Faluche - Définition

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Organisation

Les faluchards, dans la plupart des filières, et pour chaque ville, élisent un Grand-Maître (GM), désigné comme garant des traditions. Selon les traditions locales, il est parfois appuyé par un Grand-Chambellan (GC), qu'il choisit, ou qui est élu. L'insigne de ces responsables est une croix, sur laquelle se trouve inscrit au mérite. Ils la portent au bout d'un ruban de la couleur de la filière qu'ils représentent. La croix de GM est émaillée de blanc et celle de GC est dorée. À Poitiers, à Valence, à Grenoble, ou encore en sciences à Nantes et Dijon, les GC ont un ruban en pointe sans croix aux couleurs de leur discipline. Les étudiants de Limoges, les étudiants en Sciences de Tours, les étudiants en Sciences et Pharmacie de Montpellier et les étudiants en Pharmacie de Rouen possèdent également un Grand Alchimiste (GA).

Il existe également trois évêques couvrant chacun une partie de la France. L'office de l'évêque consiste en la célébration de mariages faluchards, de servir de médiateur et de confident. (actuellement, il y a 3 évêques en France : l'évêque du Nord à Amiens, l'évêque de l'Est à Dijon et l'évêque du Sud à Poitiers, il y a également un grand vicaire à Paris). A l'origine, la fonction d'évêque a été créée à Poitiers. Ils se distinguent par un chevron sur lequel sont mis un "E" inclut dans une double palme.

Il existe également des ordres au sein de la faluche, créés au gré des années. L'appartenance à une confrérie étudiante peut être signalée sur la faluche par un ruban ou un insigne particulier à chaque confrérie.

Controverses

Il est parfois repproché à la faluche d'entretenir l'existence du bizutage. L'appartenance aux faluchards passent en effet par un baptème (faluchage), et la limite entre ce baptême et un bizutage est parfois ténue.

Congrès anniversaire

À l'occasion du centenaire de la coiffe, les faluchards organisent un congrès à Reims. Depuis, l'initiative est relevée chaque année.

  • Centenaire de la faluche, à Reims, du 25 et 26 juin 1988
  • États généraux de la faluche, à Dijon, du 23 au 25 juin 1989
  • Convention nationale de la faluche, à Lille, du 22 au 24 juin 1990

Puis anniversaires de la faluche :

  • 103e : Clermont-Ferrand, du 23 au 25 juin 1991
  • 104e : Poitiers, du 24 au 26 juin 1992
  • 105e : Nancy, du 3 au 5 juillet 1993
  • 106e : Toulouse, du 1e au 3 juillet 1994
  • 107e : Paris, du 30 juin au 2 juillet 1995
  • 108e : Orléans, du 28 au 30 juin 1996
  • 109e : Montpellier, du 27 au 29 juin 1997
  • 110e : Reims, du 3 au 5 juillet 1998
  • 111e : Grenoble, du 25 au 27 juin 1999
  • 112e : Lille, du 30 juin au 2 juillet 2000
  • 113e : Poitiers, du 29 juin au 1e juillet 2001
  • 114e : Paris, du 28 au 30 juin 2002
  • 115e : Bordeaux, du 27 au 29 juin 2003
  • 116e : Toulouse, du 2 au 4 juillet 2004
  • 117e : Lyon, du 8 au 10 juillet 2005
  • 118e : Onzain (près de Blois), du 7 au 9 juillet 2006
  • 119e : Montpellier, du 29 juin au 1e juillet 2007
  • 120e : Reims, du 4 au 6 juillet 2008
  • 121e : Strasbourg, du 3 au 5 juillet 2009
  • 122e : Grenoble, du 2 au 4 juillet 2010

Autres folklores étudiants

En France

Certaines écoles françaises possèdent leur propre coiffe estudiantine :

  • Les trad's (traditions) des gadzarts de l'École nationale supérieure d'arts et métiers (ENSAM)
  • Les bérets et blouses pour les écoles nationales d’ingénieurs
  • Le bicorne et la tangente pour les polytechniciens
  • Le calot ou khâlot : dans certaines classes préparatoires aux grandes écoles
  • Les Bitards et Basochards à Poitiers
  • La blouse à l'Université de technologie de Belfort-Montbéliard
  • Le shako pour l'École spéciale militaire de Saint-Cyr ; le taconnet pour l'École des officiers de la gendarmerie nationale et le képi ou le calot pour les autres écoles militaires
  • Le chapeau noir pour les ingénieurs de l'Institut national des sciences appliquées Lyon, sur lequel figure le numéro de promotion en chiffres romains

Dans le monde

Dans d'autres pays que la France, des tenues folkloriques estudiantines existent également :

  • Allemagne : les fraternités étudiantes
  • Belgique : calotte et penne
  • Espagne : la tuna (es)
  • Grand-Duché de Luxembourg : casquette
  • Italie : feluca (aussi appelée pileo, (goliardia (it)) ou berretto universitario, la goliardia
  • Suisse : stella, Société de Belles-Lettres, Zofingue (société d'étudiants)
Page générée en 0.053 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
A propos - Informations légales | Partenaire: HD-Numérique
Version anglaise | Version allemande | Version espagnole | Version portugaise