Pédale de l'homme mort - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs est disponible ici.

Dans le domaine ferroviaire, le dispositif de l'homme mort est un système de veille automatique qui permet de s'assurer en permanence que le conducteur est présent à son poste et conscient. Ce dispositif, qui équipe presque tous les engins moteurs, déclenche l'arrêt d'urgence du train (Un train est un véhicule guidé circulant sur des rails. Un train est composé de plusieurs voitures (pour transporter des personnes) et/ou de plusieurs wagons...) si le conducteur n'effectue pas une tâche périodique. En général, il doit appuyer à intervalles réguliers sur un bouton, une genouillère ou sur le cercle (Un cercle est une courbe plane fermée constituée des points situés à égale distance d'un point nommé centre. La valeur de cette distance est appelée rayon du cercle. Celui-ci...) du volant de traction. S'il omet de le faire, une alarme se déclenche pour le rappeler à l'ordre, puis au bout de deux secondes et demi, le système coupe l'effort moteur (Un moteur est un dispositif transformant une énergie non-mécanique (éolienne, chimique, électrique, thermique par exemple) en une énergie mécanique ou...) et déclenche le freinage. Cela permet de maintenir la vigilance (Son attention prend un aspect d'intensité pour solliciter l'ensemble de ses capacités de perception et les concentrer sur le déroulement...), d'éviter l'endormissement et de limiter les conséquences éventuelles d'un simple assoupissement.

À l'origine, il s'agissait d'une pédale que le conducteur du train devait maintenir appuyée ; ainsi en cas de malaise (voire de décès subit, d'où le nom du dispositif), la pression (La pression est une notion physique fondamentale. On peut la voir comme une force rapportée à la surface sur laquelle elle s'applique.) sur la pédale se relâchait et la locomotive (Une locomotive est un engin moteur, c'est-à-dire se déplaçant par ses propres moyens, utilisé par le transport ferroviaire pour fournir l'énergie de traction à un train. Le plus souvent, la...) s'arrêtait.

Ce système autorise la conduite des trains à agent seul. Sur les locomotives à vapeur (), qui en étaient dépourvues, il y avait toujours deux agents, le mécanicien et le chauffeur.

Le système utilisé par la SNCF (La Société nationale des chemins de fer français (SNCF) est l'une des principales entreprises publiques françaises. Elle exerce une double activité :) s'appelle VACMA, " veille automatique (L'automatique fait partie des sciences de l'ingénieur. Cette discipline traite de la modélisation, de l'analyse, de la commande et, de la régulation des systèmes...) par contrôle (Le mot contrôle peut avoir plusieurs sens. Il peut être employé comme synonyme d'examen, de vérification et de maîtrise.) du maintien d'appui ". La pédale de Veille automatique ou le "cerclo", pour ce système, est à deux positions: relevée ou en maintien d'appui. Dès que le signal ( Termes généraux Un signal est un message simplifié et généralement codé. Il existe sous forme d'objets ayant des formes particulières....) sonore retentit (au bout de 58 secondes environ, si aucune autre action réinitialisant le dispositif n'a été faite), le conducteur, qui tient la pédale appuyée, est tenu de la relâcher, et immédiatement la réenfoncer (il a pour cela un délai (Un délai est d'après le Wiktionnaire, « un temps accordé pour faire une chose, ou à l’expiration duquel on sera tenu de faire une certaine chose.  ».) de 3 secondes environ). Le fonctionnement est analogue sur le "cerclo", cercle du volant de traction. Un autre système existe, à la SNCB par exemple, la pédale est à 3 positions: relâchée, intermédiaire ou acquittement. Durant la conduite, le conducteur doit tenir la pédale en position intermédiaire, et dès que le signal sonore retentit, le conducteur doit appuyer jusqu'à la position "acquittement", et revenir immédiatement en position intermédiaire.

Ce dispositif ne permet pas de garantir une sécurité totale car il ne peut prévenir une vitesse (On distingue :) excessive. Aussi, depuis quelques décennies sont apparus des systèmes de contrôle de vitesse qui équipent les lignes principales.

Le conducteur doit également manifester sa vigilance lors du franchissement de certains signaux. Le conducteur dispose d'un bouton pressoir qu'il doit actionner au passage de tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) signal restrictif, ou de certaines limitations de vitesse. Par contre, au passage d'un signal strictement ouvert, le conducteur ne doit rien faire, et le son d'une cloche (dans les engins récents, c'est un son enregistré) retentit, signalant que le signal a bien été pris en compte.

En fait, le conducteur ne doit pas appuyer à intervalles réguliers, mais en permanence, sauf à changer de dispositif( tous en parallèle), mais relacher, ceci en vue (La vue est le sens qui permet d'observer et d'analyser l'environnement par la réception et l'interprétation des rayonnements lumineux.) d'éviter un maintien frauduleux par lequel la vie (La vie est le nom donné :) du conducteur serait la première en péril. Ce relachement doit s'opérer sur tous les dispositifs sauf si certaines consignes de conduite ont été émises par le conducteur : traction, sifflet, ...

Un concept similaire, appelé Chien (Le chien (Canis lupus familiaris) est un mammifère domestique de la famille des canidés, proche du loup et du renard. Autrefois regroupé dans une espèce à part entière, connue sous...) de garde, est utilisé en informatique industrielle (L'Informatique industrielle est une branche technologique de l'informatique appliquée qui couvre l'ensemble des techniques de conception, d'analyse et de programmation de systèmes à base d'interfaçage de l'informatique avec de...).

Cet article vous a plus ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis !
Page générée en 0.029 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique