Archilab
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

ARCHILAB 2001 : "habiter aujourd'hui"

Plus de 90 architectes ont été invité à présenter leurs projets lors de cette troisième rencontre internationale d'architecture. Cette manifestation réunit les architectes du monde (Le mot monde peut désigner :) entier pour qui le logement collectif ou individuel est aussi l'occasion de réfléchir à de nouvelles stratégies conceptuelles. Face à une standardisation croissante dans la construction et des modes d'habitation en perpétuel changement, le défi du concepteur (Un concepteur est une personne qui imagine et réalise quelque chose. Ce mot vient du verbe concevoir.) est de s'adapter à une époque en constant renouvellement. Les moyens de communication (La communication concerne aussi bien l'homme (communication intra-psychique, interpersonnelle, groupale...) que l'animal (communication intra- ou inter- espèces) ou la machine...) ont entrainé une mise en lumière (La lumière est l'ensemble des ondes électromagnétiques visibles par l'œil humain, c'est-à-dire comprises dans des longueurs d'onde de 380nm (violet) à 780nm...) des diversités culturelles mais d'un autre côté les processus d'industrialisation ont développé une uniformisation de la construction.

Les projets sont regroupés de façon à représenter différentes attitudes face à la question du logement.

  • Individualiser l'habitat collectif
  • Flexibilité
  • Créer le paysage (Étymologiquement, le paysage est l'agencement des traits, des caractères, des formes d'un espace limité, d'un « pays ». Portion de l'espace terrestre saisi horizontalement par un observateur, il...)
  • Nouveaux styles de vie (La vie est le nom donné :)
  • Subversion
  • Forme et Processus de création

Cet article s'arrete sur ce dernier thème touche à une question récurrente de l'architecture : la géométrie (La géométrie est la partie des mathématiques qui étudie les figures de l'espace de dimension 3 (géométrie euclidienne) et, depuis le...).

Dans la Maison (Une maison est un bâtiment de taille moyenne destiné à l'habitation d'une famille, voire de plusieurs, sans être considérée comme un immeuble collectif.) Wu, Preston Scott Cohen donne à l'habitant une vision de l'intérieur du résultat de ses transformations géométriques. L'architecte (L'architecte est le professionnel du bâtiment dont la fonction est de concevoir et de diriger la réalisation d'une œuvre d'architecture pour le compte d'un propriétaire qui peut être un...) définit l'espace des mouvements de celui qui le parcourt. Le processus de transformation n'est accessible que sur papier (Le papier (du latin papyrus) est une matière fabriquée à partir de fibres cellulosiques végétales et animales. Il se présente sous forme de feuilles minces et est considéré comme un...) mais les images montrent quand même que ces formes sont le figement à un moment donné d'une évolution de sa recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par extension métonymique, la recherche scientifique désigne également le...).

Sa démarche s'appuie sur la géométrie descriptive du XVIIe siècle (Un siècle est maintenant une période de cent années. Le mot vient du latin saeculum, i, qui signifiait race, génération. Il a ensuite indiqué la durée d'une génération humaine et faisait 33 ans 4 mois (d'où peut être...) mais il détourne son application habituelle par des projections obliques. La perspective est aussi une projection (La projection cartographique est un ensemble de techniques permettant de représenter la surface de la Terre dans son ensemble ou en partie sur la surface plane d'une carte.) qui nous permet de voir certaines formes. Les volumes simples que l'on est habitué à voir nous apparaissent donc sous des formes différentes. Cette démarche est en concordance avec les nouvelles technologies de modélisation informatique (L´informatique - contraction d´information et automatique - est le domaine d'activité scientifique, technique et industriel en rapport avec le traitement automatique de l'information par des machines telles que les...). Les calculs sont rapides, voire préprogrammés et le passage 2D-3D est une fonction simplifiée d'un programme. Après que la géométrie ait servie essentiellement à des besoins techniques surtout pendant une période de pointe lors de l'industrialisation de l'occident (L'Occident, ou monde occidental, est une zone géographique qui désignait initialement l'Europe. L'extension de l'espace considéré a varié au cours de l'Histoire. À une période donnée, elle peut...), elle retrouve ici son statut indépendant et recherche une certaine harmonie. Elle n'est plus un outil (Un outil est un objet finalisé utilisé par un être vivant dans le but d'augmenter son efficacité naturelle dans l'action. Cette augmentation se traduit par la simplification des...) qui facilite le dessin de pièces mécaniques. Cette utilisation libérée d'un souci de représentation technique recrée ainsi un lien avec certaines périodes de l'histoire comme la Grèce antique ou avec d'autres cultures comme la Chine Ming.

Dans le cas de la Maison Wu les tracés courbes sont les intersections de volumes cylindriques. Les espaces sont l'empreinte en trois dimensions (Dans le sens commun, la notion de dimension renvoie à la taille ; les dimensions d'une pièce sont sa longueur, sa largeur et sa profondeur/son épaisseur, ou bien son diamètre si c'est une pièce de révolution.) des opérations géométriques. Le dynamisme des lignes reflète une volonté de design (Le design (la stylique en français) est un domaine visant à la création d'objets, d'environnements ou d'œuvres graphiques, à la fois...) loin des règles esthétiques prédéfinies.

Page générée en 0.555 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique