Numéro Un
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

La copie sur Caprica

Une deuxième version de Cavil apparaît parmi les survivants de Caprica que Kara « Starbuck » Thrace réunit après une mission de sauvetage sur la planète. Pendant une attaque, les cylons cessent soudainement le feu (Le feu est la production d'une flamme par une réaction chimique exothermique d'oxydation appelée combustion.) et se retirent. Le Cavil de ce groupe annonce que les cylons ont quitté Caprica et les ont épargnés. Alors qu'ils ont rejoint la flotte, le chef Tyrol (Le Tyrol est une région alpine d'Europe centrale.) repère le deuxième Cavil débarquant d'un Rapace (Rapace est un terme désignant en français des oiseaux carnivores, au bec crochu et tranchant et possédant des serres. Ils ont généralement une vue remarquable, et pour certaines espèces ont,...) et prévient les gardes que c'est un cylon. Celui-ci reconnaît l'être, apportant un message (La théorie de l'information fut mise au point pour déterminer mathématiquement le taux d’information transmis dans la communication d’un message par un canal de...) pour leur chef. L'amiral Adama le fait jeter en prison. Pendant ce temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.), le premier Cavil est arrêté et proteste de son innocence avec emphase jusqu'à ce qu'il voie son jumeau (Littéralement, le terme jumeau se réfère à tous les individus (ou l'un de ceux-ci) qui ont partagé le même utérus et qui sont...) dans la prison. Il dit juste « Oh... okay alors... » et entre calmement dans la cellule.

Le deuxième Cavil délivre un message à Roslin annonçant que l'attaque des Douze Colonies par les cylons, ainsi que la poursuite de la Flotte Coloniale, étaient des erreurs. Il explique ensuite que deux héros cylons, le modèle Numéro Six connue sous le nom de Caprica Six et le Numéro Huit (Sharon Valerii – la copie en poste sur le Galactica qui avait tiré sur l'amiral Adama), les ont convaincus que la guerre était futile. Il affirme que bien que le cylons soient des machines, ils s'efforcent d'être les meilleures machines possible, et croient qu'ils s'élèveront un jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le ciel. Son début (par rapport à minuit heure locale) et sa...) au-dessus de leurs créateurs. Leur première étape était de remplacer l'humanité et ils ont cru qu'ils pourraient y parvenir en déroutant la vie (La vie est le nom donné :) et en prenant la place des hommes. Ils ont toutefois convenu qu'ils n'étaient pas devenus meilleurs que ces créateurs qu'ils méprisent et offrent de surseoir au génocide, suggérant que l'Humain et le cylon aillent chacun leur chemin.

Adama et Roslin rejettent rageusement cette idée, déclarant qu'ils ne peuvent tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) simplement pas partir au loin après que les cylons ont détruit leurs mondes d'origine. Adama demande aux deux Cavil si le nouveau plan vient de leur dieu, à quoi ils rétorquent qu' « il n'y a aucun Dieu », et que Dieu a été créé par l'homme (Un homme est un individu de sexe masculin adulte de l'espèce appelée Homme moderne (Homo sapiens) ou plus simplement « Homme ». Par distinction, l'homme prépubère est appelé un garçon, tandis que...) primitif pour expliquer l'inexplicable, bien qu'ils reconnaissent que ni l'une ni l'autre position ne peut être prouvée. Malgré la sincérité apparente du message et l'offre de trêve, Roslin ordonne que les deux Cavil soient éjectés dans l'espace ; elle persifle qu'ils découvriront rapidement si leur dieu existe ou non.

Caractéristiques générales

Une observation (L’observation est l’action de suivi attentif des phénomènes, sans volonté de les modifier, à l’aide de moyens d’enquête et d’étude appropriés. Le...) faite par Sharon « Boomer » Valerii indique que Cavil est contre l'idée des cylons se reproduisant biologiquement, ce qui se comprend vu son manque de foi dans le dieu cylon, dont les commandements incluent « soyez féconds ».

Cavil est connu pour déclamer de façon sarcastique des dialogues associés aux stéréotypes de la science-fiction (La science-fiction, prononcée /sjɑ̃s.fik.sjɔ̃/ (abrégé en SF), est un genre narratif (principalement littéraire et cinématographique) structuré par des hypothèses sur ce...), tels que « amenez-moi à votre chef » et « nous venons en paix ».

Vengeance contre l'humanité et contre ses créateurs

On apprend l'histoire de John Cavil au cours de la quatrième saison. Il est le premier modèle humanoïde créé par les cinq derniers et les a aidés dans la conception des 7 autres. Cependant, aigri par sa ressemblance avec les humains qui, selon lui, le limite mentalement et physiquement, il se révolte contre ses créateurs. Il les abat et les envoie, après les avoir rendus amnésiques, sur les Douze Colonies afin qu'ils constatent la laideur de l'humanité et assistent à son extermination par les cylons. Personnage sadique, selon l'expression d'Ellen, il profite de l'amnésie (L'amnésie est la perte partielle ou totale de la mémoire.) des cinq derniers pour les faire souffrir, torturant le colonel Tigh et lui arrachant un œil, et en forçant Ellen à coucher avec lui.

Page générée en 0.079 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique