Classe 66/0
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
Locomotive n° 66108 à Didcot le 23 août 2004. Ces locomotives tractent la majorité des trains de fret d'EWS.
Locomotive n° 66108 à Didcot le 23 août 2004. Ces locomotives tractent la majorité des trains de fret d'EWS.

La Classe 66/5 (La Classe 66/5 est une sous-série de locomotives diesel de la Classe 66 de type Co-Co des chemins de fer britanniques. Ces machines exploitées par Freightliner sont...) est une sous-série de locomotives diesel de la Classe 66 (Les Classe 66 sont une série de locomotive diesel en service sur le réseau des chemins de fer britanniques, dérivées techniquement de la série classe 59.) de type Co-Co des chemins de fer (Le fer est un élément chimique, de symbole Fe et de numéro atomique 26. C'est le métal de transition et le matériau ferromagnétique le plus courant dans...) britanniques qui comprend 250 locomotives exploitées par English, Welsh and Scottish Railway.

Lors de la privatisation, EWS hérita de British Rail (British Railways (BR), dont la marque fut modifiée en 1965 comme British Rail, fut l'opérateur pour le système ferroviaire britannique de la nationalisation des quatre grandes entreprises ferroviaires en...) un parc (Un Parc est un terrain naturel enclos,[1] formé de bois ou de prairies, dans lequel ont été tracées des allées et chemins destinés à la chasse, à la promenade ou à l’agrément. Il se distingue du Jardin public par le...) de locomotives anciennes et peu fiables, construites pour la plupart dans les années 1960 à la suite du plan de modernisation de 1955. EWS opta donc pour l'achat de locomotives neuves auprès de General Motors (General Motors NYSE Euronext : GM est une société du secteur automobile, basée aux États-Unis d'Amérique à Detroit (Michigan) et multinationale. Elle commercialise sous de nombreuses marques:...) (Electro-Motive Division) à London(Ontario) au Canada. Ces machines ont été conçues sur la base des Classe 59 (Les Classe 59 sont une série de locomotive diesel Co-Co en service sur le réseau des chemins de fer britanniques, conçues pour le trafic de fret lourd. Elles ont été construites par General Motors (EMD) pour...) de British Rail (Un rail (ou lisse en québécois) est une barre d’acier profilée. Deux files parallèles de rails mis bout à bout forment une voie ferrée. Ils reposent alors généralement...) avec une disposition interne (En France, ce nom désigne un médecin, un pharmacien ou un chirurgien-dentiste, à la fois en activité et en formation à l'hôpital ou en cabinet pendant une durée variable selon le "Diplôme...) différente (En mathématiques, la différente est définie en théorie algébrique des nombres pour mesurer l'éventuel défaut de dualité d'une application définie...).

Ces locomotives ont été livrées entre le 18 avril 1998 et le 21 juin 2000. La mise en service de cette série entraîna la radiation (Le rayonnement est un transfert d'énergie sous forme d'ondes ou de particules, qui peut se produire par rayonnement électromagnétique (par exemple : infrarouge) ou par une désintégration...) rapide des locomotives de la plupart des classes précédentes : 31, 33 37, 47, 56 et 58.

Il y a de légères variations de détail entre les premières et les dernières machines de cette sous-série.

EWS exploite aussi des locomotives Classe 59/2 de British Rail. Les Classe 66 d'EWS se distinguent le plus facilement à leurs bandes jaunes en zig-zag, bien qu'il y a ait d'autres détails qui les différencient extérieurement, par exemple la disposition des grilles, les pots (POTS est un sigle anglais qui signifie Plain Old Telephone System que l'on peut traduire en français par le bon vieux téléphone. Dans certains pays on parle de réseau fixe ou de téléphone fixe. Il s'agit en...) d'échappement plus petits, les feux frontaux.

Les cinq locomotives n° 66055-9 ont été adaptées pour être capables d'assurer la pousse (Pousse est le nom donné à une course automobile illégale à la Réunion.) des trains sur la rampe de Lickey, bien qu'elles soient aussi utilisées ailleurs.

EWS a fait certifier ses locomotives en France pour permettre leur exploitation par sa filiale Euro Cargo Rail.

Le succès des 66/0 a incité Freightliner (Freightliner est une entreprise ferroviaire britannique, fondée en 1995. C'est le second exploitant du pays dans le transport ferroviaire de marchandises, après EWS.) et d'autres sociétés à acheter des locomotives de la Classe 66.

Sous-séries de la Classe 66
66/0 66/4 66/5 66/6 66/7 66/9
Page générée en 0.075 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique