Tempête de sable
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Tempête de poussière et de sable au Texas en 1935.

Une tempête de sable est un phénomène météorologique qui se manifeste par des vents violents provoquant la déflation et le transport (Le transport est le fait de porter quelque chose, ou quelqu'un, d'un lieu à un autre, le plus souvent en utilisant des véhicules et des voies de communications (la route, le canal ..). Par assimilation, des actions de...) des particules de sables dans l'atmosphère (Le mot atmosphère peut avoir plusieurs significations :), par le processus de saltation, voire par suspension ( Le fait de suspendre des particules En chimie, la suspension désigne une dispersion de particule. En géomorphologie, la suspension est un mode de transport des sédiments. Le fait de suspendre un objet ...) pour les sables fins. Les tempêtes de poussières sont similaires mais le substrat soulevé est le sol déséché.

Ces phénomènes sont courants dans les grandes plaines d'Amérique (L’Amérique est un continent séparé, à l'ouest, de l'Asie et l'Océanie par le détroit de Béring et l'océan Pacifique; et à l'est, de l'Europe...) du Nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.), dans la péninsule Arabique, dans le désert (Le mot désert désigne aujourd’hui une zone stérile ou peu propice à la vie, en raison du sol impropre, ou de la faiblesse des précipitations (moins de 250 mm par an).) de Gobi en Mongolie, dans le désert du Taklamakan en Chine occidentale, dans le désert du Sahara en Afrique (D’une superficie de 30 221 532 km2 en incluant les îles, l’Afrique est un continent couvrant 6 % de la surface terrestre et 20,3 % de la surface des terres...), dans le désert du Thar en Inde, ainsi que dans d'autres régions arides et semi-désertiques.

Causes météorologiques

Il existe plusieurs phénomènes qui peuvent soulever le sable (Le sable, ou arène, est une roche sédimentaire meuble, constituée de petites particules provenant de la désagrégation d'autres roches dont la dimension est comprise...) ou la poussière pour donner de telles tempêtes. On peut les classer en deux catégories :

  • les dépressions et fronts météorologiques intenses qui générent des vents de forts à violents sur un diamètre (Dans un cercle ou une sphère, le diamètre est un segment de droite passant par le centre et limité par les points du cercle ou de la sphère. Le diamètre est aussi la longueur de ce segment. Pour indiquer...) de plusieurs centaines de kilomètres ;
  • les effets de méso-échelle, comme les lignes orageuses, où les vents des niveaux moyens de l'atmosphère sont rabattus au sol formant (Dans l'intonation, les changements de fréquence fondamentale sont perçus comme des variations de hauteur : plus la fréquence est élevée, plus la...) un front de rafales plus limité qui peut déferler sur une région.

Tempêtes synoptiques

Dans le premier cas, l'action des vents s'exercent sur de vastes territoires et dure jusqu'à quelques jours (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le ciel. Son début (par rapport à minuit heure locale) et sa durée...). Ils vont soulever la mince couche de surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a plusieurs acceptions, parfois objet géométrique,...) dans une région désertique et donner une visibilité (En météorologie, la visibilité est la distance à laquelle il est possible de distinguer clairement un objet, quelle que soit l'heure. On peut mesurer...) de réduite à nulle selon les variations de leur vitesse (On distingue :). Il s'agit d'un effet similaire à de la poudrerie, ou chasse-neige (Un chasse-neige est un engin destiné au déneigement, c'est-à-dire à débarrasser la voirie de la neige pour la rendre praticable aux autres véhicules.) élevée, dans une tempête de neige (Une tempête de neige est un phénomène météorologique produit par une dépression météorologique hivernale importante. Entre la fin de l'automne et...).

Il s'agit souvent d'une forte zone de vents à l'approche d'un front froid (Le froid est la sensation contraire du chaud, associé aux températures basses.) ou quasi-stationnaire en période estivale dans la zone de convergence (Le terme de convergence est utilisé dans de nombreux domaines :) inter-tropicale. On a en général un fort vent (Le vent est le mouvement d’une atmosphère, masse de gaz située à la surface d'une planète. Les vents les plus violents connus ont lieu sur Neptune et sur Saturne. Il est essentiel...) parallèle au front dans cette situation (En géographie, la situation est un concept spatial permettant la localisation relative d'un espace par rapport à son environnement proche ou non. Il inscrit un lieu dans un cadre plus général afin de le qualifier à travers...) ce qui soulève le sable ou la poussière. Par contre, en hiver (L'hiver est une des quatre saisons des zones tempérées.), ce sont généralement les vents derrière et perpendiculaires au front qui sont très forts à cause de l'intrusion d'air (L'air est le mélange de gaz constituant l'atmosphère de la Terre. Il est inodore et incolore. Du fait de la diminution de la pression de l'air avec l'altitude, il est nécessaire de pressuriser...) froid du front qui rend l'air instable.

L'une des tempêtes de sable à l'échelle synoptique se produit quand un vent du nord, appelé « Shamal » ou « Chammal », souffle sur la péninsule Arabique. Cette situation se produit en été derrière un front froid; et en hiver lorsqu'on a une forte circulation (La circulation routière (anglicisme: trafic routier) est le déplacement de véhicules automobiles sur une route.) entre un anticyclone (Un anticyclone est une zone de circulation atmosphérique autour d'un centre de haute pression. Leur sens de rotation est lié à la force de Coriolis:...) sur la péninsule et une dépression à l'est du Golfe Persique (Le Golfe Persique (Persan : ???? ????, khalij-e fârs) est une mer épicontinentale de l’océan Indien. Il sépare la péninsule Arabique de l’Iran (Perse), et s’étend sur...). D'autres vents connus des zones désertiques donnent des tempêtes de sable à la même échelle comme l'Harmattan, le Simoun, le Sirocco, etc.

Tempêtes de méso-échelle

Dans le second cas, la zone de vents forts est limitée mais intense. Le plus spectaculaire de ces phénomènes est celui du « haboob », selon le nom arabe donné à ce phénomène qu'on peut retrouver un peu partout en zone désertique. Il s'agit de rafales descendantes générées par un orage (Un orage, de l'ancien français ore qui signifiait vent, est une perturbation atmosphérique d'origine convective associée à un type de nuage particulier : le...) ou une ligne d'orages. Dans un environnement (L'environnement est tout ce qui nous entoure. C'est l'ensemble des éléments naturels et artificiels au sein duquel se déroule la vie humaine. Avec les enjeux écologiques actuels, le terme...) sec, la pluie (La pluie désigne généralement une précipitation d'eau à l'état liquide tombant de nuages vers le sol. Il s'agit d'un hydrométéore météorologique qui fait...) s'évapore souvent avant le sol et l'air qui descend de l'orage s'étale en un front de rafales soulevant un mur (Un mur est une structure solide qui sépare ou délimite deux espaces.) de sable ou de poussière qui peut avoir jusqu'à une centaine de kilomètres (Le mètre (symbole m, du grec metron, mesure) est l'unité de base de longueur du Système international. Il est défini comme la distance parcourue par la lumière dans le vide en 1/299 792 458 seconde.) de long mais beaucoup moins de large. Cela limite la durée de la mauvaise visibilité en un point (Graphie) donné à trois heures (L'heure est une unité de mesure  :) ou moins mais le mur peut se déplacer sur de très longues distances avant que la friction fasse retomber les vents.

Un autre phénomène encore plus limité se produit sur les plaines côtières sablonneuses en pente lors de situation de brise de mer (Le terme de mer recouvre plusieurs réalités.) mais d'air stable en altitude (L'altitude est l'élévation verticale d'un lieu ou d'un objet par rapport à un niveau de base. C'est une des composantes géographique et biogéographique qui explique la...). Dans cette situation, la brise va de la mer vers la terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance croissante au Soleil, et la quatrième par taille et par masse...) alors qu'en altitude on peut avoir un courant-jet de bas niveau de direction opposée. L'air venant de la mer est soulevée par la pente ce qui permet localement de briser l'inversion de température (La température est une grandeur physique mesurée à l'aide d'un thermomètre et étudiée en thermométrie. Dans la vie courante, elle...) et de permettre au vent d'altitude plus froid de descendre vers le sol car il subit une poussée (En aérodynamique, la poussée est la force exercée par le déplacement de l'air brassé par un moteur, dans le sens inverse de l'avancement.) d'Archimède négative. Ce fort vent soudain peut alors causer une tempête de sable (Une tempête de sable est un phénomène météorologique qui se manifeste par des vents violents provoquant la déflation et le transport des particules de sables dans l'atmosphère, par le...) très localisée mais a pour effet également de couper la brise ce qui limite sa durée de vie (La vie est le nom donné :).

Finalement, il existe des endroits où le vent est forcé de passer (Le genre Passer a été créé par le zoologiste français Mathurin Jacques Brisson (1723-1806) en 1760.) par des ouvertures dans le relief (Le relief est la différence de hauteur entre deux points. Néanmoins, ce mot est souvent employé pour caractériser la forme de la surface de la Terre.) qui accélèrent celui-ci par effet Venturi (L'effet Venturi (du nom du physicien italien Giovanni Battista Venturi) est le nom donné à un phénomène de la dynamique des fluides où les particules gazeuses...). Si ces forts vents soufflent dans une zone désertique, ils vont créer une tempête (Une tempête est un phénomène météorologique violent à large échelle dite synoptique, avec un diamètre compris en général entre 200 à 1 000 km, caractérisé par des...) de sable ou de poussière localisée.

Page générée en 0.207 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique