Site nucléaire du Tricastin - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Site nucléaire du Tricastin
La centrale nucléaire du Tricastin}
Administration
Pays France France
Région Rhône-Alpes, Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département Drôme, Vaucluse
Commune Saint-Paul-Trois-Châteaux et Pierrelatte (Drôme)
Bollène et Lapalud (Vaucluse)
Coordonnées 44° 20′ 09″ Nord
       4° 43′ 21″ Est
/ 44.33583, 4.7225
Opérateur (Le mot opérateur est employé dans les domaines :) Électricité de France (Électricité de France (EDF) est une entreprise publique créée le 8 avril 1946 à la suite de la proposition de nationalisation des biens de diverses entreprises de production, de...)
Année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.) de construction 1974
Date de mise en service 1er décembre 1980
Réacteurs
Fournisseurs Areva NP (Areva NP, précédemment Framatome ANP [1] (Advanced Nuclear Power, jusqu'au 1er mars 2006), est une entreprise de fourniture pour l'industrie nucléaire fondée en 2001, par l'entreprise française Framatome et l'entreprise...), Alstom
Type REP
Réacteurs actifs 4 x 900 MW
Production d'électricité (L’électricité est un phénomène physique dû aux différentes charges électriques de la matière, se manifestant par une énergie. L'électricité désigne également la...)
Puissance (Le mot puissance est employé dans plusieurs domaines avec une signification particulière :) nominale 3600 MW
Électricité générée annuelle 25.105 GWh (année 2006) 12.300 GWh (année 2007)
Électricité moyenne (La moyenne est une mesure statistique caractérisant les éléments d'un ensemble de quantités : elle exprime la grandeur qu'auraient chacun des...) 24.622 GWh (sur 5 dernières années)
Production totale 609 TWh
Divers
Source froide Canal de Donzère-Mondragon
Site internet (Internet est le réseau informatique mondial qui rend accessibles au public des services variés comme le courrier électronique, la messagerie instantanée et le World Wide Web, en utilisant le protocole de communication IP...) EDF : Tricastin
 
France location map-Regions and departements.svg
Site nucléaire du Tricastin

Le site nucléaire du Tricastin est un site industriel qui regroupe des installations du cycle du combustible (Un combustible est une matière qui, en présence d'oxygène et d'énergie, peut se combiner à l'oxygène (qui sert de comburant) dans une réaction chimique générant de...) nucléaire et une centrale nucléaire (Une centrale nucléaire est un site industriel qui utilise la fission de noyaux atomiques pour produire de la chaleur, dont une partie est transformée en électricité (entre 30 % et 40 % en...). Il est situé en France, dans la basse vallée (Une vallée est une dépression géographique généralement de forme allongée et façonnée dans le relief par un cours d'eau (vallée fluviale) ou un...) du Rhône (Le Rhône est un fleuve d'Europe. Long de 812 kilomètres, il prend sa source, dans le glacier du Rhône, à Gletsch, en Suisse, à l'extrémité est du...) sur la rive droite du Canal de Donzère-Mondragon (canal de dérivation du Rhône) entre Valence (70 km en amont) et Avignon (65 km en aval). Il s'étend sur une surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a plusieurs acceptions, parfois objet géométrique, parfois...) de 600 hectares répartie sur quatre communes, Saint-Paul-Trois-Châteaux et Pierrelatte dans la Drôme, Bollène et Lapalud dans le Vaucluse.

Composition du site

Le site accueille la plus importante concentration d'industries nucléaires et chimiques de France. C'est le deuxième site nucléaire le plus étendu de France après l'usine de retraitement de La Hague. Le site regroupe de nombreuses activités liées à la fabrication et l'exploitation du combustible nucléaire. Les premières installations sont entrées en fonctionnement au cours des années 1960 pour enrichir de l'uranium (L'uranium est un élément chimique de symbole U et de numéro atomique 92. C'est un élément naturel assez fréquent : plus abondant que l'argent, autant que le...) à des fins militaires. Actuellement, plus de 5 000 employés travaillent au Tricastin dans un important réseau (Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour échanger des informations. Par analogie avec un filet (un réseau est un « petit rets », c'est-à-dire un petit filet), on appelle nœud (node)...) d'entreprises dont les plus importantes sont :

  • EDF qui exploite la centrale nucléaire du Tricastin;
  • Eurodif (Eurodif, qui signifie European Gaseous Diffusion Uranium Enrichissement Consortium, est une usine d'enrichissement de l'uranium implantée dans le site nucléaire du Tricastin à Pierrelatte dans la Drôme,...), et sa filiale la société auxiliaire du Tricastin (SOCATRI), qui réalisent l'enrichissement de l'uranium pour fabriquer du combustible nucléaire;
  • Comurhex qui, sur ce site, réalise la conversion du tétrafluorure d'uranium (UF) en hexafluorure d'uranium (UF);
  • le Commissariat à l'énergie (Dans le sens commun l'énergie désigne tout ce qui permet d'effectuer un travail, fabriquer de la chaleur, de la lumière, de produire un mouvement.) atomique (CEA) qui dispose d'un centre de recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par extension...) du nucléaire militaire sur le site de Pierrelatte.
  • la Socatri
  • Areva NC (Areva NC, précédemment Cogema[1] (Compagnie générale des matières nucléaires, jusqu'au 1er mars 2006), créée en 1976, est une entreprise française, filiale à 100 % du groupe public Areva, spécialisée dans les...), Usine de Pierrelatte

Le site fait partie du pôle de compétitivité Trimatec qui « valorise les technologies issues du nucléaire et du génie des procédés qui sont favorables à l'environnement ».

Le nom propre « Tricastin » a pour origine le nom d'une tribu celto-ligure ayant vécu sur le secteur : les Tricastini, des peuples de la Gaule narbonnaise qui habitèrent sur le Rhône, et dont la capitale (Une capitale (du latin caput, capitis, tête) est une ville où siègent les pouvoirs, ou une ville ayant une prééminence dans un...) fut nommée Augusta Tricastinorum par Pline et Silius Italicus. Le pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de la civitas gallo-romaine....) qu'ils habitèrent se nomme aujourd'hui Saint-Paul-Trois-Châteaux.

Les deux tours de réfrigération de l'usine d'enrichissement Eurodif.
Page générée en 0.009 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique