Mastodonte
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Nom vernaculaire ou
nom normalisé ambigu :
Le terme « Mastodonte » s'applique, en français,
à plusieurs taxons distincts. Icône de redirection
Mastodonte
Squelette de Mastodonte exposé au musée de Bismarck
Squelette (Le squelette est une charpente animale rigide servant de support pour les muscles. Il est à la base de l'evolution des vertébrés. Celui ci leur a fourni un avantage sélectif conséquent suite au besoin...) de Mastodonte exposé au musée de Bismarck
Taxons concernés
  • dans la famille Palaeomastodontidae † :
    • toutes les espèce (Dans les sciences du vivant, l’espèce (du latin species, « type » ou « apparence ») est le taxon de base de la systématique. L'espèce est un concept flou dont il existe une multitude...) du genre Palaeomastodon
  • dans la famille Mammutidae † :
    • dans le genre Mammut † :
      • Mammut americanum † Hay, 1922
      • Mammut borsoni
  • dans la famille Gomphotheriidae † :
    • toutes les espèce du genre Gomphotherium
    • toutes les espèce du genre Anancus
  • dans la famille Elephantidae :
    • toutes les espèce du genre Stegodon

Mastodonte est un terme ambigu en français. Les mastodontes sont des proboscidiens vivant au tertiaire et aujourd'hui éteints. Ils appartiennent à la famille des Mammutidae et ne doivent pas être confondus avec les vrais mammouths (Mammuthus), qui appartiennent à la famille des Elephantidae (Les éléphantidés (Elephantidae) forment l'unique famille de mammifères de l'ordre des Proboscidiens. Cette famille comptait de très nombreuses espèces par le passé, dont le mammouth ou le stégodon.).

Le terme a été forgé par Cuvier à partir des mots grecs mastos (mamelle) et odous, -ontos (dent) en raison des molaires mamelonnées de ce fossile (Un fossile (dérivé du substantif du verbe latin fodere : fossile, littéralement « qui est fouillé ») est le reste (coquille, os, dent,...).

Morphologie

Les mastodontes avaient des incisives allongées en défenses non seulement à la mâchoire supérieure, mais aussi à la mâchoire inférieure. Ils ont reçu leur nom en raison de leurs molaires caractérisée par des rotondités, qui, vues de côté, rappellent des poitrines de femme. Au contraire, les mammouths et les « éléphants véritables » (y compris Primelephas qui avait encore quatre défenses), possèdent des dents composées de lamelles transversales qui leur permettent de broyer les herbes.

Les mastodontes avaient le corps plus long que les éléphants modernes et ils étaient plus bas sur pattes.

Mastodonte américain

Le mastondonte d'Amérique (L’Amérique est un continent séparé, à l'ouest, de l'Asie et l'Océanie par le détroit de Béring et l'océan Pacifique; et à l'est, de l'Europe et de l'Afrique par...) (Mammut americanum), mesure 1 mètre (Le mètre (symbole m, du grec metron, mesure) est l'unité de base de longueur du Système international (SI). Il est défini, depuis 1983, comme la distance parcourue par la lumière dans le vide en...) de moins que le mammouth (Les mammouths sont des mammifères éteints de la famille des éléphantidés.), soit plus de 3 mètres de haut. Il possède d'énormes défenses courbes, mais elles ne sont pas aussi courbées que celle du mammouth. Le mastodonte d'Amérique habitait exclusivement l'Amérique du Nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.), et surtout l'est, où il trouvait un habitat favorable dans les forêts d'épinettes denses. Les mastodontes mangeaient probablement des rameaux et des cônes de conifères, des feuilles et des plantes herbacées et palustres. Leur poil (Le poil est une production filiforme de l'épiderme, couvrant partiellement ou intégralement la peau des mammifères. Lorsque la couverture de la peau est...) d'un brun rougeâtre était assez grossier.

Des chercheurs américains ont découvert qu'ils étaient capables de se battre entre eux à mort (La mort est l'état définitif d'un organisme biologique qui cesse de vivre (même si on a pu parler de la mort dans un sens cosmique plus général, incluant par exemple la mort des étoiles)....), comme le prouvent des morceaux de crâne (Le crâne est une structure osseuse ou cartilagineuse de la tête, caractéristique des crâniates (dont font partie les vertébrés). Le...) broyés qu'on a retrouvés.

Ils ont survécu à la période glaciaire tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) entière (les deux derniers millions d'années) et ont disparu il y a environ 9 000 ans.

Évolution

Les premiers mastodontes sont apparus il y a environ 30 millions d'années, la forme la plus ancienne étant le paléomastodonte. Il possédait un nez (Le nez (du latin nasus) est chez l'homme la saillie médiane du visage située au-dessus de la lèvre supérieure et qui, en le surplombant, recouvre...) et une lèvre (Les lèvres sont les parties charnues qui bordent la bouche chez de nombreux animaux. Au nombre de deux, les lèvres supérieure et inférieure, elles s'amincissent sur les côtés de la bouche pour se...) supérieure qui se prolongeaient en forme de trompe ainsi que de courtes défenses.

Les mastodontes se sont répandus au cours des 25 millions d'années suivantes dans le monde (Le mot monde peut désigner :) entier, sauf l'Australie (L’Australie (officiellement Commonwealth d’Australie) est un pays de l’hémisphère Sud dont la superficie couvre la plus grande partie de l'Océanie. En plus de...). On connait les genres Mammut, Gomphotherium, Anancus et Stegodon.

L'évolution vers ce qu'on appelle les « éléphants véritables » a commencé il y a environ 12 millions d'années avec Primelephas (selon d'autres avec Stegolophodon). Celui-ci possédait encore les quatre défenses typiques des mastodontes, mais déjà aussi les dents à lamelles que l'on trouve chez les éléphants actuels.

Page générée en 0.238 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique