Grand requin-marteau
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Grand requin-marteau
 Requin-marteau
Classification
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Chondrichthyes
Sous-classe Elasmobranchii
Super-ordre Euselachii
Ordre Carcharhiniformes
Famille Sphyrnidae
Genre Sphyrna
Nom binominal
Sphyrna mokarran
(Rüppell, 1837)
Statut de conservation IUCN :

EN  : En danger
Schéma montrant le risque d'extinction sur le classement de l'IUCN.

Répartition géographique
Sphyrna mokarran distmap.png

Le grand requin-marteau (Sphyrna mokarran) est une espèce (Dans les sciences du vivant, l’espèce (du latin species, « type » ou « apparence ») est le taxon de base de la systématique. L'espèce est un concept...) de requin-marteau qui vit dans les océans (Océans stylisé Ωcéans est un documentaire français réalisé par Jacques Perrin et Jacques Cluzaud dont le tournage a commencé en 2004 et produit en 2009.) tropicaux et quelques mers. Il hérite des caractéristiques des requins-marteaux en particulier par les larges extensions aplaties de sa tête qui donnent à ces poissons (Les Poissons sont une constellation du zodiaque traversée par le Soleil du 12 mars au 18 avril. Dans l'ordre du zodiaque, elle se situe entre le Verseau à...) une large portance et leur permettent de prendre des virages plus serrés que les autres requins. Cependant le grand requin-marteau est immédiatement reconnaissable par sa nageoire dorsale particulièrement développée (En géométrie, la développée d'une courbe plane est le lieu de ses centres de courbure. On peut aussi la décrire comme l'enveloppe de la famille des...). Le grand requin-marteau peut atteindre une taille de 5,5 mètres.

Habitat

Ce requin (Requin [ʁəkɛ̃] est un terme désormais ambigu désignant en français des poissons cartilagineux présents dans tous les océans du globe.) pélagique et parfois côtier se trouve dans tous les océans tropicaux ainsi qu'en Mer Rouge (La mer Rouge (arabe : ????? ?????? Bahr el-Ahmar) est une mer intra continentale de l'océan Indien entre l'Afrique du Nord et le Moyen-Orient d'une superficie d'environ 450 000 km².) et en Méditerranée. Il évolue entre la surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a plusieurs acceptions, parfois objet géométrique, parfois frontière...) et 100 mètres de fond.

Reproduction

Chez les requins-marteaux, la gestation (La gestation est un état fonctionnel particulier propre à la femelle de vivipare qui porte son ou ses petits dans son utérus, entre la nidation de l'œuf et la parturition (mise-bas ou...) est vivipare et plus longue que celle de l'humain : elle varie de 9 à 12 mois (Le mois (Du lat. mensis «mois», et anciennement au plur. «menstrues») est une période de temps arbitraire.). La femelle (En biologie, femelle (du latin « femella », petite femme, jeune femme) est le sexe de l'organisme qui produit des ovules, dans le cadre d'une reproduction anisogamique.) peut avoir dans son ventre de 10 à 40 embryons de requins. Ils mesurent environ 60 cm à la naissance. La reproduction (La Reproduction. Eléments pour une théorie du système d'enseignement est un ouvrage de sociologie co-écrit par Pierre Bourdieu et Jean-Claude Passeron...) reste très mystérieuse, car il est très difficile de pouvoir l'observer.

Une étude a été réalisée sur cette espèce entre 2001 et 2007. C'est dans un zoo du Nebraska aux États-Unis qu'une femelle requin marteau (marteau peut faire référence à :) avait mis bas à un requin seule.
L'étude de l'ADN a confirmé le fait que cette naissance était issue de la parthénogenèse, reproduction asexuée pour la première fois observée chez le requin.

Mode de vie

Le grand requin-marteau est un animal (Un animal (du latin animus, esprit, ou principe vital) est, selon la classification classique, un être vivant hétérotrophe, c’est-à-dire...) le plus souvent solitaire. Son activité (Le terme d'activité peut désigner une profession.) est essentiellement nocturne. Le grand requin marteau peut vivre jusqu'à environ 37 ans.

Particularités

Le grand requin-marteau est immunisé contre le venin (Le venin est une substance toxique qui est un mélange complexe de substances chimiques variées, surtout des enzymes qui servaient à l'origine à faciliter...) des raies, c'est aussi l'un des requins les plus sensibles à l'électricité (L’électricité est un phénomène physique dû aux différentes charges électriques de la matière, se manifestant par une énergie....). Ses cellules sensorielles sont capables de détecter des variations inférieures à 5 µV/cm. Malgré le danger qu'il représente compte tenu de sa taille, les pêcheurs de perles polynésiens ne sortent pas de l'eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les organismes vivants connus.) en sa présence.

Alimentation

Le grand requin-marteau se nourrit de poissons osseux mais également de raies et de requins. La raie léopard est l'une de ses proies favorites. Accessoirement ce requin se nourrit également de crustacés (Les crustacés (Crustacea) sont des arthropodes, c'est-à-dire des animaux dont le corps est revêtu d’un exosquelette chitinoprotéique appelé cuticule et souvent imprégné de...) et de céphalopodes.

Autres requins marteau

Vous pouvez consulter ici, une liste des autres requins-marteaux.

Conservation

Cette espèce de requin est en danger d'extinction (D'une manière générale, le mot extinction désigne une action consistant à éteindre quelque chose. Plus particulièrement on retrouve ce terme dans plusieurs domaines :) et a été inscrite sur la liste rouge (On parle de « liste rouge » pour désigner une liste contenant des informations sensibles, la catégorie des numéros de téléphone qui ne sont pas affichés...) de l'IUCN en juin 2004.

Page générée en 0.028 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique