Poil - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Follicule pileux.
Certains hommes et plus rarement des femmes ont une pilosité abondante dans le dos, le cou et sur les membres.

Le poil est une production filiforme de l'épiderme, couvrant partiellement ou intégralement la peau (La peau est un organe composé de plusieurs couches de tissus. Elle joue, entre autres, le...) des mammifères. Lorsque la couverture de la peau est complète, on parle de pelage chez les animaux en général. Chez l' humain, la pilosité relative au sommet de la tête s'appelle la chevelure et celle concernant le menton est la barbe, enfin celle du menton et du cou (Le cou est la région du corps qui est située entre la tête et le reste du corps...) est appelée la crinière chez les autres animaux.

Formation d'un poil

Le poil, aussi appelé tige (La tige est chez les plantes à fleurs, l'axe, généralement aérien, qui prolonge la racine et...) pilaire, est enraciné à environ 4 mm sous la peau (derme). Il se forme au sein d'un follicule pileux, invagination de l'épiderme en contact avec une papille dermique vascularisée. La zone en contact avec la papille, appelée matrice pilaire, est constituée de kératinocytes et mélanocytes qui se multiplient très rapidement par mitoses successives.

Les kératinocytes durcissent pour constituer la tige pilaire puis meurent. Le bulbe (Un bulbe est une pousse souterraine verticale disposant de feuilles modifiées utilisées...) pilaire contient un mélanocyte pour une trentaine de kératinocytes. Les mélanocytes transmettent la mélanine aux kératinocytes : la tige pilaire pousse (Pousse est le nom donné à une course automobile illégale à la Réunion.) donc pigmentée jusqu'à la disparition des mélanocytes avec l'âge.

Le follicule pileux est en relation avec une glande sébacée ou plusieurs, ainsi qu'avec un petit muscle (Les muscles sont une forme contractile des tissus des animaux. Ils forment l'un des quatre types...) lisse, le muscle arrecteur aussi appelé muscle horripilateur.

Spécificité des poils

Les poils de mammifères sont parfois utilisés par les naturalistes pour identifier des animaux (espèce) voire des individus au sein d'une population, via l'information génétique (La génétique (du grec genno γεννώ = donner naissance) est...) (ADN) qu'ils contiennent sur l'individu (Le Wiktionnaire est un projet de dictionnaire libre et gratuit similaire à Wikipédia (tous deux...) ou la population dont il fait partie. C'est en particulier une des techniques utilisées pour le suivi d'animaux devenus rares ou difficiles à observer (loup, ours (Les ours (ou ursinés, du latin ŭrsus, de même sens) sont de grands mammifères...)...).

Rôle des poils

Le poil étend la sensibilité de l'organisme, permettant par exemple ici la détection d'un insecte (Insectes est une revue francophone d'écologie et d'entomologie destinée à un large...) (larve d'une punaise, végétarienne) très petit en mouvement sur la peau.

De nombreux invertébrés (dont insectes) et vertébrés (Les vertébrés forment un sous-embranchement du règne animal. Ce taxon, qui dans sa...) possèdent des poils dont les fonctions semblent très diverses (du pelage à poils creux protecteur à capteur (Un capteur est un dispositif transformant l'état d'une grandeur physique observée en une...) de chaleur (Dans le langage courant, les mots chaleur et température ont souvent un sens équivalent :...) et de rayonnement (Le rayonnement, synonyme de radiation en physique, désigne le processus d'émission ou de...) UV chez l'ours polaire, aux poils de moustaches du chat (Le chat domestique (Felis silvestris catus) est un mammifère carnivore de la famille des...) ou vibrisse de la chauve-souris qui jouent un rôle pour l'équilibre, l'alimentation et la perception. Ces poils servent (Servent est la contraction du mot serveur et client.) aussi parfois à rendre les nids ou terriers plus chauds et confortables pour les petits ou pour une période d'hibernation (L’hibernation est un état d’hypothermie régulée, durant plusieurs...).

Presque tous les insectes sont abondamment garnis de poils microscopiques dont les fonctions sont mal connues.

Quelques espèces d'araignées (Theraphosidae) ou certaines chenilles de papillons sont très velues (ex : halisidote maculée) et parmi ces espèces, certaines possèdent des poils urticants (enduits de venin (Le venin est une substance toxique qui est un mélange complexe de substances chimiques...) par frottement (Les frottements sont des interactions qui s'opposent à la persistance d'un mouvement relatif entre...) sur des glandes à venin ou en contenant) et éventuellement allergènes (chenille processionnaire du pin) ; quelques espèces peuvent même projeter ces poils (à courte distance) vers leurs prédateurs si elles se sentent menacées.

Sous les bras et autour (Autour est le nom que la nomenclature aviaire en langue française (mise à jour) donne...) des organes génitaux les poils semblent avoir la fonction de roulement ( En mécanique, le roulement, et plus précisément le roulement sans glissement, est le...) à billes, diminuant l'échauffement et les inflammations, ainsi que l'évaporation (L'évaporation est un passage progressif de l'état liquide à l'état gazeux. Elle est différente...) de la transpiration, et peut-être la diffusion (Dans le langage courant, le terme diffusion fait référence à une notion de...) d'hormones.

Les poils, cheveux et autres phanères pourraient aussi contribuer à la détoxication de l'organisme, on y trouve, par exemple, une partie de toxiques tels que le plomb (Le plomb est un élément chimique de la famille des cristallogènes, de symbole Pb et...), le mercure ou l'arsenic (L’arsenic est un élément chimique de la famille des pnictogènes, de symbole...) absorbé via l'alimentation ou la respiration (Dans le langage courant, la respiration désigne à la fois les échanges gazeux (rejet...) qui s'y accumulent. Dans les oreilles et le nez (Le nez (du latin nasus) est chez l'homme la saillie médiane du visage située au-dessus de...), des poils jouent le rôle de filtre (Un filtre est un système servant à séparer des éléments dans un flux.) et d'alerte en cas de pénétration (insecte, objet (De manière générale, le mot objet (du latin objectum, 1361) désigne une entité définie dans...)...).

Page générée en 0.062 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique