Erre (nautisme) - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs est disponible ici.

L’erre d'un bateau désigne sa vitesse résiduelle lorsqu'il n'a plus de propulsion.

On l'utilise principalement dans les expressions du type avancer sur son erre, c'est-à-dire continuer à avancer sans propulsion, par exemple pour un voilier (Un voilier (ou bateau à voiles, navire à voiles) est un bateau ou navire propulsé par la force...) si l'on a choqué les voiles (Les Voiles sont l’une des 88 constellations du ciel, visible essentiellement de...) au près ou que l'on s'est mis face au vent (Le vent est le mouvement d’une atmosphère, masse de gaz située à la surface...), ou pour un navire (Un navire est un bateau destiné à la navigation maritime, c'est-à-dire prévu...) à moteur (Un moteur (du latin mōtor : « celui qui remue ») est un dispositif...) si la propulsion (La propulsion est le principe qui permet à un corps de se mouvoir dans son espace environnant....) a été débrayée.

On peut se servir de l’erre (ponctuellement) pour gagner quelques mètres au vent sans avoir à tirer un dernier bord pour atteindre une bouée ou marque de parcours (on dit parfois que l'on a bretonné la bouée). Dans le petit temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le...), lorsqu'un voilier traverse (Une traverse est un élément fondamental de la voie ferrée. C'est une pièce posée en travers de...) une molle (petite zone où il n'y a plus ou presque plus de vent), on fait bien attention à ne pas casser l’erre du bateau (Un bateau est une construction humaine capable de flotter sur l'eau et de s'y déplacer,...). Lorsque l'on veut prendre un coffre ou mouiller, on essaye d'arriver sur son erre afin que le bateau s'arrête exactement au point (Graphie) souhaité.

Le mot a glissé dans le domaine ferroviaire sans que son sens (SENS (Strategies for Engineered Negligible Senescence) est un projet scientifique qui a pour but...) ne change. En effet, les TGV (Le TGV est une rame automotrice électrique d'origine française apte à circuler à des vitesses...) roulent une partie du temps sans propulsion, portés uniquement par leur énergie cinétique (L'énergie cinétique (aussi appelée dans les anciens écrits vis viva, ou force vive) est...) (importante du fait de leur poids (Le poids est la force de pesanteur, d'origine gravitationnelle et inertielle, exercée par la...) et leur vitesse). On parle alors de marche (La marche (le pléonasme marche à pied est également souvent utilisé) est un...) sur l'erre.

Cet article vous a plu ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis !
Page générée en 0.007 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique