les neurones contrôlant volontairement ou consciemment des fonctions telles que le mouvement d’un membre.

Liste de nerfs chez l'homme (Un homme est un individu de sexe masculin adulte de l'espèce appelée Homme moderne (Homo sapiens) ou plus simplement « Homme ». Par distinction, l'homme prépubère est appelé un...)

Rachis et crâne (Le crâne est une structure osseuse ou cartilagineuse de la tête, caractéristique des crâniates (dont font partie les...)

  • Nerf crânien (Les nerfs crâniens sont les nerfs qui émergent du cerveau au lieu de la moelle épinière. Les nerfs crâniens I et II sont appelés ainsi, mais techniquement parlant ne sont pas des nerfs, vu qu'il...)
  • Nerf spinal (ou nerf rachidien)

Membre supérieur

  • Nerf radial
  • Nerf médian
  • Nerf ulnaire
  • Nerf axillaire
  • Nerf musculocutané

Membre inférieur

  • Plexus lombo-sacré
  • Nerf obturateur
  • Nerf glutéal inférieur
  • Nerf glutéal supérieur
  • Nerf fémoral
  • Nerf ischiatique
  • Nerf cutané postérieur de la cuisse (La cuisse est la partie du membre inférieur unissant chez l'Homme le bassin à la jambe. Sa fonction est essentiellement locomotrice.)
  • Nerf tibial
  • Nerf fibulaire superficiel
  • Nerf fibulaire profond
  • Nerf cutané latéral de la cuisse
Page générée en 0.061 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique