Androïde
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Série Science-fiction
Science-fiction
La SF à l’écran
autre-A-B-C-D-E-F-G
H-I-J-K-L-M
N-O-P-Q-R-S-T
U-V-W-X-Y-Z
Le monde de la SF
Auteurs - BD de SF
Fandom - Prix littéraires
Thèmes et genres
Catégorie

Un androïde désigne ce qui est de forme humaine, étymologiquement ce « qui ressemble à un homme ».

En science-fiction (La science-fiction, prononcée /sjɑ̃s.fik.sjɔ̃/ (abrégé en SF), est un genre narratif (principalement littéraire et...), un androïde est un robot (Un robot est un dispositif mécatronique (alliant mécanique, électronique et informatique) accomplissant automatiquement soit des tâches qui sont...) construit à l'image d'un être humain (stricto sensu, andr désigne l'homme (Un homme est un individu de sexe masculin adulte de l'espèce appelée Homme moderne (Homo sapiens) ou plus simplement « Homme ». Par...) au sens (SENS (Strategies for Engineered Negligible Senescence) est un projet scientifique qui a pour but l'extension radicale de l'espérance de vie humaine. Par une évolution progressive allant du ralentissement du...) masculin, mais même si humanoïde est parfois utilisé en alternance avec androïde, on n'hésite pas à parler d'androïde pour un robot à l'image d'une femme — quoique gynoïde est quelquefois employé). Le mot droïde, un robot dans l'univers (L'Univers est l'ensemble de tout ce qui existe et les lois qui le régissent.) de La Guerre des étoiles, dérive de ce sens.

Un androïde est à distinguer d'un cyborg qui est un organisme dont on a (re)construit l'organisation (Une organisation est) en fonction des logiques du vivant, généralement représenté par une créature qui mêle des parties vivantes et mécaniques.

Historique

De tous les termes désignant des machines d'apparence humaine, il est le plus ancien (XVIe siècle) ; l'androïde est un concept, qui découle des thèses mécanistes de Descartes, ou des alchimistes du Moyen Âge.

L'androïde diffère des homoncules, ou autres Golem, en ceci qu'il ne doit son existence (hypothétique) qu'à l'exercice de la Raison : Aucune intervention magique, ou divine, ne préside à sa création. Il est en outre exclusivement non biologique, au contraire par exemple d'une créature de Frankenstein.

Ignorant la notion d'« anthropomorphisme » jusqu'à une époque récente, l'homme a longtemps considéré la forme humaine comme la plus sacrée d'entre toutes, car potentiellement présente en toutes choses (la forme d'un nuage (Un nuage est une grande quantité de gouttelettes d’eau (ou de cristaux de glace) en suspension dans l’atmosphère. L’aspect d'un nuage dépend de la...), d'une racine de mandragore, etc.), preuve, s'il en faut, de la proximité de l'homme et de son Créateur. Sans ce concept d'androïde, qui rationalise et désacralise le corps humain (Le corps humain est la structure physique d'une personne.), jamais les automates de Vaucanson n'auraient vu le jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le ciel. Son début (par rapport à...), non plus que les travaux fondamentaux de Vésale, en médecine (La médecine (du latin medicus, « qui guérit ») est la science et la pratique (l'art) étudiant l'organisation du corps humain (anatomie), son...), sur la dissection de cadavres humains. Disons plutôt qu'il est le fruit (En botanique, le fruit est l'organe végétal protégeant la graine. Caractéristique des Angiospermes, il succède à la fleur par transformation du...) précoce de la rationalisation de la conscience occidentale.

Concrètement, l'androïde est à l'origine de la grande mode des automates, qui dura jusqu'à la fin du XIXe siècle ; dans la fiction, après les Contes d'Hoffmann ou l'Ève Future de Auguste de Villiers de L'Isle-Adam, sans doute servit-il d'inspiration à l'écrivain tchèque Karel Čapek, dont la pièce RUR (Robots Universels de Rossum), en 1921, est à l'origine de l'invention du mot robot (du tchèque robota, « travail forcé », ou du russe robot qui signifie « ouvrier »). Précisons que cette pièce dépeint l'existence d'androïdes, et non de « robots » dans l'acception contemporaine du terme.

Exemples d'androïdes réels

  • Nao : de la société Aldebaran-Robotics, l'humanoïde le plus performant actuellement et le moins chèr.
  • ASIMO : de la société Honda, un des androïdes les plus aboutis de nos jours ; le progrès technologique aidant, ce palmarès est hélas vite périmé. Le Japon est passionné de technologies robotiques produisant des humanoïdes ou des androïdes dont les capacités de mouvement approchent la gestuelle humaine.
  • Les premiers automates considérés comme étant des androïdes sont ceux de Jacques de Vaucanson (Jacques de Vaucanson (24 février 1709, Grenoble - 21 novembre 1782, Paris) est un inventeur et mécanicien français.) qui conçut son joueur de flute en 1733.
  • Ucroa : gynoïde destiné au mannequinat.
  • Aiko est un androïde qui reconnait des objets, sait lire en anglais et en japonais. Elle reconnait les parties de son corps et obéit à des instructions simples.
  • Der2 Fembot, est un androïde qui peut discuter.
  • Saya est un androïde programmé pour enseigner aux enfants.
  • Actroïd DER 3, est réceptionniste.
Page générée en 0.827 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique