Loi de Lenz
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

La loi de Lenz (ou loi de Lenz-Faraday) sert en électromagnétisme et permet de déterminer le sens du courant induit. Elle peut s'énoncer comme suit : un changement d'état d'un système électromagnétique provoque un phénomène dont les effets tendent à s'opposer à ce changement.

Cas particulier important

Cas particulier important : la tension (La tension est une force d'extension.) induite dans une bobine est due à la variation du flux (Le mot flux (du latin fluxus, écoulement) désigne en général un ensemble d'éléments (informations / données, énergie, matière, ...) évoluant dans un sens commun. Plus précisément le terme est employé dans les...) inducteur (L'inducteur est une organe électrotechnique, généralement un électroaimant, ayant comme fonction d'induire un champ électromagnétique dans un induit : machine électrotechnique,...).

La loi de LENZ (La loi de Lenz (ou loi de Lenz-Faraday) sert en électromagnétisme et permet de déterminer le sens du courant induit. Elle peut s'énoncer comme suit : un changement d'état d'un système...) peut alors s'énoncer ainsi : La polarité de la tension induite est telle que si le courant peut circuler, il génère un flux qui tend à s'opposer à la variation du flux inducteur.

Par exemple, lors du déplacement ( En géométrie, un déplacement est une similitude qui conserve les distances et les angles orientés. En psychanalyse, le déplacement est mécanisme de défense déplaçant la...) d'une bobine dans un champ magnétique (En physique, le champ magnétique (ou induction magnétique, ou densité de flux magnétique) est une grandeur caractérisée...) (dans un microphone (Un microphone (ou plus simplement « micro ») est un dispositif de conversion des ondes sonores acoustiques d'un milieu compressible en impulsions électriques. C'est...) électrodynamique (L'électrodynamique est la discipline physique qui étudie et traite des actions dynamiques entre les courants électriques.), par exemple), une force électromotrice (Lorsque le flux du champ magnétique qui traverse un circuit conducteur varie au cours du temps, il apparaît dans ce circuit une tension. La tension ainsi créée est orientée de façon à générer...) (fem) est créée qui fait circuler un courant dans la bobine. Ce courant produit une force de Laplace (La force de Laplace est une force qui s'exerce sur un fil conducteur () dans lequel passe un courant électrique (I), dans un champ magnétique (). Son expression est :) qui tend à s'opposer au déplacement initial.

C'est la variation temporelle du flux magnétique, et non sa simple présence, qui va produire une force (Le mot force peut désigner un pouvoir mécanique sur les choses, et aussi, métaphoriquement, un pouvoir de la volonté ou encore une vertu morale « cardinale » équivalent au courage (cf. les...) électromotrice aux bornes de la bobine. Si on note e la valeur de la fem, N le nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) de spires de la bobine, t le temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) et φ celle du flux magnétique (supposé homogène à l'intérieur de la bobine), on obtient cette expression mathématique de la loi de Lenz Faraday : e = - N \cdot{d\phi \over dt}.

e est en volts, N représente le nombre de spires de la bobine et φ est en webers. Le signe - est pour indiquer que la polarité de la tension est telle qu'elle s'oppose à la cause qui l'a produite.

Si on note S (en mètre (Le mètre (symbole m, du grec metron, mesure) est l'unité de base de longueur du Système international (SI). Il est défini, depuis 1983,...) carré) la surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a plusieurs acceptions, parfois objet géométrique,...) de la section de la bobine (π fois rayon des spires au carré), et B (en Tesla ou Weber/mètre carré) l'intensité du champ (Un champ correspond à une notion d'espace défini:) magnétique qui traverse (Une traverse est un élément fondamental de la voie ferrée. C'est une pièce posée en travers de la voie, sous les rails, pour en maintenir l'écartement et l'inclinaison, et...) S (B est supposé égal en tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) point (Graphie) à l'intérieur de la bobine, mais il peut varier dans le temps), on a la relation suivante : \phi = \vec B . \vec S = B \cdot S \cdot \cos(\widehat{B,S}).

Page générée en 0.006 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique