Île Wake - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Histoire

Découverte

L'île est découverte le 20 octobre 1568 par l'explorateur espagnol Álvaro de Mendaña de Neira. Il trouve "une île basse et stérile" à qui il voulait donner le nom de "San Francisco". L'île (Une île est une étendue de terre entourée d'eau, que cette eau soit celle d'un cours d'eau, d'un...) fut finalement nommée en l'honneur du capitaine de goélette (Une goélette (ou anciennement goëlette) est un voilier dont le mât de misaine, placé à l'avant...) Samuel Wake en 1796.

Le 20 décembre 1840, une expédition d'exploration (L'exploration est le fait de chercher avec l'intention de découvrir quelque chose d'inconnu.) américaine commandée par le commodore Charles Wilkes débarqua sur cette île qu'il trouva désolée, sans eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les...) douce et recouverte d'arbustes. Il nota que le lagon était poissonneux. Le naturaliste (Le mot naturaliste fait référence au domaine des sciences naturelles. L'adjectif qualifie...) de l'expédition, Titian Peale, collecta plusieurs nouveaux spécimens dont un œuf de petit albatros et des spécimens aquatiques.

Le naufrage du Libelle

Dans la nuit du 4 mars 1866, le trois-mâts (Un trois-mâts est un navire à voile comportant trois mâts. Il s'agit du gréement courant pour...) barque ( Photo d'une barque Types de bateaux Une barque est un petit bateau mû...) Libelle de Brême s'échoua au large de l'île à cause d'une tempête (Une tempête est un phénomène météorologique violent à large...). Le bateau (Un bateau est une construction humaine capable de flotter sur l'eau et de s'y déplacer,...), sous le commandement du capitaine Tobias était parti de San Francisco pour rejoindre Hong-Kong. La célèbre cantatrice Anna Bishop (ex-compagne du grand harpiste Nicolas Bochsa) et son mari Martin Schultz (un diamantaire de New York) étaient à bord avec trois autres membres de la troupe d'opéra. Après 21 jours (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la...), les trente passagers et l'équipage embarquèrent dans la baleinière (La baleinière est une embarcation longue et fine qui est utilisée pour la chasse à la baleine....) et le canot (Un canot est un petit bateau non ponté manœuvré à la rame, à l'aviron, à la godille, à...) du bord pour rejoindre l'île espagnole de Guam (Guam est une île située dans l'océan Pacifique. Elle est rattachée aux...). La baleinière qui transportait les passagers atteignit Guam le 8 avril. Le canot disparut en mer (Le terme de mer recouvre plusieurs réalités.).

La militarisation de l'île

L’île de Wake fut annexée par les États-Unis le 17 janvier 1899. En 1935, Pan American Airways construisit un petit village (Un village est, à la campagne ou à la montagne, un ensemble d'habitations, de...) surnommé "PAAville" pour servir les vols États-Unis-Chine.

En janvier 1941, la Marine américaine construit une base militaire sur l'atoll. Une garnison de 450 officiers, provenant du premier bataillon de la défense marine est affecté accompagné de plus de 1 200 travailleurs civils. On y trouve six canons de 127 mm récupérés sur un croiseur (Un croiseur est un navire de guerre, aujourd'hui, le plus puissant et le plus grand des bâtiments...) mis à la ferraille, 12 canons anti-aériens M3 de 76 mm, 18 canons lourds M2 et également 30 autres canons légers. Cette garnison est commandée par le commandant Devreux.

La Seconde ( Seconde est le féminin de l'adjectif second, qui vient immédiatement après le premier ou qui...) Guerre mondiale

Le lendemain de l'attaque de Pearl Harbor, 16 bombardiers japonais attaquent l'île détruisant huit des douze Grumman F4F Wildcat (Le Grumman F4F Wildcat est un avion de chasse américain pour porte-avions qui fut mis en...) présents sur l'aéroport (Un aéroport est l'ensemble des bâtiments et des installations d'un aérodrome qui...) mais laissèrent intacts les installations défensives. Au matin du 11 décembre, la garnison aidés des quatre Wildcats repoussent le premier débarquement japonais de la Force (Le mot force peut désigner un pouvoir mécanique sur les choses, et aussi, métaphoriquement, un...) des mers du Sud (Le sud est un point cardinal, opposé au nord.) de la marine impériale japonaise composée de:

  • 3 croiseurs de combat (Yubari, Tenryu, Tatsuta) et
  • 8 destroyers : Yayoi, Mutski, Kisaragi, Hayate, Oite, Asanagi;
  • 2 patrouilleurs (Patrol Boat No. 32 et Patrol Boat No. 33);
  • 2 transporteurs de troupe contenant 450 marins japonais.

L'artillerie terrestre fit feu (Le feu est la production d'une flamme par une réaction chimique exothermique d'oxydation...) sur l'invasion coulant le Hayate qui fut le premier bateau japonais coulé de la Seconde Guerre mondiale et endommagea de nombreux navires. Les Wildcats, quant à eux, coulèrent le Kisaragi.

Le siège continua et l'aviation (L'aviation est une activité aérienne définie par l'ensemble des acteurs,...) japonaise continua de bombarder l'île. La marine japonaise détacha deux porte-avions (Un porte-avions est un navire de guerre permettant de transporter et de mettre en œuvre des...) de Pearl Harbour (Soryu et Hiryu). Le 23 décembre, les Japonais lancent la deuxième attaque avec les navires présents lors de la première attaque avec 1 500 hommes supplémentaires. Les deux patrouilleurs accostent à 2h35 puis, après toute une nuit et toute la matinée de combats, les Américains se rendent finalement. Les américains enregistrent une perte de 119 hommes alors que les japonais perdent 900 hommes, deux destroyers et 20 avions. Tous les Américains sont capturés. Le capitaine Henry T. Elrod, un des pilotes du VMF-211 fut décoré de la médaille d'honneur à titre posthume pour avoir abattu deux chasseurs A6M Zero. Une décoration militaire spéciale, la Wake Island Device fut créé en l'honneur des défenseurs de l'île de Wake.

Navire (Un navire est un bateau destiné à la navigation maritime, c'est-à-dire prévu...) japonais coulé pendant la bataille de l'île Wake.

Le 24 février 1942, l'USS Enterprise de la Task Force 16 attaque les troupes japonaises de l'île de Wake. Les États-Unis bombardèrent l'île jusqu'à la reddition des Japonais. Le 5 octobre 1943, les avions de l'USS Yorktown menèrent un raid extrêmement efficace et deux jours après, ayant peur d'une invasion imminente, le vice-amiral Shigematsu Sakaibara ordonna l'exécution de 98 Américains capturés effectuant du travail forcé sur l'atoll. Une inscription encore visible dans une grotte est un témoignage d'un de ces Américains qui réussit à s'échapper mais fut finalement repris. Le 4 septembre 1945, les Japonais se rendent.

La période après-guerre

L'île fut un poste avancé durant la guerre froide et fut administré par Army Space and Missile (Un missile est un projectile autopropulsé et guidé, constitué de :) Defense Command. Depuis 1974, l'aéroport est utilisé par les militaires américains et quelques vols cargo commerciaux. Il y a aussi deux ports offshore (Offshore est un terme anglais désignant à l'origine les activités qui se déroulent au large des...) pour des gros navires. L'atoll n'est cependant plus habité.

L'île reste une position stratégique dans le Pacifique et reste un aéroport de secours pour les avions (Wake Island Airfield, code AITA : AWK).

L'île a servi de plateforme de lancement pour plusieurs fusées destinées à tester les systèmes anti-missiles américains.

Depuis le 6 janvier 2009, elle est incluse dans une vaste zone classée monument national américain.

Page générée en 0.060 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique