Rosengart - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs est disponible ici.
Image:Logo Rosengart.gif

Logo de Rosengart
Repères historiques
Création : 1928
Disparition : 1955
Personnages clés : Lucien Rosengart (Lucien Rosengart (11 janvier 1881 à Paris - 27 juillet 1976 à Nice) est un industriel français, fondateur de l'entreprise de construction automobile Rosengart. Il est souvent présenté comme l'inventeur...)
Fiche d’identité
Forme juridique : S.A
Slogan(s) : " La grande marque des petites voitures "
Activité(s) : Constructeur automobile (Une automobile, ou voiture, est un véhicule terrestre se propulsant lui-même à l'aide d'un moteur. Ce véhicule est conçu pour le transport terrestre de personnes ou de...)
Produit(s) : Automobile
mettre à jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le ciel. Son début (par rapport à...)
Consultez la documentation du modèle

Historique

Rosengart (Rosengart est une marque automobile française créée par Lucien Rosengart. Son entreprise créée en 1905 fut d'abord spécialisée dans la petite mécanique et l'éclairage pour cycles, canots...) est une marque automobile française créée par Lucien Rosengart. Son entreprise créée en 1905 fut d'abord spécialisée dans la petite mécanique (Dans le langage courant, la mécanique est le domaine des machines, moteurs, véhicules, organes (engrenages, poulies, courroies, vilebrequins, arbres de transmission, pistons, ...), bref, de tout ce qui produit ou transmet un mouvement, une...) et l'éclairage pour cycles, canots à moteur (Un moteur (du latin mōtor : « celui qui remue ») est un dispositif qui déplace de la matière en apportant de la puissance. Il effectue ce travail à partir d'une...) et automobiles. Très ingénieux, il invente le Baby-foot et dépose plus de 120 brevets dont un lié au lancement des obus. En 1914 il met au point (Graphie) une fusée (Fusée peut faire référence à :) lance-obus qui, commandée par l'état, lui permet de construire d'importantes usines à Paris (Paris est une ville française, capitale de la France et le chef-lieu de la région d’Île-de-France. Cette ville est construite sur une boucle de la Seine, au centre du bassin parisien,...) et Saint-Brieuc. Il s'associe avec Citroën (Citroën est un constructeur automobile français fondé en 1919 par André Citroën.) et ses usines sortiront jusqu'à 100 000 fusées par jour.

En 1927, avec l'ingénieur (« Le métier de base de l'ingénieur consiste à résoudre des problèmes de nature technologique, concrets et souvent complexes, liés à la conception, à la réalisation et à la mise en...) Jules Salomon, il décide de se lancer dans la construction automobile. Pour cela il achète la licence de l'Austin Seven anglaise de 1923. C'est fin 1928 qu'il présente ainsi son premier modèle, la LR2 qui en est donc la copie.

Rosengart LR2
Rosengart LR2

Par une promotion habile, la LR2, que l'on pourrait qualifier de "voiturette", eut autant de succès que sa sœur anglaise plusieurs années auparavant.

Conduite par François Lecot, un véhicule (Un véhicule est un engin mobile, qui permet de déplacer des personnes ou des charges d'un point à un autre.) de série parcourt quotidiennement 900 kilomètres (Le mètre (symbole m, du grec metron, mesure) est l'unité de base de longueur du Système international. Il est défini comme la distance parcourue par la...) durant plus de trois mois (Le mois (Du lat. mensis «mois», et anciennement au plur. «menstrues») est une période de temps arbitraire.) de demi, soit 100 000 kilomètres, sans incident majeur. Dans le même temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.), la LR2 se classe 80 fois première dans les 81 épreuves sportives auxquelles elle participe.

Rosengart LR4N
Rosengart LR4N

Dès 1931, sous le nom de LR4, des modifications la différencièrent de l'anglaise et sa robustesse fut démontrée par plusieurs raids de longue distance. Ce modèle durera jusque dans les années 1950 en conservant toujours l'empattement court de 2,20 mètres.

En 1938, c'est la LR4N 4CV dont les caractéristiques principales sont :

  • moteur 4 cylindres en ligne 747 cm³ - 19 chevaux à 3 800 tr/min, soupapes latérales
  • allumage (Pour s'enflammer, le mélange air-essence, un gaz contenu dans le cylindre doit subir une élévation de température permettant de porter une partie de sa masse au-dessus de sa température d'inflammation...) par batterie et bobine
  • refroidissement par thermosiphon (Le thermosiphon est un système de pompage des fluides (gaz ou liquide) basé sur la dilatation et la poussée d'Archimède)
  • essieu (Dans un véhicule à roues, un essieu est un arbre placé transversalement sous la caisse et supportant par l'intermédiaire des fusées les roues situées à ses...) avant rigide
  • boîte à 3 rapports et marche (La marche (le pléonasme marche à pied est également souvent utilisé) est un mode de locomotion naturel. Il consiste en un déplacement...) AR
  • frein (Un frein est un système permettant de ralentir, voire d'immobiliser, les pièces en mouvement d'une machine ou un véhicule en cours de déplacement.) mécanique sur les 4 roues (La roue est un organe ou pièce mécanique de forme circulaire tournant autour d'un axe passant par son centre.)
  • Longueur (La longueur d’un objet est la distance entre ses deux extrémités les plus éloignées. Lorsque l’objet est filiforme ou en forme de lacet, sa longueur est celle de l’objet complètement...) 3,53 mètres - Largeur (La largeur d’un objet représente sa dimension perpendiculaire à sa longueur, soit la mesure la plus étroite de sa face. En géométrie plane, la largeur est la plus petite des deux mesures d'un...) 1,27 mètre (Le mètre (symbole m, du grec metron, mesure) est l'unité de base de longueur du Système international (SI). Il est défini, depuis 1983, comme la distance parcourue par la lumière dans le vide...) - poids : 670 kilogrammes (Le kilogramme (symbole kg) est l’unité de masse du Système international d'unités (SI).)

Modèles produits

Modèles d'après guerre

  • Supertrahuit (1948)
  • Vivor (1950)
  • Robor (1950)
  • Labor (1950)
  • Ariette (1951)
  • Ariette fourgonette (1952)
  • Artisane (1952)
  • Sagaie (1953) avec le moteur de la Panhard (Panhard fut un constructeur français dont l'activité « automobile » a été arrêtée en 1967 après sa reprise par Citroën. Il reste aujourd'hui constructeur de véhicules militaires.) Dyna X
Cet article vous a plus ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis !
Page générée en 0.087 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique