Sabre laser
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Trucages pour les films

L'accessoire utilisé comme poignée des sabres dans le film original était basé sur la batterie du flash d'un vieil appareil photo. En version « sabre allumé », les épées utilisées étaient conçues dans le but de provoquer un effet lumineux directement intégré sur la pellicule lors du tournage. La lame était composée de trois faces recouvertes de rétroréflecteurs. Une lampe était positionnée aux côtés de la caméra (Le terme caméra est issu du latin : chambre, pour chambre photographique. Il désigne un appareil de prise de vues animées, pour le cinéma, la...) et illuminait le sujet au travers d'une vitre inclinée à 45 degrés de manière à ce que l'épée semble briller du point (Graphie) de vue (La vue est le sens qui permet d'observer et d'analyser l'environnement par la réception et l'interprétation des rayonnements lumineux.) de la caméra. Un moteur (Un moteur (du latin mōtor : « celui qui remue ») est un dispositif qui déplace de la matière en apportant de la puissance. Il...) placé dans la poignée faisait tourner la lame, assurant ainsi une réflexion permanente vers la caméra. Cela créait également l'effet familier de vacillement. Finalement, ce système ne donna pas les résultats escomptés et un procédé d'animation (L'animation consiste à donner l'illusion du mouvement à l'aide d'une suite d'images. Ces images peuvent être dessinées, peintes, photographiées, numériques, etc.), inventé par Nelson Shin, fut employé pour rehausser la luminosité (La luminosité désigne la caractéristique de ce qui émet ou réfléchit la lumière.) des sabres. C'est à ce stade (Un stade (du grec ancien στ?διον stadion, du verbe ?στημι istêmi, « se tenir droit et ferme ») est un équipement sportif.) que fut prise la décision artistique de donner différentes couleurs aux lames.

Pour L'Empire contre-attaque, les accessoires utilisés étaient de simples baguettes blanches, et l'effet lumineux était entièrement réalisé via un procédé particulier d'animation appelé rotoscopie, par lequel une animation est dessinée par dessus la vidéo (La vidéo regroupe l'ensemble des techniques, technologie, permettant l'enregistrement ainsi que la restitution d'images animées, accompagnées ou non de son, sur un support adapté à l'électronique et non de...) enregistrée afin de conserver la précision des mouvements.

Pour Le Retour du Jedi et les films suivants, les poignées furent usinées à partir d'aluminium (L'aluminium est un élément chimique, de symbole Al et de numéro atomique 13. C’est un élément important sur la Terre avec 1,5 % de la masse totale.). Au lieu d'une lame brillante, des baguettes de carbone (Le carbone est un élément chimique de la famille des cristallogènes, de symbole C, de numéro atomique 6 et de masse atomique 12,0107.) furent utilisées comme lame de référence pour les scènes de combat. Dans les épisodes I et II, ils passèrent à des poignées en résine et des tubes d'aluminium. Pour l'épisode final de la saga Star Wars (Star Wars ou La Guerre des étoiles, est une saga cinématographique de science-fiction créée par George Lucas, emblématique d'un genre que l'on...), La Revanche des Sith, l'aluminium fut remplacé par un mélange (Un mélange est une association de deux ou plusieurs substances solides, liquides ou gazeuses qui n'interagissent pas chimiquement. Le résultat de l'opération est une préparation aussi...) de fibres (Une fibre est une formation élémentaire, végétale ou animale, d'aspect filamenteux, se présentant généralement sous forme de faisceaux.) de carbone, spécifiquement élaboré pour le film. Ces accessoires durent être renforcés car ils cassaient souvent lors de leurs premières utilisations par les acteurs dans les séquences de combat. On notera d'ailleurs que le tournage d'une scène de sabres lasers, telle que le duel final entre Obi-wan et Anakin sur Mustafar dans La revanche des Sith, pouvait prendre plusieurs mois (Le mois (Du lat. mensis «mois», et anciennement au plur. «menstrues») est une période de temps arbitraire.) car chaque acteur (Un acteur est un artiste qui incarne un personnage dans un film, dans une pièce de théâtre, à la télévision, à la radio, ou même dans des spectacles de rue. En plus de l'interprétation proprement dite, un acteur (ou...) devait mémoriser une séquence complexe de plus de 1000 gestes et les exécuter parfaitement.

Dans l'ancienne trilogie, la couleur (La couleur est la perception subjective qu'a l'œil d'une ou plusieurs fréquences d'ondes lumineuses, avec une (ou des) amplitude(s) donnée(s).) des sabres étaient dessinée manuellement par dessus l'image originale blanche de la lame. De nombreux commentaires affirment que les sabres laser (Un laser est un appareil émettant de la lumière (rayonnement électromagnétique) amplifiée par émission stimulée. Le terme laser provient de l'acronyme...) de la version DVD (Le DVD officiellement Digital Versatile Disc - même si d'autres dénominations sont employées - est un disque optique numérique...) paraissent moins beaux que dans la version originale, à cause de l'algorithme avancé utilisé pour restaurer et numériser les films. On remarquera d'ailleurs que suite à une erreur de réalisation des effets spéciaux, dans Un nouvel espoir, lors d'une scène à bord du Faucon Millenium, le sabre laser (Le sabre laser est une arme de l'univers de fiction Star Wars. Il s'emploie comme un sabre classique, mais il peut traverser de nombreuses matières solides, comme...) de Luke Skywalker (Luke Skywalker est le personnage principal de la trilogie originale Star Wars (épisodes IV à VI). Il est le fils d'Anakin Skywalker et de Padmé Amidala. Il nait en -19 Av. BY...) apparaît brièvement coloré en vert (Le vert est une couleur complémentaire correspondant à la lumière qui a une longueur d'onde comprise entre 490 et 570 nm. L'œil humain possède un récepteur, appelé cône M, dont la bande passante est axée sur cette...) plutôt qu'en bleu (Bleu (de l'ancien haut-allemand « blao » = brillant) est une des trois couleurs primaires. Sa longueur d'onde est comprise approximativement...). Dans la trilogie récente, ce problème ne s'est pas posé puisque les lames étaient ajoutées numériquement.

La lumière (La lumière est l'ensemble des ondes électromagnétiques visibles par l'œil humain, c'est-à-dire comprises dans des longueurs d'onde de 380nm (violet) à 780nm (rouge). La lumière est intimement liée...) normalement émise par les sabres est assez mal rendue dans toute la saga Star Wars. La réflexion de la lumière se voit ainsi très peu sur le visage d'un humain. Seuls les personnages de synthèse comme Yoda (Yoda est un personnage fictif du space-opera Star Wars. C'est un très grand, voire le plus grand Maître Jedi de la saga.) dans les épisodes II et III sont correctement éclairés. Une exception toutefois, lors d'une scène du combat entre Dooku et Anakin dans L'attaque des clones, les acteurs utilisèrent des tubes fluorescents d'une couleur adaptée à leurs armes ; mais ce choix répondait uniquement à un besoin (Les besoins se situent au niveau de l'interaction entre l'individu et l'environnement. Il est souvent fait un classement des besoins humains en trois grandes catégories : les besoins primaires, les besoins secondaires et...) d'esthétique.

Les créateurs de fanfilms ont utilisés diverses techniques pour recréer l'effet « sabre laser », la plupart impliquant des programmes tels qu'AlamDV, Adobe After Effects, Adobe Photoshop (Photoshop est un logiciel de retouche, de traitement et de dessin assisté par ordinateur édité par Adobe. Il est principalement utilisé pour le traitement de photographies numériques, mais sert...), MainVision, GIMP (GIMP (prononcez /gimp/), signifiant GNU Image Manipulation Program, littéralement « programme GNU de manipulation d'images », anciennement General Image Manipulation Program, est un logiciel de traitement d'image bitmap (dessin,...), LSmaker, crimsonFX (pour Mac), ou Blender (Blender est une suite libre et gratuite d'animation, modélisation et rendu 3D. Elle dispose de fonctions avancées de modélisation, sculpture 3D, dépliage UV, texturage, gréage (rigging), armaturage, animation, rendu, édition non-linéaire,...).

Le son caractéristique est ajouté en postproduction par l'équipe des effets sonores. Le son original du sabre fut créé par Ben Burtt à partir de la combinaison (Une combinaison peut être :) du bruit (Dans son sens courant, le mot de bruit se rapproche de la signification principale du mot son. C'est-à-dire vibration de l'air pouvant donner lieu à la création d'une sensation auditive.) d'une lampe de projecteur (Le mot projecteur peut désigner les instruments d'optique suivants :) et de l'interférence (En mécanique ondulatoire, on parle d'interférences lorsque deux ondes de même type se rencontrent et interagissent l'une avec l'autre. Ce phénomène apparaît souvent en optique avec les...) produite par une télévision (La télévision est la transmission, par câble ou par ondes radioélectriques, d'images ou de scènes animées et généralement sonorisées qui sont...) sur un câble audio non-blindé.

Lorsque le tournage de la nouvelle trilogie commença, George Lucas (George Walton Lucas, Junior (né le 14 mai 1944 à Modesto en Californie) est un des producteurs, réalisateurs et scénaristes américains les plus couronnés de succès des...) décida que tous les Jedi auraient des sabres de couleur bleue ou verte, pas seulement pour les différencier des Sith, mais aussi pour leur donner une identité visuelle propre.

Les sabres laser étant l'un des accessoires les plus demandés de l'histoire du cinéma (On nomme cinéma une projection visuelle en mouvement, le plus souvent sonorisée. Le terme désigne indifféremment aujourd'hui une salle de projection ou l'art en...), de nombreux jouets tentent de les répliquer. Ceux-ci allant de la simple lampe de poche avec tube plastique, à des copies fidèles des accessoires originaux des films, comprenant des effets sonores s'adaptant aux mouvements et une lame colorée. Ces jouets sont les produits dérivés Star Wars qui se vendent le mieux, mais il semble que la reproduction (La Reproduction. Eléments pour une théorie du système d'enseignement est un ouvrage de sociologie co-écrit par Pierre Bourdieu et Jean-Claude...) du faisceau d'énergie (Dans le sens commun l'énergie désigne tout ce qui permet d'effectuer un travail, fabriquer de la chaleur, de la lumière, de produire un mouvement.) émis par les vrais sabres laser soit encore hors de portée pour quelque temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.).

Page générée en 0.134 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique