Simple Network Management Protocol
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
Pile de protocoles
Application
Présentation
Session
Transport
Réseau
Liaison de données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un événement, etc.)
Physique (La physique (du grec φυσις, la nature) est étymologiquement la « science de la nature ». Dans un sens général et ancien, la physique désigne la...)
Modèle OSI

Le sigle SNMP signifie Simple Network Management Protocol (Le sigle SNMP signifie Simple Network Management Protocol (protocole simple de gestion de réseau en Français). Il s'agit d'un protocole de communication qui permet aux administrateurs réseau de...) (protocole simple de gestion de réseau (Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour échanger des informations. Par analogie avec un filet (un réseau est un...) en Français). Il s'agit d'un protocole de communication (Dans les réseaux informatiques et les télécommunications, un protocole de communication est une spécification de plusieurs règles pour un type de...) qui permet aux administrateurs réseau de gérer les équipements du réseau, superviser et de diagnostiquer des problèmes réseaux, matériels à distance.

Principe de fonctionnement du protocole SNMP

Le système de gestion de réseau est basé sur trois éléments principaux: un superviseur, des nœuds (ou nodes) et des agents. Dans la terminologie SNMP, le synonyme manager est plus souvent employé que superviseur. Le superviseur est la console qui permet à l'administrateur réseau (Un administrateur réseau est un informaticien chargé de gérer les comptes et les machines d'un réseau. Cela peut concerner des hubs, switches, routeurs, modems, firewalls,...) d'exécuter des requêtes de management. Les agents sont des entités qui se trouvent au niveau de chaque interface (Une interface est une zone, réelle ou virtuelle qui sépare deux éléments. L’interface désigne ainsi ce que chaque élément a besoin de connaître de l’autre pour pouvoir fonctionner correctement.), connectant l'équipement managé (nœud) au réseau et permettant de récupérer des informations sur différents objets.

Switchs, hubs, routeurs et serveurs sont des exemples d'équipements contenant des objets manageables. Ces objets manageables peuvent être des informations matérielles, des paramètres de configuration, des statistiques (La statistique est à la fois une science formelle, une méthode et une technique. Elle comprend la collecte, l'analyse, l'interprétation de données ainsi que la présentation de ces ressources afin de les rendre...) de performance et autres objets qui sont directement liés au comportement en cours de l'équipement en question. Ces objets sont classés dans une sorte de base de données (En informatique, une base de données (Abr. : « BD » ou « BDD ») est un lot d'informations stockées...) arborescente appelée MIB (" Management Information Base "). SNMP permet le dialogue (Le dialogue est une communication entre deux ou plusieurs personnes ou groupes de personnes. Il doit y avoir au minimum un émetteur et un récepteur. Une donnée émise, c'est le message. Un code, c'est la langue...) entre le superviseur et les agents afin de recueillir les objets souhaités dans la MIB.

L'architecture (L’architecture peut se définir comme l’art de bâtir des édifices.) de gestion du réseau proposée par le protocole SNMP est donc fondée sur trois principaux éléments :

  • Les équipements managés (managed devices) sont des éléments du réseau (ponts, switches, hubs, routeurs ou serveurs), contenant des " objets de gestion " (managed objects) pouvant être des informations sur le matériel, des éléments de configuration ou des informations statistiques ;
  • Les agents, c'est-à-dire une application de gestion de réseau résidant dans un périphérique et chargé de transmettre les données locales de gestion du périphérique au format SNMP ;
  • Les systèmes de management de réseau (network management systems notés NMS), c'est-à-dire une console à travers laquelle les administrateurs peuvent réaliser des tâches d'administration.

SNMP en pratique

Concrètement, dans le cadre d'un réseau, SNMP est utilisé:

  • pour administrer les équipements
  • pour surveiller le comportement des équipements.

Une requête (Le mot requête, synonyme de demande, est employé dans les domaines suivants :) SNMP est un datagramme UDP habituellement à destination du port 161. Les schémas de sécurité dépendent des versions de SNMP (v1, v2 ou v3). Dans les versions 1 et 2, une requête SNMP contient un nom appelé communauté, utilisé comme un mot de passe. Il y a un nom de communauté différent pour obtenir les droits en lecture et pour obtenir les droits en écriture. Dans bien des cas, les colossales lacunes de sécurité que comportent les versions 1 et 2 de SNMP limitent l'utilisation de SNMP à la lecture des informations car la communauté circule sans chiffrement (En cryptographie, le chiffrement (parfois appelé à tort cryptage) est le procédé grâce auquel on peut rendre la compréhension d'un document impossible à toute personne qui n'a pas la clé de (dé)chiffrement.) avec ces deux protocoles. Un grand nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) de logiciels libres et propriétaires utilisent SNMP pour interroger régulièrement les équipements et produire des graphes rendant compte de l'évolution des réseaux ou des systèmes informatiques (MRTG, Cacti (Cacti est un logiciel de supervision réseau basé sur la puissance de stockage de données de RRDTool. Il fonctionne grâce à un serveur web équipé d'une base de...), Nagios,...).

Le protocole SNMP définit aussi un concept de trap. Une fois défini, si un certain évènement se produit, comme par exemple le dépassement (Un dépassement est le fait de rouler pendant un instant, en général relativement court, à côté d’un autre véhicule à...) d'un seuil, l'agent envoie un paquet UDP à un serveur. Ce processus d'alerte est utilisé dans les cas où il est possible de définir simplement un seuil d'alerte. Dans nombre de cas, hélas, une alerte réseau ne devrait être déclenchée qu'en corrélant plusieurs événements

Autres utilisations

Le protocole SNMP peut aussi être utilisé dans le domaine industriel. Dans ce cas, SNMP sert à transporter des informations ne concernant pas le réseau informatique (Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour échanger des informations. Par analogie avec un filet (un réseau est un « petit rets », c'est-à-dire un petit filet), on appelle nœud (node)...). SNMP transporte alors des informations applicatives industrielles.

Dans ce cas, SNMP ressemble à une sorte de base de données arborescente.

Page générée en 0.017 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique