Dassault Mirage IIIV
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
Balzac V Silhouette d'un avion
Motorisation
Moteur 8 x Rolls-Royce RB108 de sustentation : 8 x 1000 kg/p
1 Bristol Orpheus3 de propulsion : 1 x 2200 (Le X 2200 est un autorail actuellement en service pour les dessertes régionales françaises des lignes non électrifiées.) kg/p
Mirage IIIV Silhouette d'un avion
Motorisation
Moteur (Un moteur est un dispositif transformant une énergie non-mécanique (éolienne, chimique, électrique, thermique par exemple) en une énergie mécanique ou...) 8 x Rolls-Royce RB162 de sustentation : 8 x 2000 kg/p
1 SNECMA (Le Groupe Snecma est l'ancien nom d'un ensemble intégré au Groupe Safran. Cet ensemble comprend diverses entreprises dont la principale est la Snecma.) TF106 de 8000 kg/p

Au début des années 1960, à la demande du Ministère de la Défense français, les constructeurs aéronautiques Dassault Aviation (Dassault Aviation est un constructeur aéronautique basé en France. Il construit surtout des avions d'affaires mais également des avions militaires. La société a été fondée par Marcel...) et Sud-Aviation (Sud-Aviation est un constructeur aéronautique français né le 1er mars 1957 de la fusion entre la société nationale des constructions aéronautiques du sud-ouest (SNCASO) et de la Société nationale des...) réalisèrent des expérimentations d'avions à décollage (Le décollage est la phase transitoire pendant laquelle un aéronef passe de l'état statique - au sol - vers le vol.) et atterrissage (L’atterrissage désigne, au sens étymologique, le fait de rejoindre la terre ferme. Le terme recouvre cependant des notions différentes suivant qu'il est employé dans le domaine...) verticaux (ADAV) avec deux appareils :

  • le Balzac V (Au début des années 1960, à la demande du Ministère de la Défense français, les constructeurs aéronautiques Dassault Aviation et Sud-Aviation réalisèrent des expérimentations d'avions à décollage et...) destiné à valider la formule retenue avec des moteurs existants
  • le Mirage III V aux performances supérieures grâce à de nouveaux moteurs plus puissants

Ce programme fut arrêté en 1966 pour des raisons techniques et financières, ne débouchant sur aucune construction en série.

Conception

Le gouvernement français lança en août 1960 un programme expérimental d'avion (Un avion, selon la définition officielle de l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI), est un aéronef plus lourd que l'air, entraîné par un organe moteur (dans le cas d'un engin sans moteur, on parlera...) à décollage et atterrissage verticaux devant aboutir à un avion de combat. Le constructeur Dassault proposa un avion désigné Mirage III V équipé de réacteurs de sustentation pour le décollage et l'atterrissage et d'un réacteur (Un réacteur peut désigner :) classique pour le vol normal. Ce projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et...) fut accepté et un contrat de développement accordé à Dassault et Sud-Aviation.

Le Balzac V

Pour valider la formule, un démonstrateur désigné Balzac V fut construit en utilisant des moteurs déjà existants : il disposait de 8 réacteurs Rolls-Royce RB 108 de 1 000 kg/p chacun placés verticalement dans le fuselage (Le fuselage désigne l'enveloppe d'un avion qui reçoit généralement la charge transportée, ainsi que l'équipage. Le fuselage d'un avion supporte la voilure et...), et d'un réacteur de propulsion (La propulsion est le principe qui permet à un corps de se mouvoir dans son espace environnant. Elle fait appel à un propulseur qui transforme en force motrice l'énergie fournie par le...) Bristol Siddeley Orpheus 3 de 2 200 kg/p. Plusieurs innovations sont faites sur cet avion : premières commandes de vol électriques et utilisation de la télémétrie pour communiquer avec le sol en temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) réel les données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un événement, etc.) du vol.

Le premier vol (Le premier vol ou vol inaugural d'un avion est la première occasion pour celui-ci de prendre les airs par ses propres moyens. C'est l'équivalent en...) stationnaire est effectué le 12 octobre 1962, à Melun-Villaroche. La première transition vers le vol horizontal (Horizontal est une orientation parallèle à l'horizon, et perpendiculaire à la verticale. Une ligne horizontale va « de la gauche vers la droite » ou vice versa.) a lieu le 18 mars 1963 et un cycle complet de décollage vertical (Le vertical (rare), ou style vertical, est un style d’écriture musicale consistant en accords plaqués.), vol en palier puis atterrissage vertical est réalisé le 29 mars. Le prototype s'écrase cependant le 10 janvier 1964, tuant son pilote. Après avoir été réparé, il reprend ses essais mais est définitivement perdu en septembre 1965, provoquant à nouveau la mort (La mort est l'état définitif d'un organisme biologique qui cesse de vivre (même si on a pu parler de la mort dans un sens cosmique plus général, incluant par exemple la...) du pilote.

Le Mirage III V

Commandé en août 1961 et destiné à atteindre Mach 2, le Mirage III V est plus lourd que le Balzac et équipé de moteurs plus puissants : 8 Rolls-Royce RB 162 de 2000 kg/p chacun pour la sustentation et un réacteur de propulsion Pratt et Whitney JTF10 construit sous licence par la SNECMA.

Deux prototypes sont réalisés : le Mirage III V01 (qui fait son premier vol stationnaire le 24 juillet 1965) et le Mirage III V02 (premier vol le 22 juin 1966). La première transition du vol stationnaire au vol horizontal a lieu le 24 mars 1966. Le 12 septembre, le V02 atteint la vitesse (On distingue :) de Mach 2 en vol horizontal.

Entre temps, le Ministère de la Défense français s'aperçoit que la formule retenue est complexe à mettre au point (Graphie) et que le coût du programme dépasse ses budgets. En conséquence, le projet est abandonné dès mai 1966, même si les essais sont poursuivis jusqu'au crash du V02 (28 novembre 1966). Le V01 est désormais exposé au Musée de l'air (L'air est le mélange de gaz constituant l'atmosphère de la Terre. Il est inodore et incolore. Du fait de la diminution de la pression de l'air avec l'altitude, il est nécessaire de pressuriser les...) et de l'espace.

Page générée en 0.094 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique