Plan incliné de la côte d'Ans - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs est disponible ici.
Henri BORREMANS Ligne de Bruxelles à la frontière de Prusse - Vue des Plans inclinés à Liège - 1843
Henri BORREMANS Ligne de Bruxelles à la frontière de Prusse - Vue des Plans inclinés à Liège - 1843

Le Plan incliné de la côte d'Ans fut un ouvrage d'ingénierie permettant aux trains venant de la vallée (Une vallée est une dépression géographique généralement de forme allongée et façonnée dans le relief par un cours d'eau...) de la Meuse à Liège de monter sur le plateau hesbignon pour atteindre Bruxelles.

Le contexte (Le contexte d'un évènement inclut les circonstances et conditions qui l'entourent; le contexte d'un mot, d'une phrase ou d'un texte inclut les mots qui l'entourent. Le concept de...)

Dès les premiers jours (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le ciel. Son début (par...) de l'État belge en 1830, les communications dans le pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²),...) et vers l'étranger furent une préoccupation majeure. Et notamment d'Anvers vers le Rhin (Le Rhin (Rhein en allemand, Rijn en néerlandais, Rhenus en latin, Rein en romanche) est un fleuve d'Europe long de 1 230 kilomètres et drainant un...), qui n'était désormais plus accessible via les Pays-Bas étant donné le conflit en cours.

L'invention en Angleterre (L’Angleterre (England en anglais) est l'une des quatre nations constitutives du Royaume-Uni. Elle est de loin la plus peuplée, avec 50 763 000 habitants (en...) du chemin de fer (Le chemin de fer est un système de transport guidé servant au transport de personnes et de marchandises. Il se compose d'une infrastructure spécialisée, de matériel roulant et de procédures...) par George Stephenson (Fils d'ouvrier, l'anglais George Stephenson (né près de Newcastle-upon-Tyne en 1781-mort à Chesterfield en 1848 et enterré au sein de l'Abbaye de Westminster à Londres)...) allait permettre de résoudre ce problème.

Le 5 mai 1835, Bruxelles-Malines, première ligne ferroviaire d'Europe (L’Europe est une région terrestre qui peut être considérée comme un continent à part entière, mais aussi comme l’extrémité occidentale du continent eurasiatique, voire comme une des sous-parties...) continentale, fut ouverte au trafic. Un an plus tard, elle atteignait Anvers. En 1838, la ligne atteignit Ans, dernière localité (Une localité est une agglomération habitée de taille indéterminée, en général peu importante, qui peut éventuellement être le chef-lieu d'une circonscription administrative.) hesbignone avant la plongée vers la vallée de la Meuse et Liège. En 1843, le tronçon Liège - Cologne fut achevé, ce qui fit de cette ligne le premier chemin de fer (Le fer est un élément chimique, de symbole Fe et de numéro atomique 26. C'est le métal de transition et le matériau ferromagnétique le...) transeuropéen.

Étant donné la déclivité de la côte d'Ans (actuelle dernière difficulté de Liège-Bastogne-Liège), la liaison ne put être réalisée que par un imposant ouvrage d'ingénierie (L'ingénierie désigne l'ensemble des fonctions allant de la conception et des études à la responsabilité de la construction et au contrôle des équipements d'une installation technique ou industrielle.), un plan incliné ferroviaire qui déservirait la nouvelle gare de Liège-Guillemins (La gare de Liège-Guillemins est la principale gare de la ville de Liège en Belgique.).

L'ouvrage et sa construction

Thalys descendant la côte d'ans sur le site autrefois desservi par le plan incliné
Thalys (Thalys est une marque désignant à la fois :) descendant la côte d'ans sur le site autrefois desservi par le plan incliné

L'ingénieur (« Le métier de base de l'ingénieur consiste à résoudre des problèmes de nature technologique, concrets et souvent complexes, liés à la conception, à la réalisation et à la mise en œuvre de produits, de systèmes ou de...) Henri Maus fut chargé des études techniques du dispositif et l'entrepreneur Henri Borguet prit en charge (La charge utile (payload en anglais ; la charge payante) représente ce qui est effectivement transporté par un moyen de transport donné, et qui donne lieu à un paiement ou un bénéfice non pécuniaire pour être transporté.) la réalisation. Celui-ci fut érigé au lieu dit le Haut-Pré (actuel quartier de Burenville).

Le dispositif comprennait les éléments suivants :

  • bâtiment principal, abritant la machinerie et les cables (au nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.) des voies);
  • générateur de vapeur () (au sud (Le sud est un point cardinal, opposé au nord.) des voies);
  • les cables.

Le 1er mai 1842, le premier train (Un train est un véhicule guidé circulant sur des rails. Un train est composé de plusieurs voitures (pour transporter des personnes) et/ou de plusieurs wagons (pour transporter des marchandises),...) fut hissé de Liège à Ans.

Avant cette date, il fallait emprunter un omnibus (À Nantes, au début du XIXe siècle, un jeune homme, Étienne Bureau, imagine un véhicule pour transporter les employés de son grand-père, un armateur, entre ses bureaux de la rue Jean-Jacques Rousseau et les services de...) à traction chevaline. Ceux-ci étaient exploités par des entrepreneurs privés dans une certaine anarchie, et il n'était pas rare que le trajet fut plus rapide à pied.

Pour la traction des trains, l'effort était transmis aux trains montants par un wagon (Dans le jargon ferroviaire, on distingue habituellement deux grands types de véhicules remorqués. On parle de wagons pour les marchandises et de...) spécial, muni d'une pince (Une pince est un dispositif mécanique ou un outil, ayant pour fonction de pincer quelque chose d'autre, c'est-à-dire serrer pour saisir ou maintenir.) dont les mâchoires saisissaient le câble moteur (Un moteur (du latin mōtor : « celui qui remue ») est un dispositif qui déplace de la matière en apportant de la puissance. Il effectue ce travail...).

Les bâtiments furent démolis en 1879, les locomotives étant devenues suffisamment puissantes que pour se passer (Le genre Passer a été créé par le zoologiste français Mathurin Jacques Brisson (1723-1806) en 1760.) de cette machinerie depuis 1871.

Cet article vous a plus ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis !
Page générée en 0.040 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique