Navire de guerre des mines
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Un navire de guerre des mines est un navire de guerre utilisé dans des opérations navales dites de guerre des mines et conçu pour détecter, détruire ou mouiller des mines marines.

Types de bâtiments de guerre des mines

dragueur de mines polonais Naklo
dragueur de mines (Un dragueur de mines est un navire de guerre qui utilise une drague, dispositif mécanique, acoustique ou magnétique, remorqué dans une zone susceptible d'être minée, et destiné :) polonais Naklo
Troïka, robots de dragage allemand
Troïka, robots de dragage (On appelle dragage l'opération qui consiste à prélever des matériaux du fond de la mer, soit pour les exploiter (granulats marins), soit pour réaliser des travaux de génie portuaire...) allemand
chasseurs de mines français ; on distingue en jaune les robots sous-marins
chasseurs de mines français ; on distingue en jaune (Il existe (au minimum) cinq définitions du jaune qui désignent à peu près la même couleur :) les robots sous-marins

On distingue :

  • le dragueur de mines qui utilise une drague ( Une drague est un outil de pêche utilisé essentiellement pour pêcher des coquillages. Une drague est un navire de services utilisé pour le dragage du fond. Une drague est un navire scientifique portant une drague,...), dispositif mécanique (Dans le langage courant, la mécanique est le domaine des machines, moteurs, véhicules, organes (engrenages, poulies, courroies, vilebrequins, arbres de...), acoustique (L’acoustique est une branche de la physique dont l’objet est l’étude des sons et des ondes mécaniques. Elle fait appel aux phénomènes ondulatoires et à...) ou magnétique, remorqué a priori dans une zone susceptible d'être minée, et destiné à faire exploser les mines au contact ou à proximité. Contrairement au chasseur de mines (Un chasseur de mines est un navire de guerre des mines qui utilise un sonar pour détecter les mines et ensuite les détruire par explosion d'une charge déposée par un robot sous-marin ou des plongeurs, appelés...), le dragueur ne détecte pas les mines. Il est donc particulièrement exposé au danger des mines ; c'est pourquoi aujourd'hui, le dragage de mines est soit abandonné au profit de la chasse aux mines, soit effectué par des dragues remorquées par hélicoptères ou par des engins flottants télécommandés (par exemple le système allemand Troïka).
  • le chasseur de mines qui utilise un sonar pour détecter les mines et ensuite les détruire par explosion (Une explosion est la transformation rapide d'une matière en une autre matière ayant un volume plus grand, généralement sous forme de gaz. Plus cette transformation s'effectue rapidement, plus la matière résultante...) d'une charge (La charge utile (payload en anglais ; la charge payante) représente ce qui est effectivement transporté par un moyen de transport donné, et qui donne lieu à un...) déposée par un robot (Un robot est un dispositif mécatronique (alliant mécanique, électronique et informatique) accomplissant automatiquement soit des tâches qui sont généralement dangereuses, pénibles,...) sous-marin (Un sous-marin est un navire capable de se déplacer dans les trois dimensions, sous la surface de l'eau ; il se distingue ainsi des autres bateaux et navires qui se...) ou des plongeurs, appelés plongeurs démineurs. Ces derniers peuvent également désactiver les mines. Les chasseurs de mines peuvent être également équipés d'une drague.
  • le mouilleur de mines, spécialisé dans le mouillage de mines. En fait, aujourd'hui peu de marines utilisent des bâtiments spécialisés à cet usage (L’usage est l'action de se servir de quelque chose.). Si il s'agit de mouillage défensif (champ de mines destiné à protéger une zone sensible amie), n'importe quel bâtiment auxiliaire disposant de moyen de grutage et de mise à l'eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les organismes vivants connus.) (gabare, supply...) peut être utilisé. Dans le cas d'un mouillage offensif (mines mouillées dans une zone contrôlée par l'adversaire), le mouillage s'effectue par aéronef (Un aéronef est un moyen de transport capable d'évoluer au sein de l'atmosphère terrestre. On distingue deux catégories d'aéronefs : l'aérostat et l'aérodyne. L'utilisation de ces...) ou par sous-marin.

Particularités des navires de guerre des mines

essai de choc sur le chasseur de mines Avenger de l' US Navy
essai de choc (Dès que deux entitées interagissent de manière violente, on dit qu'il y a choc, que ce soit de civilisation ou de particules de hautes énergies.) sur le chasseur de mines Avenger de l' US Navy

Les chasseurs et notamment les dragueurs de mines sont particulièrement exposés au danger representé par les mines. Un certain nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) de précautions sont prises à la construction :

  • signature magnétique très faible pour éviter de déclencher les mises à feu (Le feu est la production d'une flamme par une réaction chimique exothermique d'oxydation appelée combustion.) magnétiques des mines : utilisation de matériaux (Un matériau est une matière d'origine naturelle ou artificielle que l'homme façonne pour en faire des objets.) amagnétiques, coque autrefois en bois, aujourd'hui en polyester ou composé verre-résine (CVR), apparaux en bronze (Le bronze est le nom générique des alliages de cuivre et d'étain. Le terme airain désigne aussi le bronze, mais est plutôt employé en poésie et dans les textes littéraires, ainsi...) ou en aluminium ; circuits d'immunisation magnétique pour annuler toute influence magnétique résiduelle ;
  • signature acoustique très faible pour éviter de déclencher les mises à feu acoustiques : appareil propulsif et auxiliaires peu bruyants ; présence, généralement, de deux systèmes de propulsion (La propulsion est le principe qui permet à un corps de se mouvoir dans son espace environnant. Elle fait appel à un propulseur qui transforme en force motrice l'énergie fournie par le milieu extérieur ou...), l'un pour les transits, l'autre pour les opérations ;
  • bonne résistance aux explosions sous-marines à proximité.

Les navires de guerre des mines sont généralement de petits bâtiments, d'une cinquantaine de mètres de longueur (La longueur d’un objet est la distance entre ses deux extrémités les plus éloignées. Lorsque l’objet est filiforme ou en forme de lacet, sa longueur est celle de l’objet...) pour environ 500 tonnes. Ils sont habituellement regroupés en flottille, et en opérations agissent en groupe avec l'appui d'un bâtiment base qui abrite état-major, rechanges...

Pour plus d'informations

Page générée en 0.059 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique