George Lucas
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

George Lucas
George Lucas en 2006
George Lucas en 2006

Nom de naissance George Walton Lucas, Jr.
Naissance 14 mai 1944 (1944-05-14) (66 ans)
Modesto, Californie Californie
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Profession(s) Réalisateur, producteur et scénariste
Films notables THX 1138
American Graffiti
Saga Star Wars
Indiana Jones

George Walton Lucas, Junior (né le 14 mai 1944 à Modesto en Californie) est un des producteurs, réalisateurs et scénaristes américains les plus couronnés de succès des États-Unis. Il est surtout connu pour être le créateur de la saga cinématographique Star Wars.

Biographie

Enfance

George Lucas (George Walton Lucas, Junior (né le 14 mai 1944 à Modesto en Californie) est un des producteurs, réalisateurs et scénaristes américains les plus...) naît le 14 mai 1944 à Modesto en Californie où il passe toute son enfance dans le ranch familial de ses parents. Son père, George Walton Lucas, Senior (1913–1991), tient une papeterie (L.M Morris) et sa mère, Dorothy Ellinore Bomberger Lucas, souffre de problèmes de santé (La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d'infirmité.) qui l'obligent à faire régulièrement de longs séjours à l'hôpital (Un hôpital est un lieu destiné à prendre en charge des personnes atteintes de pathologies et des traumatismes trop complexes pour pouvoir être...).

Le jeune Lucas déteste les études. Fanatique de courses automobiles, il rêve de devenir un jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le ciel. Son début (par rapport à minuit...) pilote professionnel. En 1962, à l'âge de dix-huit ans, il a un terrible (Le Terrible était un vaisseau de ligne de 2e rang et de 78 canons, dessiné par François Coulomb, et lancé à Toulon en 1739. Il était long de 152 pieds français, large de 44,4 et profond de 21, déplaçant 1500 tonneaux. Son...) accident de voiture (Une automobile, ou voiture, est un véhicule terrestre se propulsant lui-même à l'aide d'un moteur. Ce véhicule est conçu pour le transport...) au volant de sa Fiat (Fiat (acronyme de Fabbrica Italiana Automobili Torino, fabrique italienne automobiles Turin), est un constructeur automobile, basé à Turin, dans le Nord de l'Italie. Elle est contrôlée par la famille Agnelli, par l'intermédiaire du...) Bianchina préparée pour les courses locales. Sa ceinture de sécurité (La ceinture de sécurité est un dispositif de sécurité permettant de limiter les mouvements incontrôlables des passagers d'un véhicule, lors d'un choc. Ainsi, les occupants d'un...) cède, il est projeté hors de son véhicule (Un véhicule est un engin mobile, qui permet de déplacer des personnes ou des charges d'un point à un autre.) et s'en sort miraculeusement. Il reste malgré tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) plusieurs jours dans le coma (Le terme « coma » signifie « sommeil profond » en grec ancien. Le coma est une abolition de la conscience et de la vigilance non réversible par les stimulations. Il témoigne d'un...) et six mois (Le mois (Du lat. mensis «mois», et anciennement au plur. «menstrues») est une période de temps arbitraire.) à l'hôpital. Sorti d'affaire et convaincu que le destin lui a octroyé un sursis, il ne reprend plus le volant et se remet aux études.

Études

Intéressé par la photographie, il s'inscrit à l'Université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la production du savoir (recherche), sa conservation et sa transmission (études supérieures). Aux États-Unis, au moment...) de la Californie du Sud (Le sud est un point cardinal, opposé au nord.) (USC) de Los Angeles (Los Angeles est une ville des États-Unis située au sud de la Californie, sur la côte pacifique. Les Américains l'appellent souvent par son diminutif L.A. prononcé « él ey »....) et, suite à une « erreur » d'inscription de sa part, se retrouve dans un cours de cinéma (On nomme cinéma une projection visuelle en mouvement, le plus souvent sonorisée. Le terme désigne indifféremment aujourd'hui une salle de projection ou l'art en...) pour lequel il se développe rapidement une passion. Il y réalise des courts métrages comme Look At Life, Freiheit, THX 1138 4EB, The Emperor et 6-18-67, qui dénotent déjà son sens (SENS (Strategies for Engineered Negligible Senescence) est un projet scientifique qui a pour but l'extension radicale de l'espérance de vie humaine. Par une évolution progressive allant du...) du découpage et du montage, et pour lesquels il obtient l'encouragement de ses professeurs. Lucas étudie également la mythologie dont il est fou ; l'influence de Joseph Campbell sera d'ailleurs palpable dans ses travaux ultérieurs.

Après avoir remporté un concours, il décroche un stage (Un stage est le plus souvent une période de formation, d'apprentissage ou de perfectionnement qui dure quelques jours à plusieurs mois dans un lieu adapté :) de six mois aux studios Warner Bros où il souhaite travailler dans le département d'animation (L'animation consiste à donner l'illusion du mouvement à l'aide d'une suite d'images. Ces images peuvent être dessinées, peintes, photographiées, numériques, etc.). Mais celui-ci venant tout juste de fermer, il se retrouve sur le seul film en tournage à l'époque : La Vallée du bonheur (Finian's Rainbow), réalisé par Francis Ford (Ford Motor Company, généralement appelée simplement Ford, est un constructeur automobile américain.) Coppola. Sur ce plateau où la moyenne (La moyenne est une mesure statistique caractérisant les éléments d'un ensemble de quantités : elle exprime la grandeur...) d'âge est de quarante-cinq ans, les deux « jeunes » se lient rapidement d'amitié et Coppola autorise Lucas à assister au tournage à condition que celui-ci lui trouve « une bonne idée par jour ».

George Lucas épouse Marcia en 1969 et adoptera trois enfants : Amanda en 1981, Katie en 1988 et Jett en 1993.

Parcours cinématographique

En 1969, après avoir obtenu son diplôme (Le diplôme (grec ancien :δίπλωµα, diploma signifiant « plié en deux ») est un acte écrit émanant...), il fonde avec son ami Francis Ford Coppola la société de production American Zoetrope, afin de gagner son indépendance vis-à-vis des studios Hollywoodiens. En 1971, il sort son premier long métrage THX 1138, inspiré de 1984 et du Meilleur des mondes. Bien que possédant une histoire simple, ce film est le plus abouti de ses films quant à la réflexion ontologique : anticipation (Au sens général du terme, une anticipation correspond à une phase où sont développées des idées qui n’apparaîtront effectives —...) critique du monde (Le mot monde peut désigner :) standardisé où la sexualité est interdite. Toutefois, après son échec commercial (Un commercial (une commerciale) est une personne dont le métier est lié à la vente.) et malgré son succès critique il fait faillite avec une dette envers Warner Bros et crée une nouvelle société : Lucasfilm Ltd.

En 1973, Lucas réalise son deuxième film, American Graffiti, une comédie dramatique hautement autobiographique dans laquelle il dépeint la jeunesse américaine du début des années 1960. En offrant un rôle à Harrison Ford (Harrison Ford est un acteur américain né le 13 juillet 1942 à Chicago (Illinois).), alors un jeune menuisier et acteur (Un acteur est un artiste qui incarne un personnage dans un film, dans une pièce de théâtre, à la télévision, à la radio, ou même dans des spectacles de rue. En...), il initie une collaboration des plus fructueuses.

Star Wars

Après le succès remporté par American Graffiti, Lucas planche sur le scénario de la saga de science-fiction (La science-fiction, prononcée /sjɑ̃s.fik.sjɔ̃/ (abrégé en SF), est un genre narratif (principalement littéraire et...) Star Wars qui allie quête initiatique, mondes merveilleux, mythologie et combats spatiaux. Le projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et l’intégration d’une grande diversité de contribution, et...) est présenté à plusieurs studios avant d'être retenu par Twentieth Century Fox qui accorde au réalisateur un budget (Un budget est un document comptable prévisionnel distinguant les recettes et les dépenses.) de dix millions de dollars. Pour prendre en charge (La charge utile (payload en anglais ; la charge payante) représente ce qui est effectivement transporté par un moyen de transport donné, et qui donne lieu à un paiement ou un bénéfice non pécuniaire pour être transporté.) la colossale quantité (La quantité est un terme générique de la métrologie (compte, montant) ; un scalaire, vecteur, nombre d’objets ou d’une autre manière de dénommer la valeur d’une collection ou un...) d'effets spéciaux nécessaire à la création de son épopée intergalactique, Lucas fonde en 1975 la société Industrial Light & Magic (MagiC est un système d'exploitation propriétaire multitâche pour ordinateurs Atari ST et compatibles. Il a été porté sur PC et Macintosh. Quelle que soit la plateforme...) (ILM). Mais le tournage s'avère laborieux et Twentieth Century Fox remet sérieusement en doute le potentiel commercial de ce « film pour enfants »...

Le premier volet de la saga, Star Wars sort aux États-Unis le 25 mai 1977. C'est un raz-de-marée sans précédent au box-office, un des plus grands succès de l'histoire du cinéma. Ce film, en plus d'être une véritable révolution cinématographique, s'impose comme un phénomène culturel international. Ayant préalablement négocié les droits des suites ainsi que ceux des produits dérivés avec Twentieth Century Fox, Lucas fait fortune et devient l'un des plus importants et célèbres producteurs indépendants des États-Unis. Il produit L'Empire contre-attaque en 1980 et Le Retour du Jedi en 1983. Avec ses sociétés Lucasfilm Ltd. et Industrial Light & Magic, puis en créant les compagnies Lucasfilm Games (LucasArts) en 1982 et THX Ltd. en 1983, il contribue à l'émergence de nouvelles expertises et encourage le développement de techniques de post-production avant-gardistes.

Après les trois épisodes

Dans les années 1980, il produit d'autres grands succès populaires comme la trilogie Indiana Jones, réalisée par son ami Steven Spielberg, ou encore Willow de Ron Howard, puis participe à des projets artistiquement ambitieux tels que Mishima de Paul Schrader ou Tucker de Francis Ford Coppola. Mais il essuie également quelques échecs commerciaux qui ébranlent son empire : Labyrinthe ou Howard... une nouvelle race de héros. Par ailleurs, son coûteux divorce avec Marcia Lucas en 1983 l'oblige trois ans plus tard à revendre sa compagnie de traitement d'images de synthèse (futur Pixar) à Steve Jobs (Steven Paul Jobs (né le 24 février 1955) est, avec Steve Wozniak, le cofondateur d'Apple. Ils sont tous deux considérés comme les pionniers de la micro-informatique pour avoir...) qui, lui, vient de se faire évincer de la société Apple (Apple, Inc. (Apple Computer, Inc. jusqu'en janvier 2007 ; apple signifie « pomme » en anglais) (NASDAQ : AAPL) est une société multinationale dont l'activité...).

Le retour de Star Wars

1999 marque le retour en grande pompe (Une pompe est un dispositif permettant d'aspirer et de refouler un fluide.) de Star Wars au cinéma, et celui de George Lucas sur le siège du réalisateur, après vingt-deux ans d'absence. Avec Star Wars: épisode I - La Menace fantôme, Lucas initie une seconde ( Seconde est le féminin de l'adjectif second, qui vient immédiatement après le premier ou qui s'ajoute à quelque chose de nature identique. La seconde est une unité de mesure du temps. La seconde d'arc est une mesure d'angle plan. La...) trilogie, dont l'action précède chronologiquement la première. Suivront Star Wars: épisode II - L'Attaque des clones en 2002 et Star Wars: épisode III - La Revanche des Sith en 2005.

Depuis 2006

  • En 2006, George Lucas se lance dans la production du quatrième volet d'Indiana Jones, retardée depuis plusieurs années faute d'un scénario « à la hauteur » et en raison de la difficulté de concilier les horaires chargés des autres maîtres d'œuvre de la série, Steven Spielberg et Harrison Ford.
  • Il renoue également avec Star Wars en annonçant deux séries télévisées en phase (Le mot phase peut avoir plusieurs significations, il employé dans plusieurs domaines et principalement en physique :) de pré-production : la première, intitulée The Clone Wars, sera consacrée à la guerre des clones en animation 3D et la seconde se situera chronologiquement entre Star Wars: épisode III - La Revanche des Sith et Star Wars: épisode IV - Un nouvel espoir.
  • Selon le magazine Forbes, George Lucas pointe à la 316e place des plus grosses fortunes personnelles de la planète (Une planète est un corps céleste orbitant autour du Soleil ou d'une autre étoile de l'Univers et possédant une masse suffisante pour que sa gravité la maintienne en équilibre hydrostatique, c'est-à-dire sous une...) 2010 avec 3,0 milliards de dollars.
  • Lors de la sortie de Avatar de James Cameron, Georges Lucas a annoncé qu'il voulait convertir la saga entière des Star Wars en 3D.

Sources d'inspiration

  • Les séries télévisées qu'il regardait durant son enfance.
  • Flash Gordon, dont il a envisagé l'adaptation avant même d'écrire les aventures de Luke Skywalker (Luke Skywalker est le personnage principal de la trilogie originale Star Wars (épisodes IV à VI). Il est le fils d'Anakin Skywalker et de Padmé Amidala. Il nait en -19 Av. BY dans La Revanche des Sith. Il sera le...), sans toutefois réussir à en obtenir les droits (qui échurent à Alain Resnais, lui-même les revendant à Dino de Laurentiis).
  • Les films produits par l'Office National du Film du Canada (ONF), comme 21-87 d'Arthur Lipsett, 60 Cycles de Jean-Claude Labrecque, de même que le travail de Norman McLaren et les documentaires de Claude Jutra.
  • le film japonais d'aventure épique La Forteresse Cachée, d'Akira Kurosawa, pour l'épisode IV.
  • Les contes et légendes, la mythologie, la sociologie et l'ethnologie qu'il a étudiées ainsi que les spiritualités orientales : bouddhisme, taoïsme, confucianisme, mais aussi manichéisme, zoroastrisme, etc.
  • Il est passionné de sanskrit, ce qui explique qu'il ait utilisé cette langue pour les paroles accompagnant le thème principal de Star Wars: épisode I - La Menace fantôme.
  • Les voitures rapides, les bolides et les courses de voitures en général, qu'il intègre systématiquement dans ses films sous une forme ou une autre.
  • Son accident de voiture en 1962 qui a révélé en lui une dimension (Dans le sens commun, la notion de dimension renvoie à la taille ; les dimensions d'une pièce sont sa longueur, sa largeur et sa...) particulière de la perception de la vie (La vie est le nom donné :) et de ses intuitions qu'il associe à « la Force » de Star Wars.
  • La Série de Bande Dessinée française Valérian et Laureline dont il s'inspirera pour les costumes et les vaisseaux.
Page générée en 0.351 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique